Un modèle, un flop : BMW 323ti Compact, il s’en est fallu de peu pour qu’elle devienne mythique !

Prenez un gabarit compact, disons environ 4,2 m de long, soignez les aspects pratiques avec un hayon, donnez-lui une allure agressive et motorisez le tout avec un beau 6 cylindres en ligne envoyant la sauce sur les roues arrière, via une boîte manuelle. La recette du bonheur ? Presque…

  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 03 novembre 2022
  • Divers
  • 2 961 vues

C’est en 1994 que BMW décline sa berline Série 3 (génération E36) en une version compacte, dénommée fort justement… Compact. L’idée est de bousculer un peu les références du segment des Volkswagen Golf et autres Opel Astra avec un modèle plus premium et au sigle prestigieux. Raccourcie pour l’occasion et nantie d’un hayon, la Série 3 Compact ne manque pas d’allure !

6 ou rien !

A sa présentation, la Série 3 Compact séduit par son allure sportive et ses moteurs 4 cylindres nerveux, mais déçoit avec son train arrière chipé à la vieille Série 3 E30 et son prix toujours trop élevé, malgré les économies évidentes… Surtout, et en dépit du pedigree sportif de la marque, BMW n’avait rien à offrir aux sportifs embourgeoisés, qui se dirigeaient de facto vers la VW Golf VR6 ! Chantre du 6 cylindres, la marque bavaroise se devait donc de répondre…

Un moteur calme, un comportement joueur

C’est ainsi que la marque présenta en 1997 la 323ti Compact, avec un noble 6 cylindres en ligne sous le capot. Hélas, BMW n’est pas allé au bout du concept : le moteur choisi est une unité relativement calme de 2,5 litres et 170 ch (163 en Belgique), ce qui reste beaucoup pour le train arrière peu évolué et dénué d’autobloquant… Sur la route, cela donne un ensemble peu homogène, avec un comportement brouillon et un train arrière encaissant mal la puissance. Heureusement, il reste la disponibilité et la sonorité bien éduquée du 6 cylindres.

Rare

Sur papier, elle avait tout pour séduire. Hélas, un prix élevé et une copie un peu trop bâclée pénaliseront le projet, qui ne se sera écoulé qu’à un peu plus de 15.000 exemplaires jusqu’en 2001. Bon à savoir : le moteur profitera d’un double Vanos à partir de 1998, sans que sa puissance n’évolue. Aujourd’hui, on trouve des exemplaires sains entre 6.000 et 10.000 euros. Rare chez nous, elle est un peu plus courante outre-Rhin.


Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une BMW Série 3 ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces BMW Série 3 maintenant ici:

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Nouveau Porsche Cayenne : voici ce que l’on sait déjà

Nouveau Porsche Cayenne : voici ce que l’on sait déjà

La troisième génération du Cayenne sera mise à jour ce printemps ! Voici ce que l’on sait déjà à son sujet.

BMW X5 et X6, naseaux éclairés et autonomie prolongée

BMW X5 et X6, naseaux éclairés et autonomie prolongée

Plus électrifiées que jamais, les versions plug-in dépassent désormais les 100 km d’autonomie.

Top 10 des voitures électriques les plus populaires en Europe

Top 10 des voitures électriques les plus populaires en Europe

Deux modèles de la même marque américaine dominent clairement le classement des voitures électriques sur le Vieux Continent.

Un modèle, un flop : Reliant Scimitar SS1, une vraie curiosité délaissée

Un modèle, un flop : Reliant Scimitar SS1, une vraie curiosité délaissée

Dans l’histoire de l’automobile contemporaine, Reliant tient une place vraiment décalée. Après s’être taillé un nom dans les engins à 3 roues, puis dans les jolis breaks de chasse en plastique, la marque décide d’investir le segment des roadsters. Nous sommes à l’aube des années 80 et sur papier, l’idée est excellente !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
32 000 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km