Essais

Essai : Ford Mustang Mach-E, cavalcades électriques

Le pur-sang américain réinterprété à l’ère du SUV électrique a profité régulièrement de nombreuses améliorations depuis son arrivée sur le marché. On en refait le tour ensemble au volant du millésime 2023 ?

  • VROOM  Team VROOM Team
  • 09 novembre 2023
  • Ford
3,7
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 4,0
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Agrément de conduite
  • Autonomie réelle
  • Equipement complet / moderne
  • Volume de coffre moyen
  • Amortissement plutôt ferme

Figurant parmi les pionniers de la nouvelle vague de modèles exclusivement électriques proposés sur le marché, la Ford Mustang Mach-E chevauche les grands espaces européens depuis la fin 2020. Mais, entre-temps, le cheval sauvage électrique américain ne s’est pas reposé à l’écurie. Il s’est d’abord décliné en une alléchante version sportive GT en 2021, avant de de profiter de diverses mises à jour gratuites dès 2022 (capacité de remorquage, rapidité des recharges, technologies d’aides à la conduite, etc.) grâce à sa technologie « over the air » lui permettant de rester toujours à la page. En cette fin 2023, la Mustang Mach-E profite maintenant d’une nouvelle chimie de batterie (type LFP), pour sa version Standard Range remplaçant son précédent module NMC. On y reviendra. Et ce n’est pas tout : décidément indomptable, la Mustang Mach-E va chapeauter sa gamme dès 2024 d’une impressionnante variante Rally destinée à se faire plaisir aussi en-dehors des sentiers battus. On a hâte de la découvrir…

Filiation évidente

Si le mariage de l’iconique appellation « Mustang » sur une silhouette de crossover ; qui plus est sevrée de tout carburant fossile ; a pu dérouter, force est de constater que Ford a réussi son tour de passe-passe. La filiation esthétique entre la lignée Mustang et la Mustang Mach-E est, en tous les cas, évidente grâce à l’usage de nombreux détails. Les logos du célèbre équidé, bien sûr. Mais également sa signature lumineuse à l’arrière, par exemple. Et le style de « coupé » est également suggéré grâce à la ligne de toit fuyante renforcée subtilement par la peinture noire apposée sur le flanc des montants.

Habitabilité généreuse

Cette astuce de designer fonctionne quand on s’installe aux places arrière : malgré son look de SUV coupé, la Mustang Mach-E conserve une garde au toit suffisante pour ses passagers postérieurs. Ces derniers profitent, en outre, de l’absence de tunnel de transmission et d’un empattement très généreux. Malgré un encombrement extérieur qui reste moyen (et donc pratique au quotidien) avec ses 4,71 m de long, la Mustang Mach-E repose en effet sur un empattement de près de 3 m (2,98 m). Pour encore renforcer l’impression d’espace (et de lumière) à l’arrière, il est également possible d’opter pour un grand toit panoramique (1.000 €) si on le souhaite.

Sur le plan pratique, le coffre arrière présente un volume « moyen », mais suffisant au quotidien de 402 l. Il a toutefois le mérite d’être facilement accessible grâce à l’ouverture généreuse du hayon. Et si on souhaite embarquer un peu plus de bagages, notons que la Mustang Mach-E offre un volume de chargement sous son capot avant. Un « frunk » plutôt spacieux libérant encore 81 l supplémentaires.



SYNC 4, à la page

Aux places avant, on retrouve une ambiance sobre et dépouillée pimentée par deux écrans. Celui situé devant les yeux du conducteur, de 10,2 pouces, remplace les traditionnels compteurs et se montre très lisible. La pièce maîtresse du cockpit réside toutefois au centre de la planche de bord. De série, la Mustang Mach-E s’équipe d’une grande tablette verticale Full HD de 15,5 pouces intégrant le système multimédia SYNC 4 de Ford. Outre une connectivité de pointe (Apple CarPlay et Android Auto sans fil, FordPass Connect, etc.) le système se démarque par une grande réactivité et des menus complets.

C’est via cet écran que l’on configure sa Mustang Mach-E selon son humeur du moment (conduite à une pédale, mode sportif « Untamed », etc.). On notera aussi que la Mustang Mach-E offre la fonction « Phone As A Key ». Grâce au Bluetooth, la voiture détecte les smartphones des conducteurs autorisés à leur approche, déverrouille les portes et leur permet de démarrer sans autre formalité. Et lorsque le téléphone n’a plus de batterie, un code de secours peut être saisi sur un clavier situé au niveau du montant central pour déverrouiller le véhicule. Un code séparé introduit ensuite sur l’écran tactile central permet de démarrer le véhicule.

