Essais

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

La nouvelle Ford Mustang Mach-E, électrique, n'arrivera pas sur le marché avant l'automne mais nous avons déjà plus l'essayer…à partir du siège passager. Voici nos premières impressions du futur électrique de Ford.
  • Bouland Felix
  • 17 février 2020
  • Ford
  • 2 680 vues
3,9
score VROOM
  • 4,5
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,5
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Charge rapide (150 kW) acceptée
  • Habitabilité
  • Prix d'attaque intéressant
  • Amortissement plutôt ferme
  • Coffre(s) moyen(s)

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Les voitures électriques ne sont pas inconnues à Ford. On se souvient notamment de la Focus électrique. Cependant, là où cette dernière était une adaptation d'un modèle existant, la nouvelle Mustang Mach-E a été pensée dès le départ pour « tourner » à l'électron. Que vous appréciiez l'utilisation de la nostalgie du nom Mustang ou non, force est de constater que cette auto représente le futur électrique du géant américain.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

On se connaît, non ?

Cela dit, Ford ne pas fait qu'utiliser le nom Mustang à des fins purement marketing. Le design repend en effet une belle partie des éléments stylistiques spécifiques à la Mustang, en forme de clin d'œil. Ainsi, on retrouve une grande (fausse) calandre accompagnée de fins feux, utilisant ici la technologie LED. Mieux encore, à l'arrière, on retrouve les trois traits lumineux verticaux typiques aux Mustang. Les designers ont aussi fortement travaillé la silhouette de ce nouveau cheval électrique. Afin de conserver une esthétique sportive, la ligne de toit semble plonger vers l'arrière comme celle d'un coupé grâce à l'astuce visuelle qu'est le toit noir.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Casser les codes

Si l'extérieur fait référence à des traits nostalgiques, l'habitacle fait en revanche une croix sur les banales habitudes de la marque. D'une impressionnante simplicité, la planche de bord accueille deux écrans. Le premier s'occupe de l'instrumentation tandis que le deuxième de 15,5" accueille le système d'infodivertissement. Notons qu'il présente une molette pour le volume. Le « tout tactile » n'a pas encore pris le dessus. Ouf ! Une autre commande rotative située entre les deux sièges avant joue quant à elle le rôle du sélecteur de marche.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Grands espaces

À 4,7 m de long, la Mustang Mach-E se présente clairement comme un SUV moyen. Plus important encore, son empattement de 2.984 mm lui permet d'offrir une habitabilité plutôt impressionnante, mise en évidence par l'absence totale de tunnel central, tant à l'avant qu'à l'arrière. Cependant, le coffre n'offre que 402 l de chargement. C'est près de 50 l de moins que sur son petit frère Puma ! Heureusement, en bonne voiture électrique, la Mustang Mach-E fait bon usage de l'espace sous son capot avant afin d'offrir 100 l supplémentaires. En sus, ce coffre avant est complètement imperméable.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine
Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Double jeu

Côté motorisations, cette nouvelle Ford tout électrique sera disponible en deux versions. L'entrée de gamme sera équipée de la « petite » batterie de 75,7 kWh. En version propulsion, cette version offre 258 ch et une autonomie (estimée WLTP) de 450 km (420 km pour la transmission intégrale). Avec la grande batterie de 98,8 kWh, la puissance moteur s'accroît à 285 ch pour la propulsion et 337 ch avec la transmission intégrale. Leurs autotomies respectives sont de 600 et 540 km. Vous suivez toujours ? On ajoutera que grâce à leur système de refroidissement performant, les batteries de la Mustang Mach-E accepteront une charge rapide allant jusqu'à 150 kW. L'Américaine récupérera ainsi 93 km d’autonomie toutes les 10 minutes.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Promesse de dynamisme

C'est dans les rues de Londres que Ford a choisi de nous conduire à bord de l'une des dernières mules de développement. Lors de ce court trajet, les ingénieurs de Lommel nous assurent que la version Européenne a été spécifiquement développée et adaptée afin d'offrir un dynamisme de conduite élevé. « C'est une Ford et c'est une Mustang après tout », nous confie l'un d'entre eux. Un trait de caractère qu'il nous est difficile de déceler…depuis le siège passager ! On retiendra cependant un confort de marche axé sur la fermeté et des performances d'accélération plus impressionnantes que les chiffres laissent paraître, comme à l'accoutumée avec les électriques.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

La bonne affaire ?

Pour l'instant, Ford ne dévoile aucune liste de prix détaillée. Cependant, la marque nous annonce un prix d'attaque avoisinant les 50.000 €. Si ce chiffre ne change pas d'ici l'automne, la Ford Mustang Mach-E se présentera comme l'un des SUV électrique à « grande autonomie » les plus abordables du marché.

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Notre verdict

Bien que nous n'ayons pas (encore) eu l'occasion de la prendre en main, la nouvelle Ford Mustang Mach-E nous a déjà dévoilé une partie de ses atouts. On retiendra une habitabilité impressionnante et la promesse d'une conduite dynamique. Rendez-vous en automne pour plus de détails !

Essai : Ford Mustang Mach-E, ambition américaine

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bouland Felix Fils d'une famille de mordus d'automobile et de mécanique, Félix Bouland est tombé dedans quand il était petit. Il est passionné par tout ce qui roule, peu importe la motorisation. Ce sont toutefois surtout les ancêtres aux technologies innovantes et aux belles carrosseries qui font réellement battre son cœur.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan Qashqai e-Power vs Toyota Corolla Cross : approches « diff-e-rentes »

Nissan et Toyota ont des points de vue différents en ce qui concerne l’hybridation. Mais que vaut réellement la nouvelle motorisation e-Power du Qashqai face à l’éprouvé système du Corolla Cross ?

3,6 /5 Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Quoi de mieux, finalement, qu’une mécanique offrant beaucoup de couple et un silence de cathédrale pour une expérience VIP ? Alors partons à l’aventure avec l’EQV 300, la version exclusivement électrique du transporteur de troupes polyvalent de Mercedes.

3,7 /5 Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Alpine chapeaute sa gamme A110 d’une version griffée R, comme radicale. Et surtout radicalement légère grâce à l’usage intensif de carbone ! L’apothéose avant… le grand saut vers l’électrique ?

3,3 /5 Essai : Citroën ë-C4 X, une question de coffre

Essai : Citroën ë-C4 X, une question de coffre

Cette star du stand Citroën a-t-elle d’autres armes que son grand coffre et sa silhouette façon SUV coupé pour tenter de convaincre le public du Salon ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

34 490 €
2021
21 000 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
30 000 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km