Aujourd’hui, les Aston Martin sont considérées comme de prestigieuses GT, à la fois sportives et confortables. Mais il en allait tout autrement avant-guerre : la marque était alors réputée pour ses modèles très sportifs, taillés pour la compétition ! Voyageons dans le temps avec cette « Ulster », par ailleurs à vendre.





Cet exemplaire-ci est proposé aux enchères par RM Sotheby’s lors de sa prochaine vente américaine à Monterey, le 18 août 2017. Il ne s’agit pas de n’importe quelle « Ulster » (si tant est que telle chose existe), car ce modèle-ci est sans doute la voiture ayant le plus couru en Angleterre ! C’est d’ailleurs cette voiture, numéro de plaque CMC 614, qui a été choisie par Matchbox pour sa miniature.

1,5 litre et 160 km/h en 1935 !

Revenons en 1934 : Aston Martin présente la Ulster, un modèle de course à carrosserie deux places. Sous le capot nous retrouvons un 4 cylindres de 1,5 litre, atmosphérique et doté d’un carter sec. En dépit de sa maigre cylindrée, cette voiture était capable de dépasser les 160 km/h ! Cet exemplaire, CMC 614, fût une voiture d’usine dont la première course fût… les Mille Miglia 1935 ! Eddie Hall, son pilote et Marsden, son mécanicien, ne purent toutefois terminer honorablement, une fois d’huile les obligeant à abandonner à Sienne. Réparée par l’usine, la voiture fût ensuite envoyée aux 24 heures du Mans où elle termina 4ème de sa classe et 8ème au classement général, avec les pilotes amateurs Maurice Falkner et Tommy Clarke à son bord.

Pilote grincheux

La voiture fût ensuite engagée à la Targa Abruzzo. Mais l’un de ses pilotes, Eddie Hall, décidé au dernier moment de ne pas prendre le volant pour cause de… hôtel inconfortable ! Finalement remplacé au pied levé par un certain Gildo Strazza, Eddie Hall décida de rendre la voiture à l’usine. Celle-ci peut néanmoins s’estimer heureuse : la voiture participa à la course, avec Strazza et le Comte Lurani au volant et finit par la remporter !

Une carrière ininterrompue

Après quelques brillants résultats, la voiture fût vendue à une certain H. H. Porter Hargreaves en 1936. Si ce dernier ajouta un compresseur au moteur (ce qui explique la déformation du capot, seule modification sur la longue carrière de la voiture), il ne pût obtenir de solides résultats. Après la guerre, la voiture était toujours compétitive et participa dans les années 50 à quelques courses de club, avec des podiums à la clé.

650 trophées en 40 ans !

L’histoire ne s’arrête pas là car la voiture fût ensuite la propriété d’un grand spécialiste du modèle, Derrick Edwards. Ce dernier posséda la voiture pendant 40 ans et estima que cette voiture lui aura permis de glaner pas moins de 650 trophées ! Fiable et agile, l’Ulster est en effet l’arme absolue, lors des courses de voitures d’avant-guerre.

Authentique !

Après le décès de Derrick Edwards, la voiture changea de mains et fût entièrement restaurée dans sa configuration d’origine. A l’exception d’un seul panneau de carrosserie, l’entièreté de la voiture est authentique, ce qui est exceptionnel pour une voiture aussi âgée et à la carrière en compétition aussi longue.

A quel prix ?

Quelles que soient vos intentions à son égard, CMC 614 semble être l’arme absolue : balade dans la campagne, 24 heures du Mans historiques, concours d’élégance ou encore les Mille Miglia, tout est possible et vous serez accueilli les bras ouverts. Tachez toutefois d’économiser un minimum de 2,5 millions d’euros pour emporter l’enchère…





Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.