Essais

Essai : Ford Transit Custom, certifié le « meilleur »

Le fourgon le plus vendu en Europe, le Ford Transit Custom, s’est entièrement renouvelé. Et cette nouvelle mouture vient déjà de décrocher le titre de « Van » de l’année 2024 ! Un prix mérité ?

  • VROOM  Team VROOM Team
  • 15 décembre 2023
  • Ford
3,4
score VROOM
  • 2,5
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 3,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 4,0
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Contenu technologique
  • Configuration « à la carte »
  • Confort / comportement
  • Démultiplication longuette en boîte manuelle / reprises
  • Connectiques USB peu accessibles

La famille utilitaire de Ford, regroupée sous le pilier Ford Pro, est en pleine ébullition. Dans la foulée du nouveau pick-up Ranger et dans l’attente du compact Transit Courier, c’est maintenant le fourgon de taille moyenne Transit Custom qui est en pleine phase de lancement. Et comme son frère « à benne », ce dernier entend bien aussi donner un sérieux coup de vieux à la concurrence grâce à ses nombreuses innovations. D’ailleurs, on soulignera que Ford Pro vient de remporter les deux prix prestigieux dans le segment des véhicules utilitaires avec non seulement celui du pick-up de l’année 2024 pour son nouveau Ranger mais également celui du Van de l’année 2024 pour ce nouveau Transit Custom.

Entièrement nouveau

Il faut dire que Ford n’a pas lésiné sur les moyens pour permettre à son Transit Custom de conserver son titre envié de fourgon le plus vendu sur le marché européen. En plus de sa face avant charismatique, le nouveau venu jouit non seulement d’une plateforme rutilante, mais également d’une vaste gamme de motorisations inédites et de nombreux équipements innovants.

Deux longueurs

Conçue à partir d’une feuille blanche, sa nouvelle plateforme pèse 100 kg de moins que celle de la précédente génération. Ce qui bénéficie, notamment, à la charge utile du Transit Custom qui peut atteindre jusqu’à 1.350 kg. L’empattement progresse également de 20 mm au profit de la longueur de chargement. Deux longueurs (L1 et L2) sont proposées dès lancement. Le Transit Custom L1 (5 050 mm) repose sur un empattement de 3 100 mm et libère une longueur de chargement de 2 602 mm. Le L2 (5 450 mm) étend, quant à lui, son empattement de 400 mm (3 500 mm) pour étirer sa longueur utile de chargement à plus de 3m (jusqu’à 3 002 mm). Grâce à une trappe aménagée intelligemment dans la cloison, il est toutefois aussi possible d’embarquer des objets longs allant jusqu’à 3,45 m en profitant de l’espace situé sous les sièges passagers.

En volume, cela donne dorénavant des chargements allant de 5,8 à 6,8 m³ pour le Transit Custom en fourgon tôlé, avec le toit de hauteur standard.

Cloison en « L »

Notons qu’à côté de sa version simple cabine tôlée (offrant deux ou trois places), le Transit Custom est décliné aussi en double cabine (cinq ou six places). Cette version présente alors des longueurs utiles de chargement de 1 604 mm en L1 et 2 004 mm en L2. Mais ce n’est pas tout : Ford propose aussi une intéressante version multi-cab disposant d’une banquette arrière plus étroite, à deux places. Cette solution permet de conserver en partie la longueur maximale de chargement de la version simple cabine grâce à une intéressante cloison composite en « L ». Et ce tout en embarquant jusqu’à cinq personnes. C’est une proposition unique sur le segment !

Style à la carte !

Pour être complet, notons que selon leurs besoins, les clients peuvent aussi commander leur Transit Custom avec trois variantes de masse maximale autorisée (MMA) : 280, 300 et 320. Ce qui correspond, assez logiquement, à des MMA de 2 800 kg ; 3 000 kg et 3 200 kg. Plusieurs exécutions sont aussi disponibles, avec par exemple des variantes Trail ou Sport dont le style est encore plus charismatique. Bref, difficile de ne pas trouver le Transit Custom de ses rêves dans cette nouvelle gamme particulièrement vaste…



Ergonomie…

Quand on se glisse aux places avant, on apprécie directement l’ergonomie de la position de conduite. La nouvelle plateforme a, en effet, permis aux roues avant et leurs jambes de suspension d’être légèrement déplacées vers l’avant. Ce qui libère non seulement un meilleur accès à bord, mais permet aussi de profiter d’un plancher plan et d’un repose-pied plus confortable. Quand on passe des heures à bord, c’est un « petit détail » qu’on appréciera sûrement ! Le poste de conduite intègre dorénavant aussi un frein de stationnement électrique, un volant à méplat et un levier de sélection de marche sur la colonne de direction pour les modèles disposant d’une boîte de vitesses automatique.

… innovations…

De plus, Ford a opté pour des solutions innovantes pour rendre l’habitacle encore plus polyvalent. L’airbag passager est, par exemple, intégré au plafond. Une primeur dans ce segment. Ce qui dégage de l’espace pour offrir un grand rangement additionnel pour accueillir un ordinateur portable ou des dossiers au format A4. Ce n’est pas tout : Ford a aussi développé un nouveau « volant basculant ». Intégré au pack Mobile Office optionnel, ce volant inédit dispose d’une jante qui pivote afin de servir de support pour un ordinateur portable ou des documents. Ou même de transformer le volant en… une sorte de plateau repas pour manger de manière plus confortable sur chantier ou entre deux livraisons !

… et bon technologique !

