Essais

Essai : Ford F-150 Lightning, la démesure… raisonnée ?

Ford l’a donc fait : électrifier son populaire pick-up F-150. Une version griffée Lightning surprenante à plus d’un égard.

  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 07 décembre 2022
  • Ford
  • 3 072 vues
3,6
score VROOM
  • 4,5
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 3,0
    Sécurité
  • 4,0
    Prix/Qualité
  • 3,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Performances explosives
  • Habitabilité
  • Aspects pratiques
  • Autonomie
  • Indisponible en Europe
  • Rayon de braquage
  • Gabarit « américain »
  • Poids

Difficile peut-être de le concevoir avec nos yeux d’Européens. Pourtant, le pick-up F-150 figure parmi les véhicules les plus produits à l’échelle mondiale. C’est simple, c’est tout simplement le véhicule le plus vendu aux Etats-Unis depuis plus de 30 ans, avec une production totale atteignant plus de 40 millions d’unités. Bref, en un mot, le Ford F-150 aux Etats-Unis, c’est l’équivalent de la Volkswagen Golf en Europe…

Stratégie d’électrification

Même s’il est plutôt connu pour ses gargantuesques mécaniques thermiques, le F-150 figure donc aussi au cœur de la stratégie d’électrification de la Ford Motor Company. Cette version Lightning, élaborée sur la base de la dernière génération thermique du F-150, vient donc épauler la Mustang Mach-E ou encore l’utilitaire E-Transit Custom pour booster les ventes électriques de Ford.




Inutile toutefois de se précipiter chez le concessionnaire Ford de votre région : ce F-150 Lightning n’est pas destiné à être importé officiellement chez nous, même si le nouveau F-150 thermique arrivera bien sur quelques marchés européens, comme la Suède ou l’Allemagne. Comme c’était le cas avec la Mustang Shelby GT500 par exemple également non destinée à l’Europe, Ford a tout de même souhaité nous proposer un court essai de son nouveau vaisseau amiral électrique en guise de démonstration. Et il faut bien l’avouer : la démonstration est impressionnante…

Format américain…

S’il capte le regard avec sa signature lumineuse spécifique, c’est bien sûr d’abord par son gabarit que ce F-150 Lightning impressionne. Long de 5,91 m, haut de quasiment 2 m et large de près de 2,5 m avec ses rétroviseurs déployés, il ferait en effet presque passer notre Ranger, même dans sa nouvelle version Raptor bodybuildée, pour un jouet…

Forcément, avec un tel gabarit, le F-150 libère aussi un espace habitable impressionnant. Tout en conservant une benne aux dimensions généreuses (1,70 m x 1,27 m), le F-150 Lightning propose un espace royal pour les passagers arrière. Les pick-up à double cabine de ce côté du monde ne peuvent rivaliser sur ce point… En se glissant à l’avant, on est également surpris par la largeur de la cabine et de l’énorme rangement situé entre les sièges.



Aspects pratiques magnifiés

Mais plus globalement, c’est avec le soin apporté à tous les aspects pratiques de ce pick-up qu’on comprend pourquoi cet outil de travail est si apprécié chez l’Oncle Sam. Le petit escalier intégré à la ridelle permet par exemple d’accéder facilement à la benne. On peut aussi utiliser la ridelle comme support pour y mesurer ou fixer facilement ses matériaux grâce à différents accessoires. Le gros levier de sélection de marche peut, quant à lui, s’escamoter pour accueillir un plateau afin de déposer son ordinateur portable ou son repas…

Dans sa version Lightning, le F-150 magnifie toutefois encore davantage ses aspects pratiques. D’abord, en libérant un énorme coffre sous son capot avant. Ce rangement offre 400 l et permet de ranger plus « proprement » et de manière sécurisé ses colis que dans la benne. C’est souvent ce qui manque quand on utilise un pick-up au quotidien. De plus, le F-150 Lightning peut se transformer en véritable mini centrale d’alimentation. On trouve des prises un peu partout. Et elles peuvent délivrer jusqu’à 9,6 kW !



Standard ou Extended

Si plusieurs niveaux d’équipement sont prévus (Pro, XLT, Lariat, Platinium, etc.), la gamme F-150 Lightning s’articule principalement autour de deux variantes mécaniques : Standard ou Extended. En version de base, on dispose déjà de deux moteurs électriques offrant une transmission intégrale et 452 ch (337 kW). La version Extended porte la puissance totale disponible à 580 ch (433 kW). Mais notons que dans les deux cas, le couple total culmine à… 1.050 Nm !

Côté batterie, le F-150 Lightning évolue dans les mêmes sphères de démesure. On dispose au minimum d’un module offrant 98 kWh. Mais la version Extended peut libérer jusqu’à 131 kWh utilisables… De quoi revendiquer des autonomies impressionnantes pour un véhicule de ce gabarit selon le cycle d’homologation EPA américain : 386 km en Standard ou jusqu’à 515 km en Extended !

