Cette 365 GTC de 1968 est l’un des grands classiques de Ferrari, d’une valeur de largement plus de 800.000 €. Elle sera la star de la vente de Bonhams le 6 octobre prochain, au Zoute Grand Prix.





La 365 GTC est introduite à la fin de l’année 1968, comme remplaçante de la 330 GTC. Visuellement quasiment identique à cette dernière, elle apporte surtout un plus gros moteur sous le capot : le V12 passe de 4 litres à 4,4 litres et voit sa puissance grimper de 300 à 320 chevaux. Cette série de Ferrari se distinguait très nettement des autres modèles proposés alors par la marque : ces coupés deux places favorisaient autant les performances que l’agrément de conduite en utilisation grand tourisme.

Destin brisé

Les 330 et 365 GTC étaient donc des voitures distinguées et raffinées, très éloignées de l’exubérance des autres modèles. Pour preuve, Ferrari annonçait avec ce modèle, avoir particulièrement travaillé l’insonorisation. Dans l’habitacle, le cuir est tendu partout, les vitres sont électriques, la lunette arrière est dégivrante et l’air conditionné pouvait être commandé en supplément. Hélas, les très strictes législations américaines en matière d’émissions de CO2 ont brisé la carrière de ce modèle qui ne fût produit qu’à 150 exemplaires seulement.

Une Ferrari belge

Vingtième exemplaire produit, ce modèle-ci fût livré neuf en juin 1969 à M. Edouard Washer via le garage Francorchamps, l’importateur belge Ferrari officiel de l’époque. Il conserva la voiture jusqu’au milieu des années 70 où elle fût revendue aux Pays-Bas. La voiture resta là-bas pendant quelques décennies, changeant encore de mains en 1982, 1987 et 2004. En 2014, la 365 GTC revient en Belgique.

Ne la manquez pas !

Très rarement proposées à la vente, ces Ferrari marque la fin d’une époque où le glamour et l’élégance l’emportaient sur l’exubérance. Cette 365 GTC est dans un très bel état : elle fût restaurée il y a une dizaine d’années par un spécialiste hollandais et fût toujours parfaitement entretenue depuis. Elle se présente à nous aujourd’hui telle qu’à l’époque, avec sa teinte de carrosserie et de sièges d’origine. Il vous la faut ? On vous comprend, d’autant que ses performances sauront vous impressionner, aujourd’hui encore. Proposée le 6 octobre prochain à la vente de Bonhams au Zoute Grand Prix, dont elle est la star évidente, cette Ferrari est estimée entre 730.000 et 870.000 €.





Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.