Essais

La grenouille se fait grosse comme un bœuf, ou prend la clef des champs!

Fiat ne le cache pas, et veut décliner de son iconique 500 une famille de véhicules, comme le réussit si bien le groupe BMW avec ses nombreuses Mini. L'exercice est un peu plus périlleux ici, parce que si BMW est parti d'une marque, Fiat élabore une gamme dans la gamme, en partant d'un modèle, la Fiat 500. Fiat érige donc le label "500" presque au titre de marque, une démarche un peu compliquée à gérer, qui lui a permis toutefois de créer une sympathique et logeable 500 des familles, la "L". Sa bouille rondouillette et sympathique ne rappelle que de très loin la 500 née en 2007, mais arrive à réunir un solide capital sympathie en l'absence de toute arrogance. 

  • Wouters Bruno
  • 12 juillet 2013
  • FIAT
  • 0 vues
Avantages et inconvénients
  • Comportement routier
  • Confort
  • Habitabilité surprenante
  • Prestations du 1.6 multijet
  • Voiture attachante et facile à vivre
  • Bruits de roulement plus présents dans la trekking
  • Esthétique surprenante (living)
  • Start&stop lent

Fiat se la joue d'ailleurs très finement avec sa 500, en créant l'émotion avec une voiture exclusive, certes, mais dénuée de cette insupportable prétention affichée par de nombreux modèles ou constructeurs. Il semble que cette démarche paie, et la 500L qui est venue épauler la 500 est maintenant leader sur le marché italien, et obtient 17% de parts de marché en Europe, s'y positionnant comme le premier MPV compact depuis mai dernier. Ratissant large, la 500L touche tous les âges et peut se targuer d'un taux de conquête de 58%, venant tant des segments A, B, C que MPV.

Si la 500 née en 2007 se cantonne par essence dans des rôles bien précis, la 500L, par son habitabilité, répond à de nouvelles demandes et peut commencer à s'envisager comme une vraie familiale. C'est cet aspect qui est renforcé avec la nouvelle 500L Living, rallongée de 20 cm, sur un empattement identique. Avec ses 4,35 mètres de long, son mètre 78 de large et ses 166 cm de haut, la 500L Living, qui aurait pu aussi bien s'appeler Multipla, peut accueillir jusqu'à sept personnes, une proposition unique dans la catégorie. Attention, ne vous emballez pas, hors de question d'aller tasser deux robustes adultes au dernier rang pour un Bruxelles – Milan, mais pour ce qui est de ramener les marmots et leurs copains de l'école ou jouer taxi pour les activités du week-end, ça le fera très bien!

Le grand écart

Fiat, avec sa 500L Living tente le grand écart entre l'agilité d'une compacte, l'habitabilité d'un break et la versatilité d'un MPV, tellement à la mode actuellement qu'il a sonné le glas des monospaces! Et, de fait, le résultat convainc: la Living offre un habitacle vaste et logeable, avec des surfaces vitrées particulièrement généreuses, dont le pare-brise panoramique en trois morceaux.

L'espace ne manque pas, avec une banquette arrière coulissante dégageant un impressionnant espace pour les jambes. Le porte-à-faux rallongé profite au coffre, dont la capacité bondit à 560 à 638 litres (suivant la position de la banquette coulissante), de quoi partir en vacances sans trop se frustrer! Attrait de la Living, le coffre peut dorénavant accueillir deux places, portant la capacité à sept occupants, pas mal sur une longueur de 435 cm. Bien sûr, la capacité du coffre se réduit à peau de chagrin (168 litres), ce qui est d'ailleurs le cas pour des monospaces bien plus ambitieux, mais bondit à 1.584 litres banquette rabattue.

Facile à vivre

L'habitacle, identique à celui de la 500L, se démarque par un design joyeux et décomplexé, tout à fait dans l'esprit que dégage la voiture. Facile à vivre, il n'engendre guère la mélancolie, d'autant qu'il peut se montrer prévenant: bien vu, le compartiment réfrigéré pour y ranger des boissons ou une délicieuse burrata dénichée sur un marché italien, l'infodivertissement confié à TomTom, ou, pour les virées Ikéa, le dossier du siège avant qui se rabat en libérant une surface plane de 260 cm de long. L'espace intérieur compte d'ailleurs vingt-deux compartiments de rangement de toutes tailles.

