… Et elle n’est ni américaine, ni allemande, mais bien… néerlandaise ! La société V-Pal a en effet obtenu les autorisations nécessaires pour la commercialisation de son premier véhicule volant.

Cette V-Pal Liberty n’est pas à confondre avec un gros cargo. Sur l’autel de la légèreté (664 kilogrammes seulement), les ingénieurs ont du faire bien des concessions, à commencer par limiter le volume utile. Ainsi, seuls deux passagers sont admis, alors que les bagages ne pourront pas excéder… 20 kg !

En quelques chiffres

En contrepartie, les performances, tant sur la route que dans les airs, sont respectables, avec notamment, une vitesse de pointe de 160 km/h sur le macadam grâce à un premier moteur de 100 chevaux et de 180 km/h dans les nuages, grâce à un second moteur de 200 chevaux. A vrai dire, sa conception la rapproche plus d’un hélicoptère que d’un avion ou même d’une voiture, la chose étant dotée d’hélices (évidemment rabattables) sur le toit.

Les concepteurs annoncent une polyvalence absolue, mais nous doutons toutefois que le haut centre de gravité ne favorise le comportement routier. Toutefois, l’autonomie paraît alléchante : les Néerlandais annoncent 1.315 km sur route et entre 400 et 500 km dans les airs.

Pas donnée…

Non, il n’y en aura pas pour tout le monde. D’abord parce qu’il est nécessaire d’avoir une licence pour voler et ensuite… parce qu’il faut débourser 299.000 € pour une version de base (baptisée Sport) et même, 499.000 € pour la version Pioneer haut de gamme ! Mais il est vrai que pour le prix d’une Lamborghini Aventador, vous avez quelque-chose d’autrement plus exclusif… Frime assurée !

Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.