Plus globalement, le contenu technologique offert à bord de ce nouveau Transit Custom envoie aussi la concurrence dans les cordes. Clairement, on n’a plus l’impression ici de rouler dans une camionnette… De série, on retrouve deux grands écrans sur sa planche de bord : un tableau de bord numérique de 12 pouces, configurable et comprenant notamment un ordinateur de bord très complet. Et un second, tactile, de 13 pouces en format paysage légèrement orienté vers le conducteur au centre de la planche de bord. Ce dernier intègre le système d’info-divertissement de pointe, SYNC 4, de Ford et offre toutes les attentions modernes que l’on retrouve à bord des véhicules particuliers (Apple CarPlay / Android Auto sans fil, mises à jour à distance OTA, etc.). Mais aussi de nombreuses fonctions dédiées aux professionnels grâce aux applications liées au logiciel Ford Pro et destinées à optimiser le temps de fonctionnement et réduire les frais de maintenance du véhicule.
 Par contre, les connectiques USB / 12 volts intégrées dans le bas de la console centrale ne sont pas facilement accessibles en roulant. Et on oublie aussi facilement son smartphone déposé dans le vide-poche qui y est aménagé à proximité en sortant du véhicule.

EcoBlue, d’abord

Sur le plan des motorisations, on l’a dit, ce Transit Custom profite de ses nouvelles entrailles pour offrir une palette particulièrement large. De quoi répondre à tous les besoins. Mais avant d’arriver en hybride rechargeable (basée sur un 2.5 l essence) et en variante exclusivement électrique (E-Transit Custom), cette nouvelle génération débute sa carrière en diesel. Et, à nouveau, pas « à moitié » ! Car non seulement son bloc diesel 2.0 EcoBlue se décline en 110 ; 136 ch ; 150 ou 170 ch. Mais, en fonction de la version retenue, il est aussi possible de disposer d’une boîte manuelle (6 rapports) ou automatique (8 rapports), d’une motricité renforcée à l’aide d’un différentiel à glissement limité mécanique ou même d’une transmission intégrale ! A nouveau, côté motorisations, difficile de ne pas trouver la solution qui correspond à ses besoins donc…

Confort soigné

Sa nouvelle plateforme permet au Transit Custom de profiter dorénavant d’un suspension arrière indépendante avec des bras semi-tirés. Une solution qui ne baisse pas seulement le plancher au profit de la hauteur de chargement (tout en conservant une hauteur totale extérieure sous la barre fatidique des 2 mètres), mais aussi de magnifier le confort de marche. Lesté d’un charge de 400 kg, le modèle mis à notre disposition faisait en effet preuve d’un filtrage surprenant. Le tout en offrant un agrément de conduite général plaisant, typique des productions siglées Ford, mais également d’une insonorisation soignée pour un véhicule utilitaire diesel. Avec son bloc de 150 ch (360 Nm) et sa boîte manuelle, « notre » Transit Custom faisait aussi preuve d’une appréciable vivacité en conduite mixte. Ses derniers rapports de démultiplication plus longs (au profit d’une consommation de carburant réduite) lissaient toutefois un peu ses reprises sur les grands axes. Mais globalement, les performances offertes pour ce niveau de puissance restent convaincantes. Notons que le couple du 2.0 EcoBlue oscille de 310 à 390 Nm en fonction de la puissance retenue. De quoi tracter une remorque freinée allant jusqu’à 2 800 kg.

Prix Ford Transit Custom

Les configurations possibles, sans compter les transformations spéciales proposées, étant nombreuses, la palette de prix du nouveau Transit Custom est plutôt large. Mais notons que cette nouvelle génération ne fait pas payer toutes ses qualités au prix fort. Les tarifs ne s’envolent, en effet, pas par rapport à ceux de la concurrence pourtant généralement bien plus âgée et moins bien équipée. Concrètement, en version L1 280 et 110 ch, le Transit Custom démarre à partir de 32.975 € HTVA en exécution Ambiente. Pour une variante 300 en 150 ch et en version richement équipée Limited, il faut plutôt tabler sur un prix de 38.075 € HTVA. A titre d’information, les tarifs de la motorisation hybride rechargeable sont déjà connus. Ils démarrent à partir de 40.675 € HTVA en 320 et Trend.

Notre verdict

Ford Pro a indéniablement soigné son nouveau Transit Custom aux petits oignons. Au-delà de ses nombreuses innovations technologiques, ce sont aussi ses qualités « essentielles » qui évoluent dans la bonne direction (aspects pratiques, confort, comportement routier). Et vu l’impressionnante palette de versions proposées, impossible de ne pas trouver l’outil de travail qui correspond à ses besoins.

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez un utilitaire ? Choisissez parmi plus de 45.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces d'utilitaires maintenant ici:

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,5 /5 Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

On en a assez peu parlé, mais la Mercedes Classe B a elle aussi, profité d’un récent facelift. Un comble, sachant qu’elle pourrait bien être la meilleure des Mercedes compactes ! Hélas, le plaisir sera de courte durée…

3,9 /5 Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

La SQ8 Sportback e-tron détient officiellement le titre de SUV électrique de pointe dans la famille Audi. Un rang qu’elle pourra encore tenir même avec l’arrivée de la SQ6 e-tron ?

3,7 /5 Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

La deuxième génération du Skoda Kodiaq enfonce encore le clou par rapport à son prédécesseur, en offrant davantage d'espace ! En outre, il offre quelques fonctionnalités bien pratiques, ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable. Peut-on encore lui reprocher quelque chose ?

3,3 /5 Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

La 6e génération de la Volkswagen Polo est-elle suffisamment armée grâce à son facelift pour sortir de l’ombre de sa grande sœur, l’iconique et légendaire Golf ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 547 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
52 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km