Essais

Eco-livreur

Encore au stade de prototype, le Transit électrique avait fait le déplacement à Zolder lors de la Clean Week. Nous en avons profité pour faire un tour de piste…
  • Piette François
  • 09 mai 2011
  • Ford
Avantages et inconvénients
  • Capacité de chargement
  • Puissance/performances
  • Silence de fonctionnement
  • Confort
  • Finition
  • Technologie moderne dans un véhicule ancien

Se retrouver au beau milieu du circuit de Zolder au volant d’une camionnette, ce n’est déjà pas banal. Mais si en plus cette dernière est totalement silencieuse, cela ressemble à une expérience paranormale. Le seul à venir troubler cette « quiétude » est mon accompagnateur : Garry Whittam, Directeur Ventes&Marketing de la société Azure en charge du développement du Transit Connect BEV dans lequel nous nous trouvons. In-ta-ri-ssable, le gars, lorsqu’il s’agit de vanter les mérites de son « bébé ». Entièrement à propulsion électrique, ce véhicule sera commercialisé début 2012. Bizarre, d’ailleurs, que Ford ait choisi ce modèle comme premier véhicule électrique de sa gamme, alors qu’il commence à accuser sérieusement le poids des ans et n’a pas franchement le sex-appeal pour séduire les foules. Mais bon, à en croire mon accompagnateur britannique, la structure du Transit Connect Fourgon est « parfaitement adaptée à l’intégration d’une technologie électrique. »

500 kilos de charge

Garé à la sortie de la pitlane du circuit, le véhicule d’essai ressemble en tous points à un Transit Connect « normal », si on excepte les autocollants. Un rapide coup d’œil dans l’espace de chargement permet de constater qu’il n’y a rien de particulier non plus de ce côté-là. Le volume disponible est de 3,8 m3, et la charge utile de 500 kilos. Une fois installé derrière le volant, on est également en terrain connu. Le tableau de bord est celui du Transit, et seuls certains cadrans sont spécifiques : à gauche l’autonomie restante, à droite la charge de la batterie. Le levier de vitesse ressemble à celui d’une boîte automatique, mais comme tous les véhicules électriques, le Transit Connect utilise une transmission à une seule vitesse.

Récupérer l'énergie

Pour démarrer, il suffit de mettre le levier sur « D » (Drive) et d’accélérer. Le silence est religieux, aucun sifflement n’est audible, comme c’est souvent le cas avec les véhicules électriques. Mais le plus étonnant, c’est que cette camionnette pousse fort. Le moteur électrique Siemens développe 158 Nm de couple en continu, et 235 Nm en pic. Du coup, le 0 à 100 km/h ne demande que 12 secondes (à vide), et la vitesse de pointe est de 120 km/h. Mon accompagnateur m’assure que l’autonomie peut atteindre 130 km, « mais évidemment pas à ce rythme ». En fait, pour utiliser au mieux la technologie, il faut apprendre à recharger au maximum la batterie. Pour ce faire, il est indispensable de jouer avec le levier de vitesse et de repasser en « première » ou en « seconde » lorsqu’il faut décélérer. « C’est bien plus efficace que de freiner ou de laisser le système en Drive car on optimise la récupération d’énergie » poursuit Gary Whittam.

« Pas besoin de leasing »

Si Ford a décidé de s’associer à Azure Dynamics pour son premier véhicule électrique, c’est parce que la société anglaise, qui s’occupera elle-même de la commercialisation, dispose d’une longue expérience en matière de propulsion électrique. Baptisé Force Drive, le système embarqué a déjà été intégré dans 40 véhicules et parcouru 50 millions de kilomètres d’essai. Les batteries lithium-ion, fournies par l’allemand Saft se rechargent sur le secteur en 8 heures. « Et après 10 ans de service, elles conservent encore 80% de leurs capacités. Raison pour laquelle nous n’avons pas besoin, comme d’autres, de proposer un leasing sur les batteries » conclut Gary Whittam avec un flegme tout britannique. Reste à connaître le prix du véhicule de série, qui reste souvent le handicap majeur de la propulsion électrique.
 

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François
Photos ©: Manufacturer. Source ©: Ford.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,5 /5 Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Fini le petit SUV premium, le BMW X2 est désormais devenu la version coupée du SUV X1. Mais est-il également devenu plus alléchant ? La réponse au volant de sa dérivée 100 % électrique iX2.

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion
52 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km