Essais

Audi A3 Sportback e-tron vs BMW i3 : Bagarre sur le fil !

À terme, la mobilité personnelle sera, au moins en partie, électrisée. Pour s’y préparer doucement, vaut-il mieux opter pour une solution intermédiaire et choisir la mécanique hybride rechargeable de l’Audi A3 e-tron ? Ou déjà sauter à pieds joints dans l’électromobilité pure avec la BMW i3 ?

  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 25 novembre 2016
  • BMW
  • 1 325 vues
BMW i3
    Audi A3

      Avec sa ligne de concept-car, l’i3 se démarque clairement de la ribambelle des voitures qui fleurissent dans nos villes. Pour son récent face-lift, BMW s’est d’ailleurs contenté de lui apporter une batterie de plus grande capacité : 33 kWh contre 22 kWh lors du lancement. Inutile, par contre, de modifier son style inimitable.

      À côté, même étiquetée e-tron, l’A3 Sportback reste nettement plus classique. La version restylée, s’offre un nouveau regard (principalement des nouveaux phares avant) et quelques retouches intérieures (notamment le fameux « Virtual Cockpit » des modèles plus récents). Par contre, techniquement, rien ne change. On profite donc toujours du travail de l’équipe 1.4 TSI 150 ; moteur électrique de 102 ch et batterie lithium-ion de 8,8 kWh.

      Finition, équipement : avantage Audi

      Si l’on devait uniquement récompenser l’originalité de l’habitacle, la BMW i3 remporterait la palme. Et pas seulement grâce à ses lignes : projet « éco » global, l’i3 se pare de matériaux naturels pour limiter son empreinte écologique. On retrouve ainsi de la laine naturelle dans les sièges, du cuir tanné avec des matériaux naturels et du plastique recyclé. Certains détails, comme le sommet de la planche de bord, semblent d’ailleurs presque non finis tant ils revendiquent cet aspect « brut ».

      C’est tout l’inverse à bord de l’A3. Toute e-tron soit-elle, elle reste avant tout une Audi. À bord, la finition et les assemblages sont donc irréprochables. Par contre, l’ambiance est plus tristounette. Du côté des équipements optionnels, les deux modèles se positionnent clairement comme des voitures « premiums ». Avec un petit avantage pour l’Audi qui vient de profiter de son restylage pour allonger encore sa liste.

      Confort : avantage Audi

      À l’usage, force est de constater qu’il est assez difficile de ne pas tomber sous le charme de la polyvalence de cette A3 e-Tron… Au terme d’une semaine d’utilisation, nous avons enregistré une consommation moyenne inférieure à 5 l/100km tout en conservant un agrément de conduite digne d’une grosse cylindrée… et le confort d’une voiture premium. En couvrant des trajets plus courts et/ou en rechargeant encore plus souvent, on aurait pu descendre le bilan énergétique encore plus bas (l’autonomie réelle en mode 100% électrique est d’environ 30 km).

      Campée sur ses grandes (mais étroites) jantes de 19 pouces et affichant un amortissement plus ferme, la BMW i3 impose un toucher de route moins conciliant. Le seuil de chargement plus élevé de son coffre (le moteur électrique se trouve en-dessous) et sa position de conduite moins confortable (on a les genoux « dans le menton » car les batteries se trouvent dans le soubassement) laissent l’Audi remporter le chapitre « confort ».

      Moteur : avantage BMW

      Par contre, côté moteur, la BMW reprend l’avantage. Si, pour vous, une voiture électrique se résume encore à une charrette de golf asthmatique, il va falloir prendre rendez-vous pour tester l’i3 ! Avec son moteur électrique de 170 ch (250 Nm) et son poids limité (1.200 kg) grâce à l’utilisation de matériaux innovants, l’i3 a tout d’une sprinteuse. En ville, on se faufile sans bruit, sans vibration. Et on est assuré de gagner la course entre les feux rouges : le 0 à 100km/h est couvert en 7,3s. La vitesse de pointe de 150 km/h laisse également une belle marge de manœuvre sur les grands axes. Certes, avec sa puissance combinée de 204 ch, l’Audi A3 e-tron parvient à suivre le rythme (0 à 100km/h en 7,6s). Mais pas sans bruit. Ni sans incidence sur la consommation.

      Comportement routier : avantage BMW

      Les 250 kg de batteries digérées par l’e-tron s’ajoutent au poids d’une voiture thermique classique. Bref, au total, l’A3 e-tron pèse plus de 1.650 kg. Dans les portions « sinueuses », l’inertie de l’ensemble commence à se faire ressentir. La BMW i3 donne davantage l’impression de virevolter. Si l’on s’en tient à un parcours principalement urbain, l’originale BMW prend également l’avantage. Avec ses roues arrière motrices et ses « roues de charrettes » étroites qui braquent fort à l’avant, l’i3 tourne quasiment sur place : le diamètre de braquage est de seulement 9,86m.

      Budget : avantage BMW

      Avec sa nouvelle batterie de 33 kWh, la BMW i3 voit son prix de base atteindre les 37.200€. Compte tenu des prestations offertes et du positionnement « premium » du modèle, voilà un prix qui reste compétitif face à celui d’autres voitures électriques généralistes. Une Nissan Leaf 30 kWh coûte, par exemple, 35.350€.

