On l’aura longtemps attendu, celui-là ! Cela fait en effet une petite dizaine d’années que Seat présente régulièrement des concepts de SUV. Mais ces SUV ne quittaient pas la moquette des salons automobiles ! Cette fois, ça y est, le modèle tant attendu est arrivé dans les concessions. Mais cette attente valait-elle la peine ?

Francois Piette
Expert VROOM
29/12/2016
4,0
Score VROOM
4
4
4
4
-
-
-
4

Points positifs et négatifs

  • Comportement routier (4drive)
  • Equipement disponible
  • Espace à bord
  • Prix d'attaque
  • Délais de livraison
  • Détails de finition
  • Gamme limitée en diesel
  • Modularité assez basique

A la fois costaud et dynamique, l’Ateca semble plaire. Son style réussi à le fait paraître pour beaucoup plus grand qu’il ne l’est réellement : avec 4,36 m de long, l’Ateca est en effet plus petit qu’une… Leon ST ! C’est également quelque 13 cm de moins qu’un certain VW Tiguan.

Petit dehors, grand à l’intérieur

Bonne nouvelle : son habitacle ne souffre nullement de la compacité ! En effet, le SUV espagnol offre une belle habitabilité et pourra sans problème, accueillir deux grands gabarits aux places arrière. Et un petit troisième larron peut même s’intercaler entre les deux colosses ! En revanche, ne rêvez pas de la modularité du Tiguan : la banquette arrière ne peut ici coulisser ou voir son dossier rabattu.

Modularité basique

Du côté du coffre, le volume de 485 litres de cette version à 4 roues motrices (510 litres pour le 2 roues motrices) est extensible jusqu’à plus de 1600 litres. Rien à redire à ce niveau, même si au quotidien, une Leon ST, il est vrai plus longue, fait sensiblement mieux. En revanche, la modularité est plutôt décevante : rabattue, la banquette arrière ne forme pas de plancher plat.

Parlons qualité…

Proposé à un tarif nettement plus attractif que le Tiguan, l’Ateca se veut également un peu plus basique en terme de finition. Si la planche de bord est flatteuse, les contre-portes dénotent avec des plastiques plus « cheap ». Rien de vraiment rédhibitoire… Ce qui est plus dommage, c’est que l’ambiance à bord est plutôt terne. De la part d’une marque latine, ce manque d’enthousiasme est assez regrettable.

Mais tout y est !

Si le fond vous intéresse plus que la forme, alors l’Ateca est taillé pour vous ! En effet, question équipement, il hérite de la plupart des équipements de ses frères de chez VW, en ce compris le régulateur de vitesse adaptatif, le système multimédia complet, le chargeur GSM par induction, les caméras vision 360 degrés, le crochet de remorquage électrique, le hayon électrique (avec ouverture automatique depuis un mouvement de pied sous le pare-chocs) et même l’assistant de conduite dans les embouteillages ! Les concurrents ne font pas mieux…

Gamme simple en diesel

En diesel, la gamme Ateca est, pour le moment, fort simple : 1.6 TDI 115 ch à deux roues motrices ou 2.0 TDI 150 ch à 4 roues motrices. Ces deux moteurs sont uniquement proposés avec une boîte manuelle à 6 rapports. Si vous préférez un pied gauche au repos, il faudra lors miser sur le haut de gamme, avec le 2.0 TDI de 190 chevaux, les 4 roues motrices et la boîte DSG à double embrayage.

Sur la route

Avec 150 chevaux et 340 Nm de couple à disposition, le 2.0 TDI ne manque pas de vigueur. Seat le crédite d’un temps de 9 secondes au 0 à 100 km/h et annonce une vitesse maximale de 196 km/h. Pour notre part, nous l’avons trouvé plus sage et moins explosif qu’à bord d’autres modèles. Il n’en reste pas moins agréable, avec une belle disponibilité et un très bon silence de fonctionnement. La boîte manuelle est un régal, avec des verrouillages précis.

En bon produit VW, le Seat Ateca fait preuve d’un comportement sûr, assez efficace et rassurant. Il peut même se montrer joueur si on le brusque, mais là n’est évidemment pas sa nature première ! Les 4 roues motrices lui offrent évidemment une motricité optimale. Le tout est guidé par une direction précise, mais un brin trop légère.

Au niveau des grands

Question confort, l’Ateca n’a pas grand-chose à envier à ses frères de groupe, plus prestigieux. Certes, sa suspension peut être considérée comme ferme par les plus tatillons, mais dans l’ensemble, cette dernière nous a paru plutôt filtrante. Bon point également pour les sièges, bien dessinés et soutenant idéalement le dos.

Budget

Certes, Seat annonce un tarif canon de 19.990 €. Mais à ce prix, vous aurez la version essence 1.0 TSI à 3 cylindres et 2 roues motrices. En diesel, la gamme démarre à 22.660 €. Si le 1.6 TDI n’est proposé qu’avec les deux finitions inférieures (Reference et Style), le 2.0 TDI ne propose que les deux supérieures (Style et Xcellence) et impose la transmission intégrale. Son prix ? 30.890 €. On s’éloigne sensiblement du tarif d’appel… Notre conseil ? Optez pour l’exécution « Style » et piochez les quelques options qui vous plaisent. Sauf, évidemment, si vous désirez une voiture équipée comme un palais du Moyen-Orient…

A la pompe, le 2.0 TDI a fait preuve de sa sobriété habituelle, avec une moyenne relevée inférieure à 7 l/100 km ! Pour un SUV de ce gabarit, voilà un beau résultat. Il est vrai que nos parcours d’essai étaient essentiellement composés d’axes rapides.

Conclusion

L’attente fût longue mais elle est aujourd’hui récompensée par un produit parfaitement abouti. L’Ateca ne surprend nullement, mais sa cohésion et son homogénéité sauront convaincre les foules. Face à un Tiguan montant irrésistiblement en gamme, l’Ateca a su se montrer raisonnable, sans pour autant bouder les dernières technologies. La preuve irréfutable de son succès ? Les délais de livraison invraisemblables qu’il impose…

Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.