Auto
  • Audi A6 Avant 3.0 TDI Biturbo : Ach, Sportlich Mazout !
  • Audi A6 Avant 3.0 TDI Biturbo : Ach, Sportlich Mazout !

    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo
    audi a6 avant 3.0 tdi biturbo


    La Grosse Bertha ! Audi ne la définit pas vraiment comme une sportive, mais pourtant, cette A6 3.0 TDI Biturbo est un poêle à mazout de compétition ! Une allure sage et policée, mais un moteur de Panzer qui dégomme à tout va !

    • Moteur herculéen, Boîte auto excellente, Consommation mesurée, Polyvalence totale, Finition, Equipement high-tech
    • Equipement de série pingre, Options onéreuses, Tarif costaud, Garantie générale mesquine

    Sportive diesel ?

    Soyons francs, voilà belle lurette que le diesel a acquis ses lettres de noblesse. Quoique je n’ai jamais vraiment su ce que la noblesse avait à voir avec la chose mécanique… Toujours est-il que depuis qu’Audi (encore et toujours lui !) truste les premières places aux 24 heures du Mans avec des moteurs diesel, il n’y a plus aucune raison pour que les produits n’en profitent pas ! Pour preuve, on retrouve même un vulgaire TDI dans la belle et fine TT ! Et qui sonne juste, qui plus est !

    La grosse artillerie !

    Mais ici, il n’est pas du tout question d’un vulgaire 4 pattes… Non, pour faire haut de gamme et rattraper BMW dans la course à la puissance, Audi peaufine son 3.0 TDI, le dote d’une suralimentation par deux turbos pour une coquette puissance de 313 chevaux et, surtout, d’un couple « caterpillesque » de 650 Nm à… 1.450 tr/min ! Mais voilà, le concurrent bavarois a déjà présenté sa riposte, avec une formule à 380 chevaux qui, signe des temps, est signée par le département sportif « M » ! Bref, crise ou pas, la course à la puissance est toujours dans l’ère du temps…

    Überdiesel

    Pourtant, cette arme suprême mazoutée n’est même pas garnie d’un badge « RS », voire « S » ! Audi la situe simplement comme un haut de gamme diesel… Pourtant, ne vous y méprenez pas : en 5,3 secondes, cette Audi est catapultée à 100 km/h ! Un temps de vraie sportive ! Les reprises, elles, sont absolument démoniaques : une flexion sur l’accélérateur et l’horizon se rapproche instantanément alors que votre dossier a entrepris de vous masser le dos !

    Et puis, il y a la cerise sur le gâteau : un mode « Launch Control », pour des démarrages canons ! Là, le doute n’est franchement plus permis ! Et s’il fait preuve d’inépuisables réserves à bas régimes, le moteur sait aussi bondir à l’assaut des 5.000 tr/min !

    Bulldozer endimanché

    Sportive ? Vraiment ?, diront les détracteurs qui confondent moteur diesel et engin agricole… Histoire d’enfoncer le clou, Audi a travaillé la sonorité de son moteur, avec un haut-parleur dans les échappements qui accentue les gargarismes de la mécanique. Comment dire… Bon, c’est clair, ce n’est pas aussi fin, ni cristallin qu’un V6 essence ! Pourtant, cette sonorité de camion gonflé, ce grondement rauque a quelque chose de franchement impressionnant : il suffit de regarder la tête des badauds médusés ! A noter qu’il est possible de rendre la chose plus discrète, via une commande sur l’interface multimédia.

    Efficacité Suprême !

    Conjuguez un moteur omnipotent, une boîte automatique à 8 rapports irréprochable, avec une transmission Quattro comme on les aime et vous aurez un résultat bluffant d’efficacité. Cette A6 Avant, en dépit d’une masse frôlant les deux tonnes, affiche un comportement sûr et assez réactif, nettement plus engageant que la précédente version ! Un summum de stabilité et une agilité assez étonnante, vu la masse.

    Une Audi, c’est aussi…

    En bonne Audi, elle préserve un confort royal (merci la suspension adaptative), une finition hallucinante, une interface multimédia des plus évoluées, des matériaux de très grande qualité et une insonorisation exceptionnelle… Côté fonctionnalité, mention très bien, avec un coffre très respectable. Tout cela est combiné avec l’autre tradition maison : un prix costaud et des options nombreuses et onéreuses ! Heureusement, la sobriété est réelle : 6,8 l/100 km, sans faire spécialement attention ! C’est qu’avec une telle mécanique sous le pied droit, on se contente des bas régimes pour survoler la circulation.

    Ce qui fâche…

    Forcément à 4 roues motrices et en boîte automatique, cette Audi laisse toujours des équipements quasi indispensables en option, surtout à ce niveau de prix : régulateur de vitesse, hayon électrique, intérieur cuir, phares au Xénon, rétroviseur électrochrome… Question prix, cela donne 59.850 € et encore près de 6.000 € supplémentaires pour la désirable finition S-Line. Les émissions de CO2 sont annoncées à 169 g/km.

    Conclusion

    Un confort de limousine, une fonctionnalité de break, des performances de sportive, une sécurité de SUV et une consommation de petite polyvalente : cette A6 3.0 TDI biturbo est d’une rare polyvalence ! Bien évidemment, le tarif en refroidira quelques uns, mais c’est le prix à payer pour une certaine forme d’aboutissement dans le genre. Un must !

    Ceci vous intéresse aussi ...

    Actualités et essais