Avec de tels arguments, Fiat n'a pas de peine à profiler sa 500L Living comme première voiture du ménage, d'autant que les motorisations le permettent. Passons sous silence le pétillant Twinair de 105 ch, déforcé par un bruit envahissant et une consommation décourageante en usage courant malgré un caractère attachant, pour nous focaliser sur les deux diesels.

Le premier, le 1.3 MultiJet de 85 ch, est accolé à une boîte cinq ou une boîte auto, tandis que le 1.6 MultiJet de 105 ch reçoit une boîte six. Plus tard viendront encore une version 120 ch de ce moteur et un 1.4 L essence de 120 ch. Deux finitions au programme, Pop Star et Lounge, mais la Lounge se montre nettement plus généreuse en dotation, pour un supplément qui fait économiser un bon mille euros à équipement égal!

Marketing, quand tu nous tiens!

Les vieux kroumirs grincheux que nous sommes ont bien du mal avec le look de la 500L apparenté, selon ses concepteurs, à la Fiat 500, tout comme les têtes pensantes de chez BMW qui tentent de nous convaincre de la légitimité du patronyme Mini pour les Countryman et autres Paceman. Quand on a assez vécu pour avoir côtoyé les Mini's et Fiat 500 originelles, ces délires de "marketeurs" iconoclastes a du mal à passer la rampe. Aaah! Ca va mieux en le disant! Mais bon, puisqu'il paraît que ça fait vendre!

Ceci dit, et en ne tentant pas à tout prix de vouloir reconnaître dans les courbes généreuses de la 500L les traits du "pot de yaourt" originel, reconnaissons lui une bouille particulièrement attachante, loin de la morgue prétentieuse de certaines ou les silhouettes sur-dessinées d'autres. Bon d'accord, avec la Living et son porte-à-faux étiré, c'est un peu moins vrai… Mais Fiat a ce talent de rendre ses voitures sympas et agréables à vivre: ça vaut en tous cas pour les familles 500 et Panda.

Facile à vivre, suite

Ca vaut aussi pour la conduite: l'habitacle accueillant ménage une excellente position de conduite, sans artifice particulier au niveau des sièges, tout simplement bien dessinés. Nous faisons l'impasse sur le Twinair et choisissons le 1.6 MultiJet diesel, la proposition la plus adaptée à la voiture, de notre point de vue. Les prestations s'avèrent tout-à-fait correctes, en effet, avec un moteur particulièrement discret et heureusement avare en vibrations.

Reprenant avec souplesse, il autorise une conduite détendue, mais ne rechigne pas à l'effort si nécessaire, bien secondé par une boîte de vitesses agréable à manipuler. Les commandes sont douces, la direction possède son incontournable bouton magique baptisé "City", sur-assistant celle-ci, un petit plus agréable en ville lors de manœuvres. Les suspensions offrent un réel confort, et les prestations routières sans reproche de la 500L confirment celle-ci dans son rôle de première voiture de la famille.

Trekking

Nous avons pu, lors de cette présentation milanaise, prendre aussi le volant de la 500L Trekking, fraîchement apparue en concession. Cette 500L de loisirs se donne des petits airs "baroudeur" bien dans l'air du temps, mais renonce à la transmission intégrale, réservée à la future 500X. Elle se contente donc principalement d'un traitement cosmétique avec des boucliers plus virils, des protections latérales, une suspension rehaussée de 15 mm, des pneus toutes saisons et des finitions intérieures spécifiques.

Techniquement nous recensons un moteur de plus, le 1.4 essence de 95 ch et surtout le Traction+, un dispositif électronique freinant sous 30 km/h la roue qui patine pour transmettre le couple à la roue présentant le plus d'adhérence. De quoi sortir d'un mauvais pas, dans la boue ou sous la neige, pour un coût minime. Gardons toutefois à l'esprit que cet astucieux système ne vous ouvre pas la porte à tous les exploits en tout-terrain.

