Essais

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

Cette année, cela fait vingt ans que la BMW Série 8 a disparu du catalogue. L'année dernière, elle a fait son grand retour ! Il nous tarde de voir si elle est digne de son héritage…


  • Bervoets Wim
  • 31 mai 2019
  • BMW
3,8
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,5
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 3,5
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Comportement super efficace
  • Consommation raisonnable
  • Moteur puissant et musical
  • Amortissement un peu rigide
  • Places arrière réduites
  • Prix final costaud

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

La BMW Série 8 des années 1990 était un coupé quatre places spacieux et confortable et à l’époque, elle était considérée comme le fleuron de la gamme munichoise. Après vingt ans d'absence, l'emblématique "8" est de retour, mais cette fois, tant en décapotable et qu’en coupé quatre portes. Bizarrement, n'était-ce pas aussi les versions de carrosserie de la BMW Série 6 qui ont disparu du catalogue ?

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

Concept

Fait remarquable, cette nouvelle BMW Série 8 est plus courte que la précédente Série 6 : de 5 centimètres pour être exact. La nouvelle venue mesure 4,84 mètres de long et est également 5 centimètres plus longue que la Série 8 d'antan. Visuellement, cette nouvelle Série 8 fait quelques clins d'œil au modèle original. Nous n’y voyons plus de phares rabattables - ce qui est plus difficile à réaliser aujourd'hui que par le passé - mais un look de coupé bas, large et sportif. Tout à fait dans l'esprit BMW actuel : la calandre typique est large et proéminente, les feux diurnes sont angulaires au lieu d'être ronds et à l'avant, sur les côtés et à l'arrière, on y voit les habituelles prises d’air.

Le style intérieur est également typique des BMW actuelles. La commande iDrive de la console centrale a été redessinée, le tableau de bord est numérique (mais affiche parfois une surcharge d'informations) et BMW opte pour des formes plus angulaires que les courbes classiques du passé. L'ensemble est bien fini, mais pour un navire amiral, BMW aurait pu distiller une ambiance encore plus particulière.

La position de conduite est bonne : vous êtes assis bas et cerné à la fois par le tableau de bord et par le tunnel central. Il y a aussi deux sièges à l'arrière, mais ils sont étroits et l'accès y est difficile. Toutefois, ces sièges peuvent être rabattus, ce qui agrandit l'espace de coffre de 420 litres. Les options Individual et M vous permettent d'habiller votre Série 8 d'une manière plus luxueuse ou sportive.

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

A l’essai

Sous le capot, BMW propose deux moteurs lors de ce lancement : la M850i xDrive avec un V8 4,4 litres essence de 530 ch et cette 840d xDrive avec un moteur diesel 6 cylindres de 3 litres et 320 ch. Récemment, BMW a rajouté une 840i, avec un six cylindres en ligne de 340 ch. Le diesel de notre 840d délivre un couple impressionnant de 680 Nm, atteint 100 km/h en 4,9 secondes et une vitesse maximale de 250 km/h.

Cette valeur de couple, combinée à une sonorité étonnamment musicale, fait de la 840d un véhicule agréable. La Série 8 a le caractère d'une grande routière avide de longues distances, qui reprend à bas régime dans un grondement discret et continue de pousser à plus hauts régimes. Comme toujours, la boîte automatique à huit rapports est exempte de critiques. La suspension est un peu moins agréable : une suspension M-sport adaptative est livrée de série, et en combinaison avec les jantes de 20 pouces de notre modèle d'essai, elle distille des réactions plus fermes que ce à quoi on pourrait s'attendre d'un modèle de ce niveau. La Mercedes Classe S Coupé, par exemple, fait mieux, d'autant que BMW ne propose pas de suspension pneumatique sur sa Série 8.

Les Bavarois considèrent leur 8 comme une voiture sportive plutôt que comme un véritable coupé de luxe, ce qui se reflète dans le comportement routier. Les roues arrière directrices sont montées de série sur le coupé, ce qui donne l'impression que la Série 8, longue de près de 5 mètres, est plus petite qu'elle ne l'est réellement. Les roues avant réagissent avec précision et directement à vos injonctions, la carrosserie reste bien maîtrisée, mais le comportement reste plus efficace que sportif. Autre critique, typique des grosses BMW modernes, vous vous sentez aussi très isolés de la route. Bon à savoir : la M850i est équipée en option de barres anti-roulis actives, contrairement à la 840d.

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

Les aides à la conduite

Il n'est pas surprenant que les aides à la conduite d’un tel coupé haut de gamme soient étendues. La dotation est toutefois limitée de série, avec un régulateur de vitesse avec avertisseur de collision et une assistance au freinage d'urgence. Si vous payez un supplément, vous pouvez équiper votre Série 8 d'un régulateur de vitesse adaptatif avec assistance dans les embouteillages, d’une reconnaissance des panneaux de signalisation, d’une assistance au maintien de voie, d’une aide au stationnement et d’un système qui mémorise les 50 derniers mètres de votre manœuvre et qui peut donc vous renvoyer d’où vous venez, en effectuant la manoeuvre inverse !

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

Les gadgets

La connectivité est un sujet bien maîtrisé par BMW. L'écran multimédia mesure 10,25 pouces et peut être utilisé comme écran tactile, être commandé par des gestes, des boutons ou la voix. Le Wifi, les applications, la clé digitale qui vous permet de vérifier à distance l'état de votre voiture, et Apple CarPlay sont bien sûr également disponibles.

L’addition

Cette BMW 840d xDrive est à vous à partir de 102.000 €. Ce prix grimpe rapidement lorsque vous cochez les options nécessaires, bien que l'équipement de série soit raisonnablement correct selon les normes allemandes. Si vous êtes à la recherche de concurrentes parmi les autres marques allemandes premium, vous retrouverez la Mercedes Classe S Coupé. Dans sa version la plus abordable, elle coûte 108.537 € mais n’est pas disponible en diesel. Audi n'a pas de coupé de cette taille dans sa gamme.

Pour la 840d xDrive, BMW annonce une consommation moyenne de 6,2 l/100 km et des émissions de CO2 de 164 g/km. Nous avons consommé à peine plus malgré quelques tronçons d'autoroute allemande : 6,5 l/100 km. Une consommation plus qu'acceptable.

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

Le verdict

Cette nouvelle BMW Série 8 est-elle une interprétation moderne de l'icône d'antan ? Pas tout à fait : dans sa version 840d, la Série 8 est une grande routière réussie qui avale les kilomètres dans le confort et la douceur. Mais pour être un véritable vaisseau amiral, il lui manque un peu du luxe et de l'exclusivité d'une Série 7, par exemple. Et c'est pourquoi cette nouvelle Série 8 est aussi la descendante de la Série 6.

Essai : BMW 840d, le retour d’une icône?

BMW

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,5 /5 Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Fini le petit SUV premium, le BMW X2 est désormais devenu la version coupée du SUV X1. Mais est-il également devenu plus alléchant ? La réponse au volant de sa dérivée 100 % électrique iX2.

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 547 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km
52 990 €
2019
105 433 km