Essais

Honda HR-V : Plus grand à l’intérieur qu’à l’extérieur

Disparu depuis bientôt 10 ans, le HR-V nous revient, mais sous une forme radicalement revue ! Le baroudeur accompli et vaguement endimanché n’est plus, place à un Crossover compact, urbain et soigné comme il se doit !

  • Piette François
  • 20 juillet 2015
  • Honda
  • 1 280 vues
Avantages et inconvénients
  • 1.6 i-dtec souple et puissant
  • Construction sérieuse
  • Equipement de série
  • Modularité au sommet
  • Rapport encombrement/habitabilité génial
  • Boîte cvt peu agréable en utilisation soutenue
  • Dynamisme en léger retrait
  • Insonorisation moyenne
  • Pas de transmission intégrale
  • Politique d'équipement

Aujourd’hui, les clients veulent le beurre et l’argent du beurre : de son étude de marché, Honda a compris qu’il devait faire du futur HR-V, un véhicule élégant proche d’un coupé, robuste et sûr comme un SUV, mais à la modularité et à la fonctionnalité d’un monovolume ! Et vous savez quoi ? Honda a réussi ce tour de force. Dotée d’une agréable ligne de toit descendante, le HR-V présente en effet, une vraie personnalité esthétique. Rehaussé et doté d’arches de roues bien démarquées, il est également statutaire comme un SUV se doit de l’être, bien qu’il ne propose pas (en Europe du moins), de transmission intégrale. Enfin, son habitacle offre une modularité et un espace absolument édifiants.

Recette secrète…

On en vient rapidement à se demander comment, en 4,29 mètres, Honda est parvenu à proposer peu ou prou, autant de place qu’à bord d’un Nissan Qashqai ! Les passagers arrière profitent d’une large garde au toit doublée d’un espace aux jambes qui devraient plaire à ceux qui sont montés sur de longues cannes. Et puis, il y a ce coffre qui annonce un volume de 470 litres sous tablette, énorme pour le segment. L’explication de ce tour de force ? Le réservoir, placé sous les passagers avant et qui libère donc de l’espace derrière !

Mais ce n’est pas tout… Car question modularité, le HR-V fait au moins aussi fort que les monovolumes : les sièges arrière peuvent être manipulés dans absolument tous les sens (Magic Seats, en Honda dans le texte). Les replier en portefeuille pour transporter une grande plante, les rabattre et dès lors, former un plancher plat, voire incliner le dossier pour une assise plus confortable, tout est possible, hormis la possibilité de les coulisser. Mais honnêtement, on ne s’en plaint pas !

Sécurité

Honda relève la sécurité de bord, en proposant une belle kyrielle d’aides à la sécurité. Le Japonais est maintenant à jour à ce niveau : alerte de collision frontale, limiteur de vitesse intelligent (qui bloque la vitesse maximale en fonction des informations récoltées par le lecteur de panneaux de signalisation), alerte de franchissement involontaire de ligne blanche…

Moteurs !

Tout SUV soit-il, le HR-V n’est cependant pas disponible avec une transmission intégrale. C’est d’autant plus regrettable que ce même modèle en est équipé sur les marchés japonais et américains ! Honda propose une gamme très simple : 1.5 l essence i-VTEC atmosphérique de 130 ch (155 Nm) et 1.6 l i-DTEC diesel de 120 chevaux et 300 Nm.

Les deux sont accouplés de série à une boîte manuelle à 6 rapports, mais seul le premier des deux peut bénéficier d’une transmission automatique en option, à variation continue de type CVT. Précisons que pour répondre aux besoins exigeants des européens (refrain connu), celle-ci a vu sa gestion entièrement remaniée pour plus de réactivité.

Un environnement sombre, mais bien pensé

Extrêmement spacieux et très richement doté en espaces de rangement, l’habitacle de la nouvelle venue est également très bien agencé et fini. Certes, certains plastiques sonnent encore creux, l’ambiance n’inspire pas la franche gaieté et le tissu qui recouvre les contre-portes pourraient rapidement se salir (avis aux pères de famille…), mais dans l’ensemble, la présentation est plutôt flatteuse de par la robustesse qu’elle inspire. Le nouveau système multimédia est archi-complet, mais il requiert un certain temps d’adaptation avant d’être parfaitement en main. Une question d’habitude…

A l’essai

En sa qualité de SUV urbain et péri-urbain, le HR-V s’est montré fort sympathique en ville. Agile et maniable, il semble plus petit à l’extérieur qu’il ne l’est à l’intérieur ! Dans ce genre de condition, le 1.5 i-VTEC suffit amplement à l’usage, d’autant qu’il est doté d’un caractère plutôt volontaire. N’en attendez toutefois pas le confort d’utilisation d’un petit turbo essence : sur voies rapides, il manque de couple à bas régimes et demande à être sollicité dans les tours. Utilisé de la sorte, l’équipage sera rapidement lassé par son bruit lancinant… Surtout s’il est accouplé à la boîte CVT, qui rince les oreilles lors des accélérations soutenues ! En ville, cette transmission apporte cependant un bel agrément par son confort d’utilisation.

Toutefois, environ 60 % de la clientèle devrait opter pour le diesel. Clairement, un très bon choix car ce 1.6 i-DTEC est l’un des meilleurs diesels de sa catégorie : puissant et souple, il procure des prestations dynamiques à ce petit SUV ! Seul grief : il semble ici plus bruyant qu’à bord des Civic et CR-V.