Sur route, la Trekking garde les qualités de ses sœurs, tout au plus devra-t-on composer avec des bruits de roulements plus présents, dûs vraisemblablement à la monte pneumatique M+S, ainsi qu'une prise de roulis légèrement accentuée. Rien de rédhibitoire pour bénéficier d'un peu plus de polyvalence. Mais attention, la Trekking reprend le gabarit de la 500L "courte"! Tant mieux, diront les esthètes…

Lire plus:

À propos de l'auteur : Wouters Bruno Bruno Wouters collabore avec Vroom depuis 2005. Tant qu’il y a des roues et un moteur, c’est un homme heureux.
Et s’il apprécie les progrès technologiques, rien ne le lui plaît plus que de parcourir les routes de campagne au volant d’une Morgan ou d’une moto, pour les sensations!

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

La berline-coupé électrique 800 volts signée Hyundai se précise !

17/09/2021 Lire plus
Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën a dévoilé une toute nouvelle C3 au look tirant vers le crossover et aux tarifs qui devraient être contenus. Mais, bien sûr, il y a un hic…

17/09/2021 Lire plus
Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

La filiale chinoise semble jouir d'une étonnante liberté de la part de Volvo (et de Geely).

17/09/2021 Lire plus
Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford rafraîchit sa populaire Fiesta en modernisant son style et en étoffant son équipement. Sans oublier de redonner un petit coup de fouet à sa version sportive ST !

16/09/2021 Lire plus

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Le constructeur français a revu la copie de sa berline du segment C. S’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, les changements vont heureusement tous dans le bon sens pour proposer un produit très convaincant !

17/09/2021 Lire plus
3,6 /5 Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Opel revoit la copie du Grandland et n’y va pas de main morte : nouvelle face avant, intérieur numérisé ainsi qu’un équipement et des motorisations hybrides améliorés. Est-ce suffisant pour rester compétitif face à la concurrence ?

13/09/2021 Lire plus
4,1 /5 Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

La Tesla Model Y a déjà été dévoilée au printemps 2019, mais elle n'arrive en Europe que maintenant. Cette longue attente a-t-elle permis de développer un produit proche de la perfection ?

09/09/2021 Lire plus
Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

L’Opel Mokka joue les outsiders contre le Ford Puma avec des cartes qu’on n’attendait pas spécialement de la part du constructeur allemand : celles de la séduction et de l’émotion ! Mais est-ce suffisant pour détrôner le pétillant Puma ?

30/08/2021 Lire plus

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

Ultra sexy avec ses rondeurs, la Volkswagen Karmann-Ghia n’a absolument rien perdu de son charme. Beaucoup, d’ailleurs, considèrent la VW « Type 14 » comme une Porsche 356 accessible ! Que faut-il savoir avant de craquer ?

10/09/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

De 2008 à 2014, la Renault Twingo RS constituait le ticket d’entrée dans le monde Renault Sport. Si le prix était accessible, il ne s’agissait certainement pas d’une sportive au rabais, bien au contraire !

03/09/2021 Lire plus
Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Les amateurs l’auront certainement remarqué : la cote des Citroën 2CV n’a cessé de grimper ces dernières années. Aujourd’hui, pour acquérir un exemplaire en très bon état, il faut compter aux alentours de 10.000 euros ! Mais si c’est cet exemplaire-ci que vous convoitez, il va falloir prévoir une somme entre cinq et sept fois plus importante ! Mais pourquoi ?

24/08/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

Au début des années 90, Porsche est au bord du gouffre. Pour se refaire une santé, la marque lance toutes ses ressources dans un nouveau produit d’appel : le Boxster, une sorte de mini 911 qui suscitera la moue de certains puristes… Mais qui redonnera de l’oxygène aux finances ! Aujourd’hui, certains Boxster s’échangent contre des sommes dérisoires. Est-ce le moment d’en profiter ?

23/08/2021 Lire plus

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

CNG, Automatique

€ 27 799

Essence, Manuelle

€ 21 135
2021

Essence, Automatique

€ 20 999
2020
7 km

Diesel, Manuelle

€ 16 475
2021
10 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

€ 8 990
2010
139 990 km

Essence, Manuelle

€ 13 990
2019
21 000 km

Diesel, Manuelle

€ 26 015
2020
40 991 km

Essence, Manuelle

€ 49 999
1996
67 500 km