Le diesel a-t-il un avenir ? Comment le marché va-t-il évoluer ? Avec la Stinger, Kia veut-il marcher sur les platebandes des constructeurs premium ? Lors de cette 96ème édition du Salon de Bruxelles, nous nous sommes entretenus avec Marc Van den Kerkhof, Managing Director de Kia Belgique, pour discuter des chamboulements qui animent notre secteur.





Francois Piette
12/01/2018

Vroom.Be : Bonjour Marc. A voir les chiffres d’immatriculations en neuf, 2017 fût un superbe millésime pour Kia. Tu peux nous en dire plus ?

Marc Van den Kerkhof : 2017 fût effectivement une grande année au niveau lancement produits. La Rio fût présentée au public belge au salon 2017, en avril nous avons eu la Picanto, alors que les Stonic et Stinger sont arrivées en octobre. De plus, la gamme s’est élargie avec des motorisations supplémentaires comme l’hybride rechargeable sur les Optima et Niro. Le succès commercial a suivi : nous avons effectivement relevé une croissance de nos immatriculations en Belgique d’environ 10 % quand le marché gagne 1 %. Nous avons donc gagné en part de marché. Le marché fleet est quant à lui en hausse de 16 % et il y a encore beaucoup de potentiel car notre crédibilité s’améliore à ce niveau.

Vroom.Be : Quelles sont les motorisations qui rencontrent le plus de succès ?

M.V.d.K : Il y a une vraie évolution vers l’essence et les motorisations alternatives. On l’a déjà ressenti dans le passé. La réorganisation de la taxe routière en Flandre fait qu’il y a eu un basculement plus rapide vers l’essence. En Wallonie, cette tendance se met également en place. Nous relevons aussi un intérêt beaucoup plus important vers les motorisations alternatives, notamment avec la Niro qui a largement dépassé nos objectifs. Cette tendance est claire et nous croyons qu’elle continuera. Mais les motorisations diesel auront toujours des raisons d’exister.

Vroom.Be : Le diesel n’est donc pas mort…

M.V.d.K : Il perdra en parts de marché, mais il y aura toujours des conducteurs qui seront intéressés. Notamment sur le haut de gamme et ceux qui parcourent des grandes distances. Pour les citadines, il n’y a plus d’intérêt en diesel, mais un Sorento qui doit tracter, dans ce cas, c’est intéressant. Et nos diesels répondent aux normes. Sur Optima, on note une vraie évolution du marché : la version « plug-in hybrid » se rapproche de la moitié des ventes. Il faut dire que même avec les nouvelles normes, toutes nos « plug in hybrid » resteront fiscalement intéressantes. Mais nous ne délaissons aucune motorisation : Kia a les finances suffisantes que pour investir transversalement, sur tous les types de motorisations, en ce compris essence, diesel, hybride, électrique et même pile à combustible.

Vroom.Be : Quel est ton point de vue sur l’avenir de la mobilité ? Le car-sharing a-t-il de l’avenir ?

M.V.d.K : Nous allons vivre des moments très intéressants. L’évolution sera aussi dictée par des choix politiques, notamment pour ce qui est du choix de la motorisation. Le car-sharing est une idée très séduisante qui est promise à un grand futur. Mais la vitesse de développement dépendra de facteurs externes à l’automobile, comme de nouvelles réglementations. En Espagne, nous développons par ailleurs notre propre programme de car-sharing.

Vroom.Be : La Stinger, c’est le retour d’un généraliste à l’émotion automobile dans un climat autophobe. Une volonté de marquer les esprits plus que de faire du volume ?

M.V.d.K : Oui, c’est une voiture qui montre la direction que la marque veut prendre. Le langage du design se retrouvera sur la future génération de voitures Kia, notamment sur la prochaine Cee’d. Notre plus grand défi, c’est de faire connaître nos produits et l’évolution de ces derniers qui fût conséquente ces dernières années. Pour accélérer la perception de nos produits, une voiture comme la Stinger, c’est fabuleux. Les produits évoluent toujours plus vite que la perception. Nous n’allons pas faire des Cee’d propulsions, mais nous développons des GT-Line et si jadis les gens se tournaient vers des modèles d’entrée de gamme, aujourd’hui, ils choisissent des modèles nettement mieux équipés. Mais non, nous ne voulons pas entrer dans le monde premium…





Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.