Essais

Essai : Lexus RX 450h+, confortable béluga

Le SUV haut de gamme de Lexus est récemment entré dans sa 5e génération et en profite pour s’équiper enfin d’une motorisation hybride rechargeable ! Reste à savoir si elle n’arrive pas trop tard…

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 03 janvier 2023
  • Lexus
3,7
score VROOM
  • 3,0
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 4,5
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,0
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Confort de première classe
  • Matériaux et finitions de qualité 
  • Consommations maîtrisées 
  • Manque de dynamisme 
  • Volume du coffre

Avant même qu’il ne soit présenté en avant-première au public belge à l’occasion du Salon de Bruxelles, nous avons eu la chance de prendre le volant de la version hybride rechargeable du nouveau RX. En fin d’année dernière, Lexus a officiellement lancé la 5e génération de son SUV haut de gamme outre-Atlantique. Un imposant véhicule haut sur pattes de 4,89 m de long pour 1,92 m de large et 1,7 m de haut qui est d’ailleurs assemblé au Canada en plus du Japon. Ce qui ne l’empêche pas d’être également adapté à nos contrées, surtout dans la motorisation 450h+ de cet essai ! Il s’agit en effet de la première version hybride rechargeable du modèle, mais mérite-t-elle que le public belge s’y intéresse ? 



Luxueux et unique en son genre 

Alors que sa carrosserie évolue grâce à des lignes plus fluides (et un nez plus prononcé), son habitacle s’inspire de celui de son petit frère : le NX. Ce dernier a d’ailleurs été renouvelé en octobre dernier. On y retrouve notamment la même imposante dalle centrale atteignant les 14 pouces de diagonale ! Elle embarque également le même système d’infodivertissement que dans le NX. Réactif et assez facile d’utilisation grâce à ses raccourcis latéraux, ce panel intègre intelligemment des molettes physiques pour régler la température de la climatisation et le volume. Dommage en revanche qu’il ne soit pas possible de profiter de sa taille pour partager l’écran et y afficher plusieurs informations en même temps, comme le GPS et la radio, par exemple. 



Pour le reste de sa présentation intérieure, ce RX affichent des finitions et matériaux de qualité, mais qui sont surtout nombreux ! Bois, alcantara et cuir de différentes couleurs sont juxtaposés partout dans l’habitacle pour créer une ambiance luxueuse, unique et typique de Lexus. Finalement, avec un empattement de 2,85 m, on ne manque pas de place dans ce RX, même à l’arrière. Dommage en revanche que la capacité de son coffre n’atteigne que 461 litres, la faute à son moteur électrique logé sur le second essieux…



Une énergie maîtrisée 

Son groupe motopropulseur, justement, parlons-en ! Ce RX 450h+ embarque exactement la même technologie que le NX 450h+ que nous avons déjà eu la chance d’essayer en octobre 2021. Elle associe un 4 cylindres de 2,5 litres à deux moteurs électriques : un petit à l’arrière et un plus important à l’avant. De quoi faire de cette version une 4 roues motrices. Au total, l’ensemble produit 309 ch pour permettre à ce RX dépassant les 2.100 kg d’atteindre les 100 km/h en 6,5 s. Autrement dit, il ne se traine pas. 

Le RX 450h+ partage également sa batterie de 18,1 kWh avec son petit frère. Plus imposant et plus lourd que ce dernier, il ne revendique « que » jusqu’à 65 km d’autonomie en tout électrique. Un chiffre qui semble tout à fait atteignable si l’on privilégie les trajets en ville. Nous sommes en effet parvenus à parcourir 56 km uniquement à l’aide de sa batterie sur un parcours principalement extra-urbain composé à moitié d’autoroute. Une fois cette dernière à plat, notre RX 450h+ n’a réclamé que 5,9 litres pour parcourir 100 km sur un trajet varié.  



Yacht plutôt que hors-bord… 

Une fois en mouvement, on se rend rapidement compte que le RX n’excelle pas en matière de sportivité : sa direction électronique ne communique pratiquement aucune information en provenance du train avant et, malgré la suspension adaptative de notre exemplaire, il ne manque pas de prendre une bonne dose de roulis en virage ! Mieux vaut ne pas être pressé, car on ne peut dire qu’il inspire la confiance en conduite dynamique… Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose ! 



Son volant est souple et léger alors que son amortissement gomme une grande partie des défauts de la route malgré les jantes de 21 pouces de notre véhicule d’essai ! Confortablement installé dans des sièges moelleux, on a davantage l’impression d’être à bord d’un yacht que d’un hors-bord ! Qui plus est, le calme de son habitacle très bien insonorisé est uniquement perturbé par le 4 cylindres quand ce dernier est fortement sollicité. Un cas de figure qui se produit assez rarement puisque son excellent niveau de confort pousse vers une conduite plus calme durant laquelle le RX évolue alors très souvent en tout électrique. Et ce que sa batterie soit pleine ou pas ! 



On s’approche des 6 chiffres

Le RX 450h+ est actuellement disponible à partir de 85.300 € en Belgique. Notre véhicule d’essai dans sa finition haut de gamme Privilège est affiché, quant à lui, à partir de 98.400 € ! Une facture pour le moins salée qui s’approche dangereusement des 6 chiffres… À noter que Lexus a décidé d’appliquer des conditions Salon valables du 2 au 31 janvier 2023 et permettant d’atteindre jusqu’à 2.500 € d’avantage sur le RX 450h+. C’est toujours ça de pris. Mais ce SUV n’est pas uniquement disponible en version plug-in. Lexus propose également deux motorisations hybrides autorechargeables : le RX 350h d’entrée de gamme disponible à partir de 70.130 € ainsi que le puissant 500h de 371 ch et son tarif débutant actuellement à 96.950 €. Pour les plus curieux, sachez que le RX sera visible sur le stand Lexus situé dans le Palais 7 durant le Salon de Bruxelles.



Notre verdict 

Lexus a enfin équipé son imposant RX d’une motorisation hybride rechargeable ! Une motorisation plutôt convaincante grâce à sa consommation maitrisée et son autonomie 100 % électrique réelle d’une soixantaine de kilomètres. Une distance respectable, mais malheureusement encore derrière celle de certains de ses concurrents. Son atout principal n’est autre que son excellent niveau de confort. Reste à savoir s’il parviendra à convaincre malgré des tarifs élevés et une fiscalité de moins en moins avantageuse pour les véhicules hybrides rechargeables. Sans oublier l’arrivée de la concurrence du « tout électrique » aussi au sein du catalogue Lexus

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Lexus ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Lexus maintenant ici :

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!
Photos ©: Sébastien Vanhouche.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,5 /5 Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Fini le petit SUV premium, le BMW X2 est désormais devenu la version coupée du SUV X1. Mais est-il également devenu plus alléchant ? La réponse au volant de sa dérivée 100 % électrique iX2.

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km
52 990 €
2019
105 433 km