Voici pourquoi le prix des voitures électriques va diminuer

Trois facteurs expliquent une baisse inéluctable à moyen terme.

  • Sepulchre  Pierre-Benoit Sepulchre Pierre-Benoit
  • 28 novembre 2023
  • Coût

À l’heure actuelle, des constructeurs comme Volkswagen ou Ford sont contraints de freiner la production de leurs modèles électriques, faute d’une demande suffisante. C’est que les prix de ces modèles de nouvelle génération demeurent élevés ce qui, forcément, éloigne bon nombre de ménages qui préfèrent dès lors opter pour des voitures équipées de mécaniques traditionnelles ou hybrides, plus abordables. Mais, bonne nouvelle, la situation devrait changer au fil des prochains mois ! Voici pourquoi.

Des batteries moins chères

Les batteries sont, de loin, l’élément embarqué qui coûte le plus cher au sein d’un véhicule électrique. Toutefois, le prix de celles-ci est appelé à drastiquement baisser. Peu le savent mais entre 2008 et 2022, le prix des batteries lithium-ion a chuté de 89 % ! Et la banque Goldman Sachs estime pour sa part que les prix des batteries baisseront encore de 40 % d'ici à 2025. Le développement de nouvelles catégories de cellules destinées aux véhicules électriques, dont celles fonctionnant au sodium-ion qui sont plus durables et plus rentables que les cellules au lithium, jouera un rôle prépondérant en la matière. Les batteries à semi-conducteurs sont aussi de plus en plus souvent évoquées, louées pour leur légèreté et leur plus grande autonomie.

Les points de recharge se multiplient

Un autre obstacle qui rebute bon nombre d’acheteurs potentiels c’est le nombre trop faible de bornes de recharge, notamment le long des autoroutes et voies secondaires. Outre calmer l’anxiété liée à l’autonomie des véhicules électriques, la multiplication des bornes de recharge va aussi permettre aux constructeurs d’opter pour des batteries moins volumineuses. De quoi diminuer le poids des voitures et aussi… leur prix !

Des économies d’échelle

Enfin, les constructeurs font actuellement face à un sacré casse-tête. En effet, la meilleure façon de réduire le coût de fabrication des véhicules électriques est d’en produire davantage. Un vrai problème sachant que les principaux acteurs « traditionnels » sont, pour l’heure, contraints de réduire leurs objectifs de production de ce type de voitures face au ralentissement de la demande. Il faut dès lors faire preuve de créativité à l’image de Tesla qui a opté pour le gigacasting (qui consiste à produire de grands sous-ensembles d’une voiture simultanément pour ensuite les assembler). Toyota est bien décidé à adopter cette méthode de production novatrice qui permet aux usines de produire des voitures à la fois plus légères et moins chères. Parallèlement aux nouvelles techniques de production, les grands constructeurs continuent aussi de convertir petit à petit leurs chaînes de montage aux véhicules de demain ce qui, ici aussi, devrait contribuer à démocratiser l’électromobilité.

Vous voulez être informé des dernières actualités automobiles ?

Cet article vous a plu et vous souhaitez recevoir les dernières actualités automobiles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous maintenant gratuitement, tout comme plus de 300.000 amateurs de voitures avant vous :

Lire plus:

Sepulchre  Pierre-Benoit
À propos de l'auteur : Sepulchre Pierre-Benoit Automobile, cosmétiques pour hommes, voyage ou encore hi-tech, Pierre-Benoît Sepulchre rédige les rubriques lifestyle de plusieurs magazines belges et les actus de Vroom depuis 2013.
Citadin, il est passionné par les nouvelles solutions de mobilité mais ne dit jamais non à un beau coupé vintage.
Photos ©: Volkswagen / Daimler.

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Volvo rebaptise certains modèles ! (2024)

Volvo rebaptise certains modèles ! (2024)

C’en est fini du nom « Recharge » : les Volvo électriques porteront désormais un « E » dans leur nom, tandis que les hybrides rechargeables reprennent leur ancien nom. L'ancienne (X)C40 Twin Motor profite également de quelques améliorations…

Voici combien coûte le Renault Rafale

Voici combien coûte le Renault Rafale

Pour l’instant uniquement disponible en version E-Tech full hybrid de 200 ch, le Renault Rafale débute à partir de 44.000 € en finition Techno chez nous.

Voici combien coûte le Ford Kuga 2024

Voici combien coûte le Ford Kuga 2024

La liste de prix du Kuga restylé, et équipé du SYNC4 avec écran tactile XXL en série, est officialisée par Ford.

Dacia : de nouveaux équipements de sécurité grâce à l'UE !

Dacia : de nouveaux équipements de sécurité grâce à l'UE !

Réglementation européenne GSR II oblige, les Dacia Sandero et Jogger profitent d'un arsenal sécuritaire étoffé. Voici ce qui change !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

27 547 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km
53 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km