Essais

Peugeot 2008: copie bien revue

La Peugeot 2008, qui est commercialisée depuis 2013, est ce que l’on peut appeler un succès commercial. Maintenant, elle s’offre un restylage de mi-carrière, qui ne se limite pas à un nouveau nez, mais élargit aussi la palette de moteurs.
  • Bervoets Wim
  • 20 mai 2016
  • PEUGEOT
  • 1 vues
2,1
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 0
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 3,0
    Équipement
  • 0
    Sécurité
  • 3,0
    Prix/Qualité
  • 0
    Consommation
  • 3,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Aptitudes sur les mauvais revêtements (avec le grip control)
  • Comportement dynamique
  • Direction directe, mais
  • Moteurs puretech excellents (surtout le 130 ch)
  • Seuil de coffre bas
  • petit volant qui ne fait toujours pas l'unanimité
  • Boîte auto un peu lente
  • Bruits de vent
  • Freinage automatique d'urgence en option

Depuis le lancement, 515.000 exemplaires sont sortis des show-rooms. Pas uniquement en Europe (où la 2008 est produite dans une usine française), mais aussi en Asie (usine en Chine) et en Amérique latine (usine au Brésil). Le modèle a donc surfé sur la vague qui porte le segment des petites cross-over et SUV. Et Peugeot veut maintenir ce succès avec la 2008 restylée.    

Un lifting soigné

On remarque surtout la 2008 restylée à sa nouvelle calandre. Elle est plus verticale et le lion se déplace du capot vers une position centrale sur la grille. Les feux avant sont plus effilés et, à l’arrière, les optiques redessinées veulent donner un effet 3D. Enfin, la 2008 reçoit des protections de passages de roues, qui lui donnent un style plus costaud.   

À bord

Lorsque vous grimpez à bord de la 2008, vous êtes immédiatement plongé dans ce que Peugeot appelle « l’i-cockpit » : les cadrans de l’instrumentation sont placés en hauteur, le volant est plus petit que d’ordinaire et est implanté bas, tandis que l’on trouve au centre de la planche de bord l’écran tactile du système multimédia. La position du volant et des compteurs nécessitent un peu d’habitude et on peut imaginer que les conducteurs de grande taille auront quelques difficultés à trouver une bonne position de conduite. La finition intérieure est dans la norme et l’éclairage d’ambiance optionnel donne un cachet supplémentaire à l’habitacle.  

Pratique

La 2008 n’oublie pas les aspects pratiques: Peugeot lui a conçu un seuil de chargement qui s’élève à moins de 60 cm du sol, ce qui facilite les opérations de chargement et déchargement. Le coffre a une contenance de 410 litres, qui peut être étendue à 1.400 litres si l’on rabat les dossiers arrière. Contrairement à sa plus grande concurrente, la Renault Captur, la 2008 est privée de banquette coulissante. Peugeot explique cela par le fait que les clients ne le demandent pas et qu’une banquette coulissante aurait augmenté les coûts de production.

Grip Control

L’argument supplémentaire de la Peugeot 2008 dans le segment des petits crossovers est son Grip Control. Le système, monté de série sur la « GT Line » et en option sur les moteurs de 100 ch ou plus, aide la voiture à évoluer sur les terrains difficiles. Il gère la répartition du couple entre les roues avant pour mieux évoluer sur la neige, le sable et la boue. Ne vous attendez pas aux prestations d’un vrai tout terrain, mais le système fait bien son boulot. 

Les moteurs

La Peugeot 2008 dispose désormais de trois moteurs Pure Tech en essence : un 1.2 de 82 ch (avec boîte manuelle ou robotisée à 5 rapports), un 1.2 de 110 ch (à boîte manuelle à 5 rapports ou automatique à 6 vitesses) et un 1.2 de 130 ch (à boîte 6 manuelle uniquement). Les amateurs de diesel ont quant à eux le choix entre trois variantes du 1.6 BlueHDi : 75 ch à boîte 5 manuelle, 100 ch à boîte 5 manuelle ou 120 ch à boîte 6 manuelle.

Sur la route

Lors de cette présentation, nous avons testé le 1.2 PureTech à essence de 110 et 130 ch. Le premier était associé à la boîte 6 automatique, qui se révèle excellente en conduite courante, mais se montre un brin hésitante en conduite dynamique. Petite remarque : sur papier, Peugeot annonce une consommation normalisée de 4,8 l/100 km pour cette version. Mais lors de la présentation, le constructeur français a indiqué avoir réalisé des tests de consommation en situation réelle et réaliste, qui se sont soldés par une moyenne de 7,1 l/100 km.

Il est par ailleurs possible d’adopter un rythme dynamique au volant de la 2008 car elle réagit de manière vive et agile en courbe. Et cela sans négliger le confort. Un bon point pour les capacités du châssis, donc. Et, bien sûr, le moteur 1.2 PureTech de 130 ch est le plus réjouissant. Sur le plan sonore, les deux moteurs testés cachent bien le fait qu’ils tournent sur trois cylindres. 

