Auto
  • Toyota Rav4 : Remise à jour !
  • Toyota Rav4 : Remise à jour !

    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4
    toyota rav4


    Le Rav4, c’est une vieille connaissance ! Présenté en 1991, il inaugura un nouveau genre, celui des Crossovers de petite taille ! Un segment ludique et branché, où il fût rapidement rejoint par une pléthore de concurrentes. Mais papy n’a pas dit son dernier mot et profite d’un restylage pour se montrer plus à la page que jamais !

    • Comportement sur et hors routes, Diesel souple, Boîte auto excellente, Equipement complet, Confort réel, Garantie 5 ans
    • Pas de version 3 portes, Taxes élevées (2.2 l, 150 ch), Cuir glissant, Portière de coffre s’ouvrant dans le mauvais sens

    Ces petites choses qui font tout !

    Ce nouveau Rav4, on le remarque principalement à son nouveau faciès ! Les phares étirés lui donnent un air d’Audi Q7, mais en moins pantagruélique, si vous voyez ce que je veux dire… Le Rav4 conserve toujours son look de baroudeur, mais ajoute une dose de dynamisme. Concrètement, bouclier, phares, antibrouillards et calandre sont revus et à l’arrière, le design des feux a évolué. Quatre nouveaux coloris ainsi que de nouvelles jantes sont également proposés. L’équipement évolue aussi pour les versions les plus huppées, avec un système de navigation sur écran de 6,5 pouces, disque dur et serveur musical, ainsi que des appuie-tête actifs. A noter également, la présence d’un nouveau volant multifonctions en option.

    En deux roues motrices…

    Au cours de ses nombreuses années, le Rav4 a connu de multiples évolutions. De rustique et passe-partout à ses début, il est devenu chic et confortable avec le temps. D’ailleurs, preuve de son adaptation à l’exode urbain, il peut être commandé avec deux seules roues motrices ! Anarchie absolue pour les purs et durs ou compromis environnemental pour les autres… Bref, le Rav4 traction avant est devenu réalité et représente un petit tiers des ventes. Un ratio qui pourrait croître, de par l’élargissement de la gamme en deux roues motrices, et de sa reconnaissance croissante.

    2 litres essence

    Le moteur essence bénéficie de la technologie Toyota Optimal Drive, qui le fait délivrer plus de puissance tout en voyant ses valeurs de consommation et d’émission diminuer. Ainsi, avec 158 chevaux, il est de 5% plus puissant que le précédent tout en ingurgitant 5 % d’essence en moins. Il peut être accouplé à une boîte manuelle à 6 rapports, ou encore à la toute nouvelle Multidrive S, qui est une boîte à variation continue. Toyota propose toutefois 7 rapports manuels, ce qui est toujours bien pratique lorsqu’il s’agit d’accentuer le frein moteur. Enfin, dans sa variante à deux roues motrices, les émissions chutent encore (174 g/km).

    D4-D

    Le 2.2 l diesel D4-D délivre désormais 150 chevaux pour un couple de 340 Nm, soit des progressions de 10 % dans les deux cas. S’il est capable de s’évader gaillardement dans les sous-bois, il respecte la nature, avec une consommation de 6 l/100 km et des émissions de 159 gr/km, voire 156 en traction avant. Deux transmissions sont proposées : manuelle à 6 rapports ou automatique à 6 rapports également et bénéficiant d’un mode sport et manuel (avec palettes derrière le volant). Les boîtes auto revenant de plus en plus au goût du jour, le Rav4 sans pédale de gauche est disponible sur une plus large palette de finitions.

    Au volant

    Essayé brièvement en diesel avec boîte auto, le Rav4 s’est incontestablement bonifié avec l’âge. L’habitabilité n’a jamais été un souci, mais la qualité perçue est nettement meilleure ! On apprécie l’excellent système de navigation, tactile et facile à assimiler. Toutefois, en bonne Japonaise, le cuir se révèle trop glissant. A vous de vous tenir correctement à la barre ! En mouvement, on apprécie le beau rendu de la direction, ce qui devient rare et qui permet de tailler de belles trajectoires ! Et oui, le Rav4 n’est plus l’aventurier bourru qui ne se satisfait que de sentiers hostiles, mais il affiche également de belles prestations routières… Mais l’Indiana Jones qui sommeille en vous ne sera pas déçu, car à vouloir se frayer un chemin dans une nature hostile, on finit par être épaté par ses capacités de franchisseur ! Le diesel est puissant et souple et la boîte, superbe de douceur et de rapidité. Cette dernière est une très belle réussite !

    Les prix

    Le Rav4 démarre à 24.320 € en essence et à 27.120 € en diesel. On compte quatre niveaux de finition au total. L’exécution VX, qui sera probablement la plus plébiscitée en diesel, boîte manuelle et transmission intégrale, est disponible à partir de 31.460 €. On se trouve dans la même fourchette que le VW Tiguan.
     

    Ceci vous intéresse aussi ...

    Actualités et essais