La modestie est une belle vertu

SUV urbain par excellence, le HR-V n’offre pas le comportement routier affûté d’une Civic : moins précis, il souffre de quelques mouvements de suspension qui nuisent à l’agrément de conduite. Curieusement, ce phénomène était plus prononcé sur la variante essence que sur la diesel. Était-ce à amputer aux versions de présérie que nous avons pu essayer ? Plutôt orienté vers le confort et la souplesse de conduite, le HR-V s’apprécie dès lors avec les jantes de 16 pouces : une taille au-dessus et ça percute plus sèchement !

Tarifs

Honda positionne son HR-V à un niveau relativement élevé : les puissances sont supérieures à la moyenne et le niveau d’équipement de série l’est également (sièges chauffants, connexion Bluetooth, climatisation automatique dès la première exécution !). Dès lors, il convient de relativiser les prix d’attaque : 21.990 € en essence et 24.290 € en diesel (104 g CO2/km).

Conclusion

Souvent et injustement délaissé au profit de marques plus répandues, Honda a pourtant toutes les qualités d’un solide « outsider ». Finement étudiés, ses produits sont souvent soignés dans le détail et offrent des solutions aussi innovantes que pratiques à l’usage. Le HR-V enfonce le clou : le rapport encombrement/habitabilité tient du génie ! Voilà qui en fait un SUV (péri-)urbain idéal pour qui recherche compacité et espace pour la smala. Ne l’oubliez surtout pas !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Mercedes monte en gamme et va abandonner la Classe A !

Mercedes monte en gamme et va abandonner la Classe A !

La marque allemande vise une croissance durable, avec des marges plus élevées et une gamme plus étroite axée sur le luxe.

BMW M4 CSL : la bien nommée !

BMW M4 CSL : la bien nommée !

BMW lève le voile sur sa M4 griffée « Compétition, Sport, Légèreté ». Avec, à la clé, une puissance en hausse et un poids en baisse ! Et déjà le titre de la BMW de série la plus rapide jamais produite ! Futur collector assuré…

Vidéo : les 135 millions d'euros de la vente de la Mercedes "Uhlenhaut" serviront à une bonne cause

Vidéo : les 135 millions d'euros de la vente de la Mercedes "Uhlenhaut" serviront à une bonne cause

C'est enfin officiel : la Mercedes 300 SLR « Coupé Uhlenhaut » a été vendue pour alimenter un "Fonds Mercedes-Benz" qui servira à promouvoir la recherche sur le développement durable.

Mercedes Vision AMG : la « grosse cavalerie » à l’ère électrique

Mercedes Vision AMG : la « grosse cavalerie » à l’ère électrique

Ce concept Vision AMG préfigure l’avenir électrique de la maison d’Affalterbach à partir de 2025.

Essais recommandés pour vous

Audi Q4 e-tron vs Tesla Model Y : armes différentes, mais combat serré !

Audi Q4 e-tron vs Tesla Model Y : armes différentes, mais combat serré !

L’Allemande ne se bat pas avec les même armes que le SUV familial du spécialiste de l’électrique américain. Mais peut-elle quand même espérer l’emporter ?

3,2 /5 Essai : MG MG5, le break électrique sans chichi

Essai : MG MG5, le break électrique sans chichi

Les fastueux SUV électriques vous paraissent superfétatoires et hors de prix ? Avec ce premier break électrique « rationnel et abordable », MG pourrait vous séduire !

3,5 /5 Premier essai : Alfa Romeo Tonale, il inverse la donne !

Premier essai : Alfa Romeo Tonale, il inverse la donne !

Le SUV compact italien est enfin arrivé ! Ce sont les amoureux de sensations de conduite qui vont être ravis ! Peut-être au détriment d’un peu de confort et de praticité ? À moins que cela ne soit justement tout l’inverse…

Essai : Fiat Tipo et 500X hybrides, en valent-elles vraiment la peine ?

Essai : Fiat Tipo et 500X hybrides, en valent-elles vraiment la peine ?

Les deux voitures les plus familiales du constructeur italien reçoivent une motorisation hybride. Surprise, il s’avère que l’on a déjà découvert ce bloc il y a peu ! Mais est-il réellement avantageux sous le capot des Tipo et 500X ?

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Superchargers Tesla ouverts à tous : en Belgique aussi !

Superchargers Tesla ouverts à tous : en Belgique aussi !

La Belgique, l’Autriche, l’Espagne, le Royaume-Uni et la Suède ouvrent également une partie de leurs Superchargeurs à tous les véhicules électriques !

A vendre : cette Ferrari va affoler les enchères !

A vendre : cette Ferrari va affoler les enchères !

Vous avez devant vous l’une des voitures les plus courtisées de la planète : une Ferrari 340 MM Spider, à carrosserie Vignale. Seuls 4 exemplaires furent produits et aucun ne fut proposé aux enchères depuis 10 ans…

5 Tesla disponibles immédiatement sur VROOM.be

5 Tesla disponibles immédiatement sur VROOM.be

L’avantage chez Tesla, c’est que les modèles n’ont que peu changé au cours des années et ne paraissent donc pas démodés. Sans compter l’accès aux Superchargers ! Malheureusement, cela signifie également qu’ils conservent une certaine valeur …

A vendre : Renault Fuego ayant appartenu à la famille Ceaușescu

A vendre : Renault Fuego ayant appartenu à la famille Ceaușescu

Prix de départ pour cette voiture des années 1980 : 500 € !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Automatique

55 990 €
2022
5 km

Essence, Automatique

44 490 €
2022
5 km

Essence, Manuelle

19 571 €

Essence, Automatique

27 490 €
2022
5 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Diesel, Manuelle

13 900 €
2016
113 244 km

Essence, Automatique

17 790 €
2017
10 571 km

Essence, Manuelle

21 999 €
2018
54 490 km