Auto
  • Kia Cee’d 2012 : Débridée, la Coréenne !
  • Kia Cee’d 2012 : Débridée, la Coréenne !

    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012
    kia cee’d 2012


    L’offensive coréenne se traduit par un sérieux coup de jeune dans la gamme. Du neuf, Kia en propose à tire-larigot ! La dernière nouveauté en date, c’est cette Cee’d renouvelée qui vient, sans complexe, se frotter aux ténors européens du segment, à savoir les Renault Mégane, VW Golf et autres Opel Astra !

    • Qualité de finition, Présentation de l’habitacle flatteuse, Equipement complet, 1.4 CRDi compétant, Garantie 7 ans, Insonorisation soignée
    • Amortissement en conduite sportive, Pneus inadaptés, Visibilité arrière

    Petit, tu deviendras grand !

    Chez Kia, les affaires marchent. En Belgique, mais aussi dans le reste du monde, avec des parts de marché sans cesse grappillées ! En dépit d’un contexte difficile et d’un marché en baisse, Kia frappe fort et notamment en Europe. Et heureusement, car les ambitions sont grandes : le constructeur envisage de vendre à moyen terme, 500.000 voitures par an, contre 350.000 aujourd’hui. Les outils de la réussite : une gamme fraîche, comptant notamment cette Cee’d, qui vient jouer les outsiders sur un juteux marché !

    Une Cee’d, c’est quoi ?

    Pour convaincre, il s’agit surtout d’être armé de bons produits ! Alors, cette Cee’d, elle se présente comment ? D’un point de vue des dimensions, elle s’étend sur 4,31 m de long, 1,47 m de haut et 1,78 m de large. Soit des mensurations plutôt généreuses : une Golf lui rend plus de 10 centimètres en longueur ! Voilà qui explique les excellentes valeurs d’habitabilité intérieure et un coffre plutôt généreux : 380 litres. Quoique la Citroën C4 en offre encore bien davantage…

    Sexy, la petite !

    Que Peter Schreyer, le designer de Kia, soit talentueux, cela, personne n’en doute. Il suffit de poser le regard sur cette Cee’d pour en être intimement persuadé : regard menaçant, silhouette basse et large (même si les dimensions contredisent cette impression) et flancs musclés… On est bien loin des premières Kia Rio, aussi harmonieuses qu’un curé en jupette ! On se dit même que cette Cee’d devrait faire de l’ombre à sa sœur jumelle, la Hyundai i30, passablement plus tourmentée…

    Les différentes formules…

    A l’instar de la précédente Cee’d, plusieurs enveloppes seront proposées… Outre la version hatchback que vous avez sous les yeux, Kia a d’ores et déjà présenté le break (très réussi !), pompeusement baptisé « Sport Wagon ». Et puis, surtout, il y aura l’héritière de la Pro Cee’d, un coupé bien musclé comme on les aime ! Il se murmure même que cette dernière se déclinera en une variante bien corsée ! On attend de voir ça avec une certaine impatience…

    Technologie !

    Pour percer sur le marché des berlines compactes, il faut s’armer des bons équipements ! Et Kia n’entend pas rester à la traîne : climatisation sophistiquée, direction assistée variable, connectivités iPod, USB, Bluetooth, avertissement de franchissement involontaire de ligne blanche et caméra de recul ! Quoique dans ce dernier cas, au vu de la piètre visibilité arrière, il ne s’agit plus vraiment d’un équipement de luxe !

    Quatre moteurs

    Longtemps, Kia a peiné derrière ses concurrents au niveau des motorisations. Mais la triste époque des petits moteurs essence creux et rugueux est révolue ! Face à la concurrence, la palette n’est pas bien généreuse, mais comprend le minimum syndical. En essence, la gamme démarre avec le 1.4 MPI (100 chevaux, 130 g CO2/km, 5,6 l/100 km) et culmine avec le 1.6 GDI à injection directe (135 ch, 119 g CO2/km, 5,2 l/100 km).

    Du côté des poêles à mazout, la gamme comprend les 1.4 CRDi (90 ch, 105 g CO2/km, 4 l/100km) et le 1.6 CRDi à admission variable (110/128 ch, 97 g CO2/km, 3,7 l/100 km). Très curieusement, tant en essence qu’en diesel, au plus l’écurie est garnie, au moins ça consomme ! A noter qu’une boîte automatique à double embrayage est disponible sur le seul 1.6 GDI.

    Un petit tour ?

    Maintenant que les présentations sont faites, en route ! D’emblée, on apprécie la bonne position de conduite, la belle qualité de finition et surtout, l’habitabilité très généreuse tant à l’avant qu’à l’arrière. Il faut dire qu’avec de pareilles dimensions, la chose est forcément plus aisée !

    En conduite souple et détendue, on apprécie l’excellente insonorisation et le très bon confort. Les moteurs font tous preuve de souplesse (un peu moins pour les moteurs essence) et s’associent, en dotation standard, à une boîte manuelle à 6 rapports particulièrement agréable à manipuler. Restons du côté des moteurs : au final, le 1.4 CRDi tire son épingle du jeu, avec une souplesse éloquente et une bonne volonté évidente ! Sincèrement, le petit semble avoir les poumons bien plus gros que sa maigre cylindrée laisse penser.

    Nous serons moins laudatifs face au 1.6 GDI, dont le caractère semble étouffé sous le poids des normes : creux à mi-régimes, fade dans ses montées en régime et dans sa sonorité, il se justifie surtout par sa boîte automatique optionnelle. Cette dernière fait d’ailleurs, réellement preuve de qualités, avec des passages souples et rapides des rapports.

    En revanche…

    Forcez le rythme et le comportement de la Cee’d se désunit… Des pneus dépassés par les événements, un châssis ayant bien du mal à contenir les généreux mouvements de caisse et un ESP affolé rendent la Cee’d peu fréquentable en conduite dynamique. En dépit d’une silhouette sportive, la Cee’d est donc à considérer comme une gentille berline tranquille. Espérons que la probable version sportive bénéficie de soins attentifs !

    Les prix !

    La qualité des produits coréens a donc grimpé en flèche ! Ce qui se remarque au volant, mais également en lorgnant du côté de la liste des prix… A 16.490 € en prix de base en essence, la Cee’d n’est plus la petite compacte ultra concurrentielle ! Quatre finitions sont proposées : Access, Lounge, Fusion et Sense, toutes correctement équipées. En diesel, les prix s’échelonnent entre 18.290 et 26.590 € pour la 1.6 CRDi en boîte automatique.

    Reste que l’atout majeur de Kia, c’est la garantie de 7 ans, ou 150.000 km !

    Ceci vous intéresse aussi ...

    Actualités et essais