Standard Range ou Extended Range

Sur le plan technique, la Mustang Mach-E laisse toujours le choix entre deux modules de batterie : Standard Range ou Extended Range. Mais depuis octobre 2023, la batterie d’accès nickel-cobalt-manganèse (NMC) a été remplacée par un nouveau module au phosphate de fer lithié (LFP). Une technologie qui offre divers avantages : ces batteries tolèrent des charges plus fréquentes et plus rapides tout en utilisant moins de matériaux rares et chers. Dans le cas de la Mustang Mach-E, on jouit aussi d’une capacité nette légèrement supérieure (72,6 kWh contre 70 kWh précédemment), augmentant l’autonomie, d’autant plus que ce type de batterie fonctionne mieux aux températures « moyennes ». La puissance de charge maximale monte également de 115 kW précédemment à 150 kW afin de réduire les immobilisations lors des charges rapides en courant continu (de quoi récupérer 124 km d’autonomie en 10 minutes, contre 91 km avec le précédent module NMC). Avec cette nouvelle batterie proposée uniquement en propulsion (198 kW / 269 ch), la Mustang Mach-E Standard Range avance dorénavant un rayon d’action WLTP de 470 km (contre 440 km précédemment).

Si on souhaite jouir d’un rayon d’action plus important, la « grosse » batterie NMC des versions Extended Range reste disponible. Dans ce cas-ci, on jouit de 91 kWh utilisables. Ce qui permet d’atteindre la barre des 600 km d’autonomie WLTP avec la version propulsion RWD (dont la puissance est portée ici à 216 kW / 294 ch). Les versions quatre roues motrices, à deux moteurs électriques, des variantes AWD (258 kW / 351 ch) et GT (358 kW / 487 ch) avancent respectivement 550 et 490 km d’autonomie WLTP. Dans tous les cas, la batterie Extended Range est également compatible avec la recharge rapide à la puissance de 150 kW.


Agrément « à la belge »

En route, la Mustang Mach-E séduit dès les premiers virages. Elle présente un train avant incisif, une direction communicative et un amortissement efficace (quoiqu’un peu ferme au quotidien). Une vraie « Ford » comme on les aime. Pour l’anecdote, notons d’ailleurs que ce caractère « fun-to-drive » a été adapté aux routes et aux profils de conduite européens par les spécialistes du Ford Lommel Proving Ground, en Belgique. La Mach-E mérite également son étiquette « Mustang » avec son typage propulsion marqué, quand on la cravache. Et ce qu’on se contente de la version propulsion ou même avec les variantes à quatre roues motrices promptes aux ruades à la demande.



Côté consommation, au volant de la version propulsion équipée de la grande batterie, nous avons relevé un appétit réel de 18 kWh/100 km en conduite coulée. De quoi profiter d’une autonomie confortable de +- 500 km. Si on roule plus souvent sur les voies rapides ou qu’on a le pied lourd, l’appétit montera plutôt vers la barre des 20-22 kWh/100 km. Ce qui laisse toutefois encore plus de 400 km d’autonomie réelle.

Prix Ford Mustang Mach-E 2023

Ford propose sa Mustang Mach-E à partir de 62.150 €, avec la batterie LFP de 72 kWh et en propulsion. La première version Extended Range (91 kWh) démarre à partir de 69.550 € en propulsion. Les quatre roues motrices AWD et GT coûtent respectivement 72.250 € et 84.220 €. Dans tous les cas, l’équipement de série est très généreux et les options rares. Notons, de plus, que Ford propose en ce moment de nombreux modèles de stock disponibles immédiatement et profitant, en sus, d’alléchantes ristournes.

Notre verdict

La Ford Mustang Mach-E reste l’une des voitures électriques les plus complètes du moment : agréable à conduire, offrant une autonomie réelle généreuse et jouissant d’un équipement complet dès la version de base.

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Ford Mustang Mach-E ? Choisissez parmi plus de 45.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Ford Mustang Mach-E maintenant ici:

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,5 /5 Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

SsangYong devient KGM. Pour marquer son nouveau départ, le Tivoli modernise son visage. Un nouveau nez suffisant pour relancer l’intérêt d’un modèle déjà « éculé » ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
53 990 €
2019
105 433 km