Essais

Morgan +4: Le beurre, l'argent du beurre, le sourire de la crémière!

A force d'essayer les voitures les plus récentes, d'écouter le discours formaté et marketé des constructeurs qui tentent de nous émerveiller avec la connectivité de leurs joujoux (merci, pour ça j'ai déjà mon smartphone!) ou de nous bluffer avec leurs aides à la conduite, en nous annonçant pour demain la conduite autonome (dites-moi que je ne suis pas capable de conduire, tant que vous y êtes!), j'en viens parfois à rêver du bon vieux temps, celle où les voitures, certes moins performantes, n'étaient pas avares en sensations!

  • Wouters Bruno
  • 30 septembre 2016
  • MORGAN
  • 13 vues
3,4
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 2,0
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 2,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 4,5
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Consommationé
  • Fiabilité
  • Moteur agréable
  • Plaisir de conduite
  • Capotage fastidieux
  • Garde au sol réduite (franchissement casse-vitesse)

Alors oui, bien sûr, le vintage… La voiture de papa, ou celle de notre jeunesse, magnifiée par le souvenir! Dur retour à la réalité, avec un état plus ou moins aléatoire qui n'encourage pas la tranquillité d'esprit ou, ce n'est guère mieux, un état concours qui donne peur de l'employer. L'ancienne, c'est sympa, mais ça ne roule pas si bien que ça, contrairement à ce que les amateurs tentent de vous faire croire, ça demande un entretien suivi, et ça reste toujours exposé à la panne qui fait mentir le "parcourt toutes distances" des alléchantes annonces… Pas de solution, alors? Si, la Morgan!

Cette marque est fondée en 1909 par Harry Morgan, à Malvern. L'histoire est en route et Morgan, toujours propriété de la famille, est sans doute le seul constructeur anglais encore indépendant. Se forgeant un nom avec ses cycle cars à trois roues, Morgan fait le grand saut en 1936 avec la présentation de la Morgan 4/4, pour quatre roues et quatre cylindres.

Toujours produite aujourd'hui, la 4/4 a fêté cette années ses 80 ans de production, sans doute un record!

1910

Depuis huit décennies, la Morgan évolue par petites touches, l'actuelle se différenciant à peine visuellement de son aînée de la fin des années '50. La conception est en effet restée identique. Sur un châssis en acier accueillant des suspensions d'un autre âge (le train avant s'inspire, depuis 1936, d'un dessin daté de… 1910, et l'arrière se contente d'un essieu rigide sur ressorts à lames!) est monté une structure en bois sur laquelle est façonnée la carrosserie en aluminium. Concession au progrès, les ailes avant sont dorénavant réalisées d'une pièce chez Superform, fournisseur entre autres pour Rolls Royce, Bentley, Aston Martin ou Ferrari! Détail amusant, les mêmes ailes sont utilisées pour les 4/4, +4 et +8: comme chacune possède une largeur différente, les ailes sont taillées à la main à la bonne largeur chez Morgan! Chassez l'artisanat, il revient au galop!

Tout est façonné à la main en interne, y compris la sellerie et la capote. La construction d'une Morgan demande un peu plus de deux semaines, dix-sept jours pour être précis. Seuls les composants mécaniques, tels l'ensemble moteur boîte, quelques éléments de freinage et de suspension et les fournitures électriques proviennent de l'extérieur. La 4/4 est équipée d'un bloc Ford 1.6 L, la +4, apparue en 1950, se différencie par ses voies plus larges et son bloc Ford 2.0 L. Le Roadster place la barre plus haut avec son V6 Ford 3.7 L. Après, nous sombrons dans la (relative!) modernité avec la +8 qui, sous sa peau de Morgan classique, cache le châssis bien plus contemporain de l'Aero8. On ne joue plus dans la même cour avec ces deux voitures, mues par un V8 BMW de 4.8 L! Morgan a aussi renoué avec ses origines en incluant à son catalogue un fabuleux jouet, la Three Wheeler, à peine moins chère qu'une 4/4. Le décor est succinctement planté, nous pouvons passer aux travaux pratiques et prendre le volant d'une +4 pour une randonnée conséquente de 2.800 km parcourus sur les petites routes de France.

Plaisir et dignité

Premier enjeu, et non des moindres: arriver à rentrer et sortir de la Morgan sans ruiner sa dignité! Portes minuscules, assise au ras du sol, cockpit étroit, ce n'est pas gagné… Ceci dit, une fois installé, quel régal! Jambes allongées, coude nonchalamment posé sur l'échancrure de la portière, le regard porté sur le tableau de bord peint couleur carrosserie et les cadrans cerclés de chrome et badgés Smith, à l'abri derrière le minuscule pare-brise plat et ses trois essuie-glaces de l'autre côté duquel s'étirent voluptueusement ailes et capot, nous sommes dans un autre monde.

