Un modèle, un flop : De Tomaso Vallelunga, une petite merveille qui vaut aujourd’hui une fortune !

Si la marque De Tomaso est plutôt associée à de grondantes sportives affublées d’un massif V8 américain, cette petite Vallelunga en est tout l’antithèse : c’est petit, c’est gracile, c’est extraordinairement léger et… c’est animé par un petit 4 cylindres !

  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 16 juin 2022
  • Divers

Alejandro de Tomaso a connu une vie mouvementée. Après avoir couru en Argentine, il fuit son pays et atterrit en Italie pour y disputer quelques courses sur Maserati et Osca. En 1959, il fonde sa société et après s’être concentré sur les voitures de compétition, il présente en 1963 un châssis de barquette sportive. Son nom ? Vallelunga, en hommage au circuit éponyme. Alejandro espère vendre son châssis à un grand constructeur mais vu l’absence d’intérêt, il décide de produire lui-même sa voiture !

De la haute cuisine !

Nous sommes en 1964 et De Tomaso a lancé le carrossier Fissore sur ce projet. Ce dernier dessine une magnifique carrosserie en aluminium et la pose sur l’audacieux châssis : moteur en position central et une architecture directement dérivée de la compétition, avec sa poutre centrale et ses suspensions héritées de la Formule 3. Côté moteur, De Tomaso ne prend pas de risque et reprend le moteur Ford Kent de 1,5 l, une mécanique aussi fiable que performante, développant une grosse centaine de chevaux ! 


De l’alu au plastique !

Hélas, le succès n’est pas au rendez-vous et après une petite poignée d’exemplaires, la production est transférée chez Ghia, où une cinquantaine d’exemplaires seront produits. Signe distinctif : la carrosserie est cette fois en fibre de verre… Les raisons du flop : un tarif franchement dissuasif et un nom connu par une petite poignée d’amateurs seulement !

De frugal à bestial !

En 1966, De Tomaso change son fusil d’épaule, abandonne sa jolie petite Vallelunga et se concentre sur un modèle nettement plus viril : la Mangusta ! Avec son V8 Ford, ce modèle affiche des performances d’un tout autre tonneau, mais elle manquera cruellement de mise au point… Ce ne sera qu’avec la Pantera que De Tomaso arrivera à une certaine forme de stabilité, tant financière que technique…

Aujourd’hui

Sur la grosse cinquantaine de Vallelunga, une vingtaine d’exemplaires auraient survécu ! C’est dire si la recherche d’un exemplaire peut s’avérer longue et infructueuse… Un exemplaire fut vendu par Artcurial en 2018 pour près de 300.000 euros (l’exemplaire jaune illustré ici). Notez que toutes les voitures diffèrent sur quelques détails et que certains exemplaires furent équipés à l’époque, en Angleterre, d’un moteur Lotus accouplé à une boîte à 5 vitesses.


Vous voulez être informé des actualités automobiles ?

Cet article vous a plu et vous souhaitez recevoir les dernières actualités automobiles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous maintenant gratuitement, tout comme plus de 300.000 amateurs de voitures avant vous :

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?
Photos ©: Artcurial.

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Audi e-tron GT facelift, plus de 1.000 chevaux ?

Audi e-tron GT facelift, plus de 1.000 chevaux ?

Après la mise à jour de la Porsche Taycan, il est tout à fait logique que l'Audi e-tron GT, techniquement similaire, soit la suivante à passer sur le billard ! Audi lève aujourd’hui le voile sur cette version révisée en publiant quelques photos de cette berline sportive électrique… Il reste à savoir si elle sera équipée des moteurs de 1.108 ch de la Taycan Turbo GT !

Le Citroën C3 Aircross à 7 places se dévoile

Le Citroën C3 Aircross à 7 places se dévoile

Tout comme sa petite sœur, ce nouveau Citroën C3 Aircross sera disponible en version thermique et hybride, mais également 100 % électrique !

Mazda CX-80 : CX-60 à 7 places

Mazda CX-80 : CX-60 à 7 places

Mazda se paye déjà un nouveau porte-étendard pouvant embarquer jusqu’à 7 passagers : le SUV CX-80 qui se loge au-dessus des Mazda CX-60 et CX-5 dans la gamme du constructeur.

Nos 5 détails préférés de l'Alfa Romeo Junior (ex-Milano) 2024

Nos 5 détails préférés de l'Alfa Romeo Junior (ex-Milano) 2024

L’ex-Alfa Romeo Milano a de beaux arguments à faire valoir.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion
52 990 €
2019
105 433 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km