Salon Auto Bruxelles 2017
  • Salon de Bruxelles, les motos marque par marque! (De Moto Guzzi à Suzuki)
  • Salon de Bruxelles, les motos marque par marque! (De Moto Guzzi à Suzuki)

    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki
    suzuki

    Moto Guzzi

    Véritable patrimoine de la moto, la marque italienne sans doute la plus connue des transalpins accompagne leur vie quotidienne depuis 1921, faisant de cette entreprise la plus vieille marque européenne à produire sans interruption depuis sa création. Toutes les machines de la marque sont d'ailleurs encore produites sur le site historique de Mandello del Lario, bâti par le fondateur de la marque, Carlo Guzzi, passionnément attaché à sa région. Si Moto Guzzi a expérimenté une variété impressionnante d'architectures moteur, du monocylindre au V8, c'est le bicylindre en V face à la route qui fait ses beaux jours depuis sa première apparition en 1965. Moto Guzzi dévoile cette année la troisième évolution de la petite Guzzi, la V7 III, plus performante et à l'ergonomie revue, ainsi qu'une Audace Carbon qui reprend quelques éléments de la singulière MGX-21. Une évocation en forme d' hommage de la Ottocilindri de compétition sera présente sur le stand avec la spectaculaire Vanguard V8.

    Orcal

    Fondée en 2013, la marque Orcal est une émanation de la société DIP, spécialisée dans l'importation de plusieurs marques de motos, scooters, quads et accessoires. L'idée est de proposer des machines fabriquées en Chine, mais pensées et conçues en France. La gamme comprend une gamme de scooters 50 et 125 cc, mais aussi depuis peu une sympathique petite moto 125 cc à la ligne particulièrement flatteuse et inspirée, l'Astor 125. Son style soigné fleure bon les années '60, sa selle biplace piquée, son réservoir bicolore élégant, ses roues à rayons et ses garde-boues chromés la rendent d'autant plus désirable.

    Peugeot

    Dans la gamme de scooters du constructeur français, la part belle est donnée au Django, un scooter qui offre sous ses habits délicieusement rétro des prestations très actuelles. Le Django est proposé tant en 50 qu'en 125 cc, et se décline en quatre styles bien marqués: Evasion, avec son petit pare-brise et son porte-paquets, Allure, avec top-case, Héritage et enfin Sport, avec sa selle monoplace. Pour ceux qui n'adhèrent pas au style nostalgique du Django, les Speedfight, Citystar et Tweet Evo ne manquent pas d'attraits non plus avec leurs différentes motorisations: 125 cc et 50 cc, en deux temps ou quatre temps. Peugeot se distingue encore par son rassurant scooter à trois roues, le Metropolis 400, profondément renouvelé pour 2017. Le Satelis RS 400 chapeaute la gamme des deux-roues.

    Piaggio

    C'est à Piaggio que nous devons la véritable révolution que constitue le scooter à trois roues. Originale mais rassurante, cette architecture met la mobilité d'un deux roues à la portée de tous: un scooter à trois roues est en effet accessible au permis B, sans limitation de cylindrée! Le Mp3, maître incontesté de sa catégorie, est disponible en deux cylindrées, 300 et 500 cc, et deux variantes de finition, Business et Sport. Mais Piaggio est aussi réputé pour ses scooters à grandes roues, une spécialité italienne, avec une offre très fournie puisqu'on y recense les New Liberty, Medley et Beverly. Si les New Liberty et Medley se limitent à 125 cc, le Beverly est aussi proposé dans des variantes de 300 et 350 cc. Les Beverly adoptent l'ABS et l'antipatinage. Le New Liberty possède des roues de 16", et dispose de l'ABS pour la version 125. Le Medley s'insère dans la gamme entre les Liberty et les plus puissants Beverly. Le Medley se caractérise par un coffre sous la selle capable d'engloutir deux casques, une exclusivité dans ce segment. Le très confortable X10 couvre tous les segments avec ses trois cylindrées disponibles: 125, 350 et 500 cc.

    Royal Enfield

    Vous cherchez l'authenticité? La voici! Contrairement à d'autres marques qui proposent des machines à l'aspect rétro, Royal Enfield propose des machines authentiquent, qui évoluent en s'adaptant aux réglementations. Les Royal Enfield passent donc à l'Euro4, avec à la clé un frein à disque à l'arrière et l'ABS. Mais Royal Enfield nous présente cette année une nouveauté importante: l'Himalayan. Avec un tel patronyme, pas de doute, il s'agit d'une véritable aventurière prête à affronter les pistes les plus hostiles. Sa grande roue avant, ses débattements de suspension importants et son style robuste prêt à accueillir une imposante bagagerie en attestent!

    Suzuki

    Beaucoup de nouveautés cette année chez Suzuki, et il y en a pour tous les goûts, avec en point d'orgue une GSX-R1000 directement inspirée du MotoGP. La GSX-S750 vient remplacer la GSR, avec à la clé une puissance revue à la hausse et l'antipatinage. Les V-Strom 1000 et 650 sont revues en profondeur, la 650 évoluant sensiblement au niveau esthétique pour se rapprocher de la 1000. Suzuki a par ailleurs véritablement enrichi sa gamme de petites cylindrées avec de séduisantes machines comme la sportive GSX250R, la GSX-S125, ou la GSX-R125. Les scooters ne sont pas oubliés, avec un nouveau Burgman 400, retravaillé sur de nombreux niveaux: nouvelle esthétique, feux LEDs, roue avant plus grande, ergonomie GT repensée, aspects pratiques soignés, ou encore poids revu à la baisse.

     

    Texte :

    Photos : Manufacturer

    Donnez votre avis!

    Actualités et essais