      L’Audi A3 e-tron exige un effort financier encore légèrement supplémentaire. Elle ne s’offrira à vous qu’à partir de 39.323€. Et puis, à l’usage, la BMW i3 s’avère la moins onéreuse compte tenu du prix plus intéressant de l’électricité domestique par rapport à celui des carburants fossiles à la pompe.

      Conclusion : avantage BMW

      L’Audi A3 e-tron constitue un premier pas rassurant vers l’électromobilité. En s’appliquant à recharger souvent sa batterie, on peut diminuer sensiblement sa consommation réelle de carburant tout en conservant la souplesse d’utilisation d’une voiture thermique traditionnelle. Cela dit, en poussant le concept de la mobilité alternative sans compromis, la BMW i3 se révèle comme la solution la plus « pure ». Certes, elle ne peut s’appliquer à tous les types de conducteurs. Mais en acceptant quelques concessions et en adaptant légèrement sa vie d’automobiliste, on peut profiter d’une voiture globalement adaptée à la mobilité de demain. Encore plus avec sa nouvelle batterie de 33 kWh qui assure une autonomie réelle d’au moins 200 km.

      Lire plus:

      Christiaens  Jean-Francois
      À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

      Actualité recommandée pour vous

      Plus d'actualités
      Opel proposera bientôt une Astra électrique et… sportive !

      Opel proposera bientôt une Astra électrique et… sportive !

      C'est ce que suggère Mark Adams, vice-président du design chez Opel.

      Fiat : un SUV coupé en préparation !

      Fiat : un SUV coupé en préparation !

      Le SUV « fastback » aura un nom original : le… Fastback !

      Bardaf, un gendarme français plante une Alpine flambant neuve !

      Bardaf, un gendarme français plante une Alpine flambant neuve !

      Une première depuis la livraison des bolides au printemps dernier.

      Volkswagen Golf : bientôt la fin de la dynastie ?

      Volkswagen Golf : bientôt la fin de la dynastie ?

      Un lifting du modèle actuel est en préparation, mais il n'est pas certain qu'une 9ème génération voit le jour !

      Essais recommandés pour vous

      3,7 /5 Essai : Ford Mustang California Special, le rêve américain !

      Essai : Ford Mustang California Special, le rêve américain !

      Quoi de mieux qu’une Mustang V8 cabriolet pour vivre son rêve américain ? Encore plus si l’on opte pour son nouveau pack California Special qui sent bon la côte ouest ?

      3,8 /5 Essai : Nissan Ariya, électrique, confortable et moderne !

      Essai : Nissan Ariya, électrique, confortable et moderne !

      Il y a quelques temps, nous avons pu prendre le volant de l'Ariya sur un circuit fermé. Les premières impressions sont-elles confirmées avec cet essai sur routes publiques ?

      3,6 /5 Essai : Volvo XC40 Recharge, rationnel jusqu’au bout de ses pneus !

      Essai : Volvo XC40 Recharge, rationnel jusqu’au bout de ses pneus !

      En 2021, le Volvo XC40 était le deuxième modèle le plus vendu en Belgique. En Flandre, à Bruxelles  et auprès des utilisateurs professionnels, c’était même le plus populaire ! Avec le lancement d'une version 100 % électrique à moteur unique, plus abordable, sa popularité ne fera qu'augmenter dans le segment des VE !

      BMW iX3 vs Volvo C40 Recharge : chers SUV branchés !

      BMW iX3 vs Volvo C40 Recharge : chers SUV branchés !

      Votre prochaine voiture de société doit être électrique et la silhouette de SUV vous plaît ? Alors les BMW iX3 et Volvo C40 Recharge pourraient faire partie de votre sélection. Lequel choisir ?

      Conseils recommandés pour vous

      Plus de conseils
      La Ford Escort RS Turbo de la princesse Diana est à vendre !

      La Ford Escort RS Turbo de la princesse Diana est à vendre !

      Conduite pendant près de 3 ans par la princesse, elle totalise aujourd’hui à peine plus de 40.000 km.

      Voici combien coûtent les Tesla Plaid

      Voici combien coûtent les Tesla Plaid

      Les Model S et X les plus explosives arrivent enfin chez nous. Mais de quel montant faudra-t-il s’acquitter pour profiter de leurs 1.020 ch ?

      Cette chaise de bureau est signée Mercedes-AMG

      Cette chaise de bureau est signée Mercedes-AMG

      Une rivale du concept "The Rival Rig" développé par BMW.

      Green Zone : quand les Kia hybrides se la jouent électrique

      Green Zone : quand les Kia hybrides se la jouent électrique

      À l’occasion de renouvellement de sa Niro, Kia en profite pour agrémenter les versions hybrides d’une fonctionnalité « green zone » bien pratique. Mais en quoi consiste-t-elle ?

      Voitures neuves recommandées pour vous

      Plus de voitures neuves

      Essence, Automatique

      44 490 €
      2022
      5 km

      Essence, Manuelle

      19 571 €

      Essence, Automatique

      27 490 €
      2022
      5 km

      Diesel, Automatique

      55 990 €
      2022
      5 km

      Voitures d'occasion recommandées pour vous

      Plus de voitures d'occasion

      Essence, Manuelle

      22 990 €
      2022
      2 720 km

      Hybride - Essence, Automatique

      67 900 €
      2020
      28 030 km

      Diesel, Manuelle

      12 800 €
      2019
      124 771 km

      Essence, Automatique

      29 999 €
      2021
      24 756 km