Airbus et Renault s’unissent pour concevoir les batteries de demain

Objectif : parvenir à stocker plus d’énergie tout en réduisant la masse des batteries.

  • Sepulchre  Pierre-Benoit Sepulchre Pierre-Benoit
  • 02 décembre 2022
  • Électrique
  • 861 vues

Le constructeur français Renault s’associe au premier avionneur européen, Airbus, afin de préparer l’avenir en matière de batteries électriques. Les deux entreprises ont signé un accord portant principalement sur des activités de recherche et développement afin de concevoir et de produire des batteries à même de répondre aux enjeux de demain. Plus concrètement, les ingénieurs des deux entités vont partager leurs connaissances tout en travaillant de concert à la conception d’accus plus légers mais à même de stocker plus d’énergie.

Une capacité doublée d’ici 2023 ?

Pour que les aptitudes techniques des batteries électriques progressent, il faudra parvenir à une plus grande capacité de stockage ainsi qu’à un poids réduit, tout en envisageant de nouvelles méthodes de recyclage. Pour se démarquer de la concurrence, principalement asiatique, les deux géants industriels vont devoir révolutionner tout un secteur. Une transition qui devrait passer par la fin de la technologie lithium-ion et l’arrivée de batteries solides. L’objectif final est ambitieux puisque le but est de doubler les capacités énergétiques « à l’horizon 2030 ».

Une fois la nouvelle technologie mise au point, Airbus et Renault se lanceront dans la production à grande échelle de ces accus de nouvelle génération. Ceux-ci devraient être utilisés pour les véhicules de la marque au losange mais vont aussi se retrouver dans les avions du futur.

Vous voulez être informé des dernières actualités automobiles ?

Cet article vous a plu et vous souhaitez recevoir les dernières actualités automobiles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous maintenant gratuitement, tout comme plus de 300.000 amateurs de voitures avant vous :

Lire plus:

Sepulchre  Pierre-Benoit
À propos de l'auteur : Sepulchre Pierre-Benoit Automobile, cosmétiques pour hommes, voyage ou encore hi-tech, Pierre-Benoît Sepulchre rédige les rubriques lifestyle de plusieurs magazines belges et les actus de Vroom depuis 2013.
Citadin, il est passionné par les nouvelles solutions de mobilité mais ne dit jamais non à un beau coupé vintage.
Photos ©: Renault Group.

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
AC Schnitzer donne 610 ch et 750 Nm à la M3 Touring !

AC Schnitzer donne 610 ch et 750 Nm à la M3 Touring !

De quoi lui faire gagner quelques places dans le top des breaks les plus rapides…

Porsche a restauré la 959 de Jacky Ickx

Porsche a restauré la 959 de Jacky Ickx

Au moment de souffler ses 75 bougies, Porsche a décidé de bichonner la 959 arrivée en seconde position après les 14.000 km du Paris-Dakar de 1986.

Ford : un brevet pour embarquer… des drones ?

Ford : un brevet pour embarquer… des drones ?

Des chercheurs de la marque ont imaginé des concepts pour améliorer la sécurité et même se faire livrer au volant !

Nissan Ariya : un dérivé unique et bestial !

Nissan Ariya : un dérivé unique et bestial !

Ce Nissan Ariya sera utilisé lors d’une expédition partant du pôle Nord pour rejoindre le… pôle Sud !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
32 000 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km