Essais

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

A chaque nouvelle Focus, Ford nous présente une nouvelle version ST. C'est le cas depuis 2002. Cette nouvelle Ford Focus ST, avec son moteur 2.3 EcoBoost de 280 ch, comble-t-elle progressivement l'écart avec la Focus RS ? C'est l'heure d'un premier test.

  • Bervoets Wim
  • 22 juillet 2019
  • Ford
3,9
score VROOM
  • 5,0
    Performance
  • 5,0
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 3,5
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Moteur souple et performant
  • Partie dynamique réussie
  • Super-sportive utilisable au quotidien
  • Consommation relativement élevée
  • Quelques détails de finition
  • Sonorité un brin artificielle

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Chez Ford Performance, le département où sont développés les modèles les plus sportifs, les choses sont simples. Au bas de l'échelle se trouve la ST-Line qui propose un habillage sportif et une suspension revue et ce, pour tous les modèles, de la Fiesta au Edge. Au-dessus se trouvent les modèles ST à part entière, comme la Fiesta ST. Un peu plus haut, on trouve le Ranger Raptor, la Mustang et la Focus RS, et tout en haut de l'échelle, la Ford GT. La nouvelle Ford Focus ST en est donc à sa deuxième étape, mais son moteur est basé sur celui de la précédente Focus RS et sur celui de la Mustang.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet
Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

De quel moteur s’agit-il ?

Il s'agit du quatre cylindres 2.3 EcoBoost, un moteur turbo essence de 280 ch. Il est relié à une boîte de vitesses manuelle à six rapports, bien qu'il existe également une boîte de vitesses automatique à sept rapports. Depuis l'arrêt, la Focus ST atteint les 100 km/h en 5,7 secondes, tandis que sa vitesse maximale est de 250 km/h. Bon à savoir, la Focus ST est à nouveau disponible en version Clipper, soit en break. Il faut dans ce cas, un dixième de seconde de plus pour atteindre les 100km/h.

La base du moteur essence est donc la même que celui de la Mustang (qui propose aussi un V8) et que celui de la précédente Focus RS. Un moteur à plusieurs visages, donc ! En effet, s'il laisse une impression quelque peu mitigée sur la Mustang, le 2.3 de la Focus RS s'est avéré être une véritable furie.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Est-elle toujours déclinée en version diesel ?

Absolument : la Focus ST est également disponible en 2.0 EcoBlue de 190 ch. Il est toujours relié à une boîte de vitesses manuelle à six rapports et consomme moins de carburant. Mais question performances, les résultats sont plus ténus : l’exercice du 0-100 km/h prend 7,6 secondes, la vitesse maximale est de 220 km/h. Ici aussi, comptez un dixième de plus pour le break. Il s'agit donc d'un moteur diesel rapide et souple plutôt que d'un moteur de sport, d'autant plus que les modifications apportées à son châssis sont plus limitées. En passant, quatre clients Focus ST sur cinq (dans notre pays) optent pour l'essence.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Quelles sont les modifications apportées au châssis ?

Sur la version EcoBoost, Ford a installé un différentiel autobloquant électronique entre les roues avant, qui doit intervenir plus rapidement et qui, grâce à une action sur le freinage, a un effet moins perceptible sur la direction. La suspension de la version à cinq portes, est équipée d'amortisseurs adaptatifs en continu. L'astuce, pour en tirer le meilleur parti, est de choisir le Pack Performance en option, qui vous permet de modifier la dureté dans les différents modes de conduite : il s’agit d’une autre première sur la Focus ST. Ce pack ajoute un mode de conduite supplémentaire, ainsi qu'un coup de gaz entre les rapports, une fonction « shortshift » et un « launch control ». Les ingénieurs ont également travaillé sur un nouveau genre de servofrein, qui permet à la pression de freinage d'augmenter plus rapidement. La réponse de la direction a également été optimisée.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Comment roule cette nouvelle Ford Focus ST ?

Nous n'avons effectué notre premier essai qu'avec la version 2.3 EcoBoost en carrosserie cinq portes. Heureusement, le caractère de ce moteur EcoBoost est plus proche de celui de la précédente Focus RS que de celui de la Mustang : le moteur est musical (bien que cela soit encore artificiel), souple et infatigable. Il se réveille rapidement à bas régime et se déploie dans la plage médiane. Plus haut dans les tours, il donne tout ce qu'il peut.

La boîte manuelle à six rapports se commande précisément mais demande une certaine habitude. Les freins, quant à eux, sont puissants : le servofrein vous donne l'impression que les freins mordent à la moindre pression sur la pédale.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

A l’instar d’une Fiesta ST, cette Focus ST est un régal à diriger : le nez plonge vers l'intérieur du virage (le différentiel tire doucement le nez et ne se montre jamais agressif), l'arrière suit sans hésitation (mais est facile à provoquer), et les roues avant répondent à vos injonctions sur la direction. La Focus ST est une voiture qui vous donne l’impression d’être un excellent conducteur !

Contrairement à la RS plus radicale et à certaines concurrentes comme la Renault Megane RS, le grand mérite de la Ford Focus ST est son confort au quotidien. En conduite normale sur le mode le plus soft, la Focus se conduit sur le couple, les amortisseurs sont doux pour votre dos et le moteur se maintient plus discrètement en arrière-plan.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Que dois-je savoir d'autre ?

Que Ford a enfin pris en compte les critiques sur la position de conduite trop haute et a monté les sièges Recaro plus bas. Vous êtes donc beaucoup plus à l'aise à l'intérieur. Ce dernier profite des inserts sportifs nécessaires mais, tout comme sur la Focus régulière, combine des matériaux de qualités différentes.

Enfin, il convient de mentionner que l'importateur belge offre aux cent premiers clients une formation de conduite gratuite sur la piste d'essai de Lommel, où la voiture a été partiellement développée. Ford utilise ses propres voitures pour la formation, les clients ne devraient donc pas avoir peur de casser leurs jouets.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet
Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Combien coûte la nouvelle Ford Focus ST ?

Ford demande 37.185 € pour la Focus ST avec moteur essence EcoBoost. La version Clipper coûte 1.000 € de plus, soit 38.185 €. La version diesel EcoBlue est légèrement moins chère : Ford demande 35.585 € pour ce modèle. Ici aussi, la version Clipper coûte 1.000 € supplémentaires. La principale concurrente est probablement la Renault Mégane RS, dont le moteur essence développe également 280 ch. Avec un prix de 36.100 €, elle est un peu moins onéreuse. La Mégane RS Trophy de 300 ch, plus radicale et plus puissante, est aussi un peu plus cher (39 500 €). Mais ce modèle réduit le confort de conduite au quotidien.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet
Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Conclusion

La Ford Focus ST semble combler l'écart avec la radicale Focus RS. Non seulement en utilisant son moteur comme base, mais aussi en peaufinant son châssis avec des réglages bien adaptés. Cette « hot hatch » est efficace et polyvalente, mais ne conviendra pas à quelqu’un qui cherche une voiture radicale. Ce rôle reste en effet, réservé à la Focus RS. Ce que la ST perd en sportivité pure, elle le gagne en facilité d'utilisation au quotidien.

Essai : Ford Focus ST, la course vers le sommet

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,5 /5 Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

SsangYong devient KGM. Pour marquer son nouveau départ, le Tivoli modernise son visage. Un nouveau nez suffisant pour relancer l’intérêt d’un modèle déjà « éculé » ?

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
53 990 €
2019
105 433 km