Bref appel du démarreur et le bloc s'ébroue dans un son grave mais retenu qui s'échappe de la ligne en inox. Petit mouvement du poignet pour enclencher la première et la Mog démarre sur un filet de gaz. Particulièrement onctueux et disponible, le 2.0 L accepte de descendre quasiment sur le régime de ralenti, même en cinquième, de quoi traverser un village sur un filet de gaz à 50 km/h!

Nous sommes bénis des dieux, le soleil est de la partie et nous voilà partis cheveux au vent (c'est une expression: ceux qui me connaissent ne sont pas obligés de s'écrouler de rire!). Pas de coffre, tout au plus un peu d'espace derrière les sièges, sous la capote repliée, de quoi y caser les vitres latérales et quelques effets. Heureusement, notre Morgan possède un magnifique porte-paquets chromé sur la roue de secours, de quoi y sangler une valise en cuir old-school protégée par une housse imperméable. Ouf, on pourra se changer à l'étape.

Vintage

Les kilomètres défilent, l'esprit tranquille, le regard vissé à l'horizon plutôt que sur les cadrans (les bienfaits d'une motorisation moderne). La direction déroute. Assez peu directe, elle manque aussi de précision et, bien entendu, se passe d'assistance! Le freinage, confié à des disques à l'avant et des tambours à l'arrière, autorise des freinages corrects, d'autant qu'un soupçon de modernité les enrichit d'un servofrein. Attention toutefois aux excès d'enthousiasme: un coup de patin un poil trop appuyé et c'est le blocage des roues avant! ABS? C'est quoi ça, un ABS? Ah, oui, tant qu'on y est, pas d'airbag, ce n'est pas vraiment le genre de la maison. L'infodivertissement? Dans votre poche: ça s'appelle un smartphone, utilisable dès que vous sortez de la voiture… La Morgan, c'est "back to the past"! Et c'est ce qui fait toute sa force, à l'heure des voitures aussi efficaces qu'aseptisées.

Les émotions à bord de la Morgan sont bien présentes, ce qui rend sa conduite on ne peut plus en phase avec l'époque actuelle: pas besoin de rouler vite pour faire le plein de sensations. Résultat, une conduite apaisée, sans prise de risques au vu des vitesses atteintes, sans crainte d'un radar bien caché, mais aussi sans ce mortel ennui qui guette aujourd'hui le conducteur d'une voiture moderne. Sympathique école de conduite encore, assis quasiment sur le train arrière d'une propulsion sans aide à la conduite. Ses 150 ch pour moins de 900 kg offrent un rapport poids puissance loin d'être ridicule, même si en ce domaine la Morgan n'approche pas une Caterham beaucoup plus pousse-au-crime.

Alors, idyllique, le tableau? Oui, ou peu s'en faut! Avec son style vintage authentique et inimitable et ses vraies sensations de conduite, la Morgan marque de précieux points. Elle enfonce encore le clou avec la fiabilité bien contemporaine de son moteur. Cerise sur le gâteau, son appétit d'oiseau: notre +4 n'aura réclamé durant notre randonnée qu'un modeste 7 L/100km, de quoi vous ôter tout scrupule.

Way of life

Si vous aimez le vent et le soleil, vous en profiterez autrement plus que dans ces cabriolets aseptisés, aux portières qui vous remontent jusqu'aux oreilles et aux parebrises aussi protecteurs qu'une véranda! A contrario, armez-vous de patience pour recapoter, entre les panneaux latéraux à sortir de la housse et à visser sur les portes, ou le couvre capote à démonter avant de pouvoir déployer délicatement la capote, vous aurez le temps de prendre votre douche… Et vous pesterez comme un beau diable contre les municipalités et leur frénésie de gendarmes couchés sur certains desquels la Mog accroche, même en les franchissant au pas! Vous jouirez par contre de la sympathie de tous: automobilistes comme piétons, jeunes comme vieux, chacun aura un regard ou un mot gentil envers vous, un sentiment bien agréable à vivre!