Explosif…

En route, ce F-150 Lightning continue son impressionnante démonstration. Il faudra néanmoins d’abord se faire à son énorme rayon de braquage. Plus que son encombrement, c’est surtout ce « détail » qui handicape l’usage de ce F-150 sur des routes à l’échelle européenne. Des roues arrière directrices auraient certainement rendu l’engin plus maniable en réduisant « virtuellement » son long empattement de 3,70 m. Mais bref.

Dans sa version Extended mise à notre disposition, le F-150 Lightning impressionne par sa force tranquille. Il glisse confortablement, tout en souplesse, sur un léger « filet de gaz ». À son volant, on ressent alors le plaisir (un peu coupable) d’avoir l’impression de dominer le monde…

Si le F-150 Lightning profite de son couple camionnesque pour se relancer efficacement à chaque légère pression sur son accélérateur, on n’a toutefois pas résisté à la tentation de tester tout le potentiel de ce mastodonte sur les routes désertes de l’Ardenne. Et il faut reconnaître que ses accélérations aussi relèvent de la démonstration impressionnante ! Malgré son poids à vide de quasiment 2,9 tonnes, le F-150 Lightning Extended pourrait en effet déposer sur place plus d’une sportive avec un 0 à 100 km/h expédié en +- 4 s ! Bien sûr, dans le sinueux/bosselé, le F-150 Lightning perdra un peu de sa superbe en raison de sa direction très démultipliée et de ses mouvements de caisse amples. Mais globalement, pour un pick-up de ce calibre, son comportement dynamique reste aussi plutôt convaincant. On s’attendait à bien moins efficace en tous les cas…



… et costaud !

Mais ce qui est plus important, de toute façon, pour un outil de travail de la trempe de ce F-150 Lightning, c’est qu’il puisse atteindre des chantiers difficiles d’accès ou embarquer / tracter de lourdes charges. Et ça aussi, il le fait visiblement aussi de manière assez impressionnante. Avec, à nouveau, l’avantage de profiter de ses moteurs électriques pour y arriver tout en souplesse. En tout-terrain, par exemple, on peut le laisser avancer au pas en toute décontraction.

Puisque Ford nous a permis de le tester aussi, on a également apprécié lors des manœuvres avec une lourde remorque attelée de pouvoir évoluer sans aucune sensation de « contrainte » au niveau de la transmission. Officiellement, le F-150 Lightning est homologué pour tracter jusqu’à un peu plus de 4,5 tonnes. Mais pour prouver son potentiel, Ford n’a pas hésité à tracter, en légère montée, un petit train complet de véhicules pesant au total plus de 16 tonnes…

Appétit « contrôlé » ?

Malgré tous ces efforts et nos quelques accélérations toniques, le F-150 Lightning affichait au final une consommation moyenne « raisonnable » de l’ordre de 25 kWh/100 km. Pour un tel engin, voilà qui reste donc aussi assez impressionnant. Même si bien sûr il faudrait un essai plus approfondi pour confirmer ce chiffre.

Clôture festive

Après tous ces efforts, Ford a aussi pensé au réconfort. Pour mettre les qualités de ce F-150 Lightning « en lumière », au sens propre, l’équipe organisatrice avait en effet improvisé un petite sauterie loin de la civilisation. Le pick-up servait alors d’alimentation électrique non seulement pour la lumière et la sono mais également pour deux friteuses Airfryer ! Mais même après plusieurs cuissons, l’autonomie restante de notre engin n’avait fondu que de 302 à 294 km… Bref, de quoi envisager de longues heures de consommation électrique en tous genres avant de se trouver en panne d’électrons.

Notre verdict

Pendant que d’autres concurrents multiplient les promesses ou débutent timidement la production de leur pick-up électrique, Ford démontre à nouveau son impressionnante force de frappe avec ce F-150 Lightning dont la capacité de production doit déjà atteindre 150.000 unités/an dès 2023. Promis bien après les Tesla Cybertruck ou Rivian R1-T, le F-150 Lightning se présente en effet comme une réalité aux caractéristiques impressionnantes… et au tarif de départ fixé aux Etats-Unis à peine au-delà des 45.000 $ !

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Ford  ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Ford  maintenant ici:

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?
Photos ©: Dennis Noten.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,7 /5 Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Alpine chapeaute sa gamme A110 d’une version griffée R, comme radicale. Et surtout radicalement légère grâce à l’usage intensif de carbone ! L’apothéose avant… le grand saut vers l’électrique ?

3,3 /5 Essai : Citroën ë-C4 X, une question de coffre

Essai : Citroën ë-C4 X, une question de coffre

Cette star du stand Citroën a-t-elle d’autres armes que son grand coffre et sa silhouette façon SUV coupé pour tenter de convaincre le public du Salon ?

Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan et Toyota ont des points de vue différents en ce qui concerne l’hybridation. Mais que vaut réellement la nouvelle motorisation e-Power du Qashqai face à l’éprouvé système du Corolla Cross ?

3,6 /5 Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Quoi de mieux, finalement, qu’une mécanique offrant beaucoup de couple et un silence de cathédrale pour une expérience VIP ? Alors partons à l’aventure avec l’EQV 300, la version exclusivement électrique du transporteur de troupes polyvalent de Mercedes.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
30 000 km