Equipement

La 2008 renouvelée est proposée en quatre niveaux de finition: la version d’accès dépouillée “Access” ; la variante “Active” avec entre autres une climatisation manuelle, l’aide au démarrage en côte, le régulateur de vitesse et l’écran tactile ; la version « Allure », avec climatisation automatique, capteurs de parking, feux à allumage automatique et fonction Mirror Screen qui permet d’afficher le menu de votre smartphone sur l’écran de bord ; et, enfin, on trouve la nouvelle finition « GT Line », qui se distingue par ses inserts noirs à l’extérieur et rouges à l’intérieur, ce qui lui donne une touche sportive. Elle ajoute aussi le système Grip Control de série. Mais on regrette que, dans tous les cas, le système de freinage automatique d’urgence en ville soit facturé en option.   

Budget

La version d’entrée de gamme 1.2 PureTech de 82 ch en finition “Access” coûte 15.645 €. La variante haut de gamme à essence 1.2 PureTech de 130 ch en exécution “GT Line” coûte quant à elle 22.995 €. En diesel, le 1.6 BlueHDi de 75 ch débute à 17.860 € et les prix grimpent jusqu’à 24.840 € pour 1.6 BlueHDi de 120 ch.

Conclusion

La Peugeot 2008 a été restylée pour poursuivre sur la même voie : elle se profile toujours comme un crossover humble et sans trop de fioritures. Un petit côté baroudeur et un châssis dynamique pimentent le tout, de sorte que cette petite lionne devrait continuer à bien planter ses griffes sur le marché.

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

La berline-coupé électrique 800 volts signée Hyundai se précise !

17/09/2021 Lire plus
Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën a dévoilé une toute nouvelle C3 au look tirant vers le crossover et aux tarifs qui devraient être contenus. Mais, bien sûr, il y a un hic…

17/09/2021 Lire plus
Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

La filiale chinoise semble jouir d'une étonnante liberté de la part de Volvo (et de Geely).

17/09/2021 Lire plus
Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford rafraîchit sa populaire Fiesta en modernisant son style et en étoffant son équipement. Sans oublier de redonner un petit coup de fouet à sa version sportive ST !

16/09/2021 Lire plus

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Le constructeur français a revu la copie de sa berline du segment C. S’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, les changements vont heureusement tous dans le bon sens pour proposer un produit très convaincant !

17/09/2021 Lire plus
3,6 /5 Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Opel revoit la copie du Grandland et n’y va pas de main morte : nouvelle face avant, intérieur numérisé ainsi qu’un équipement et des motorisations hybrides améliorés. Est-ce suffisant pour rester compétitif face à la concurrence ?

13/09/2021 Lire plus
4,1 /5 Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

La Tesla Model Y a déjà été dévoilée au printemps 2019, mais elle n'arrive en Europe que maintenant. Cette longue attente a-t-elle permis de développer un produit proche de la perfection ?

09/09/2021 Lire plus
Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

L’Opel Mokka joue les outsiders contre le Ford Puma avec des cartes qu’on n’attendait pas spécialement de la part du constructeur allemand : celles de la séduction et de l’émotion ! Mais est-ce suffisant pour détrôner le pétillant Puma ?

30/08/2021 Lire plus

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

Ultra sexy avec ses rondeurs, la Volkswagen Karmann-Ghia n’a absolument rien perdu de son charme. Beaucoup, d’ailleurs, considèrent la VW « Type 14 » comme une Porsche 356 accessible ! Que faut-il savoir avant de craquer ?

10/09/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

De 2008 à 2014, la Renault Twingo RS constituait le ticket d’entrée dans le monde Renault Sport. Si le prix était accessible, il ne s’agissait certainement pas d’une sportive au rabais, bien au contraire !

03/09/2021 Lire plus
Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Les amateurs l’auront certainement remarqué : la cote des Citroën 2CV n’a cessé de grimper ces dernières années. Aujourd’hui, pour acquérir un exemplaire en très bon état, il faut compter aux alentours de 10.000 euros ! Mais si c’est cet exemplaire-ci que vous convoitez, il va falloir prévoir une somme entre cinq et sept fois plus importante ! Mais pourquoi ?

24/08/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

Au début des années 90, Porsche est au bord du gouffre. Pour se refaire une santé, la marque lance toutes ses ressources dans un nouveau produit d’appel : le Boxster, une sorte de mini 911 qui suscitera la moue de certains puristes… Mais qui redonnera de l’oxygène aux finances ! Aujourd’hui, certains Boxster s’échangent contre des sommes dérisoires. Est-ce le moment d’en profiter ?

23/08/2021 Lire plus

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

CNG, Automatique

€ 27 799

Essence, Manuelle

€ 21 135
2021

Essence, Automatique

€ 20 999
2020
7 km

Diesel, Manuelle

€ 16 475
2021
10 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

€ 8 990
2010
139 990 km

Essence, Manuelle

€ 13 990
2019
21 000 km

Diesel, Manuelle

€ 26 015
2020
40 991 km

Essence, Manuelle

€ 49 999
1996
67 500 km