On se rend vite compte que la Morgan illustre plus un art de vivre qu'un simple moyen de déplacement. On goûte chaque instant, chaque kilomètre parcouru à son volant à la découverte des petites routes oubliées. Oui, il y a encore moyen de se faire plaisir au volant, en respectant les réglementations de plus en plus castratrices et intrusives. Oui, il y a encore moyen de rouler avec style, sans passer pour un odieux asocial. Alors oui, il faut composer avec des suspensions sèches, heureusement compensées par une excellente assise, oui, il vaut mieux accepter de traiter avec la météo en prévoyant des vêtements chauds et imperméables si nécessaire, mais vous n'aurez pas assez de toutes vos dents pour sourire au bonheur qu'une Morgan apporte à chaque kilomètre parcouru à son volant!

 

Lire plus:

À propos de l'auteur : Wouters Bruno Bruno Wouters collabore avec Vroom depuis 2005. Tant qu’il y a des roues et un moteur, c’est un homme heureux.
Et s’il apprécie les progrès technologiques, rien ne le lui plaît plus que de parcourir les routes de campagne au volant d’une Morgan ou d’une moto, pour les sensations!

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

La berline-coupé électrique 800 volts signée Hyundai se précise !

17/09/2021 Lire plus
Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

Citroën a dévoilé une toute nouvelle C3 au look tirant vers le crossover et aux tarifs qui devraient être contenus. Mais, bien sûr, il y a un hic…

17/09/2021 Lire plus
Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

La filiale chinoise semble jouir d'une étonnante liberté de la part de Volvo (et de Geely).

17/09/2021 Lire plus
Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford Fiesta : souffle de fraicheur

Ford rafraîchit sa populaire Fiesta en modernisant son style et en étoffant son équipement. Sans oublier de redonner un petit coup de fouet à sa version sportive ST !

16/09/2021 Lire plus

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

Le constructeur français a revu la copie de sa berline du segment C. S’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, les changements vont heureusement tous dans le bon sens pour proposer un produit très convaincant !

17/09/2021 Lire plus
3,6 /5 Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Essai : Opel Grandland, changements efficaces

Opel revoit la copie du Grandland et n’y va pas de main morte : nouvelle face avant, intérieur numérisé ainsi qu’un équipement et des motorisations hybrides améliorés. Est-ce suffisant pour rester compétitif face à la concurrence ?

13/09/2021 Lire plus
4,1 /5 Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

La Tesla Model Y a déjà été dévoilée au printemps 2019, mais elle n'arrive en Europe que maintenant. Cette longue attente a-t-elle permis de développer un produit proche de la perfection ?

09/09/2021 Lire plus
Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

L’Opel Mokka joue les outsiders contre le Ford Puma avec des cartes qu’on n’attendait pas spécialement de la part du constructeur allemand : celles de la séduction et de l’émotion ! Mais est-ce suffisant pour détrôner le pétillant Puma ?

30/08/2021 Lire plus

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

Ultra sexy avec ses rondeurs, la Volkswagen Karmann-Ghia n’a absolument rien perdu de son charme. Beaucoup, d’ailleurs, considèrent la VW « Type 14 » comme une Porsche 356 accessible ! Que faut-il savoir avant de craquer ?

10/09/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

De 2008 à 2014, la Renault Twingo RS constituait le ticket d’entrée dans le monde Renault Sport. Si le prix était accessible, il ne s’agissait certainement pas d’une sportive au rabais, bien au contraire !

03/09/2021 Lire plus
Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

Les amateurs l’auront certainement remarqué : la cote des Citroën 2CV n’a cessé de grimper ces dernières années. Aujourd’hui, pour acquérir un exemplaire en très bon état, il faut compter aux alentours de 10.000 euros ! Mais si c’est cet exemplaire-ci que vous convoitez, il va falloir prévoir une somme entre cinq et sept fois plus importante ! Mais pourquoi ?

24/08/2021 Lire plus
5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

Au début des années 90, Porsche est au bord du gouffre. Pour se refaire une santé, la marque lance toutes ses ressources dans un nouveau produit d’appel : le Boxster, une sorte de mini 911 qui suscitera la moue de certains puristes… Mais qui redonnera de l’oxygène aux finances ! Aujourd’hui, certains Boxster s’échangent contre des sommes dérisoires. Est-ce le moment d’en profiter ?

23/08/2021 Lire plus

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

CNG, Automatique

€ 27 799

Essence, Manuelle

€ 21 135
2021

Essence, Automatique

€ 20 999
2020
7 km

Diesel, Manuelle

€ 16 475
2021
10 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

€ 8 990
2010
139 990 km

Essence, Manuelle

€ 13 990
2019
21 000 km

Diesel, Manuelle

€ 26 015
2020
40 991 km

Essence, Manuelle

€ 49 999
1996
67 500 km