Essais

la starlette s’allège de deux portes !

Avec déjà 40.000 acquéreurs européens en avril 2008 la petite Mazda2 est devenue une véritable star au sein de Mazda. Après une moisson de distinctions, qu'elles soient nationales ou internationales, le constructeur d'Hiroshima remet le couvert en complétant sa gamme avec une version 3 portes.
  • Piette François
  • 10 juin 2008
  • Mazda
Avantages et inconvénients
  • Agilité et tenue de route
  • Boîte d’enfer
  • Consommationé
  • Cote attractive
  • Poids contenu
  • Prime gouvernementale sur 1.4 diesel
  • Intérieur sans fantaisie
  • Pas de mémoire de position pour les sièges av
  • Pas de protection latérale de la carrosserie

Présentation

L'augmentation actuelle des parts de marché de Mazda dans le monde repose surtout sur sa stratégie de développement de gamme afin de séduire une clientèle par des modèles attractifs autrefois absents de sa gamme. Après 12 ans d'absence dans le secteur des petites berlines trois portes, Mazda complète son offre en dévoilant sa Mazda2 en 3 portes. Suivant les projections du constructeur, cette nouvelle venue représenterait 30% des ventes. Son aspect plus sportif serait plus particulièrement apprécié par les jeunes couples et célibataires. Peu de choses changent sinon l'ablation des deux portes arrières qui profite à la ligne générale qui paraît plus pure et permet un allègement d’encore 10 kg ! Au total, cela fait 110 kg de gagnés face au modèle précédent qui, il est vrai, comportait exclusivement 5 portes. Pour garantir un accès plus aisé aux places arrières, la baie de la porte avant possède une largeur supérieure de 163 mm à celle de la version cinq portes. Hélas, il n'y a pas de mémoire de position pour les passagers avant qui se verront dès lors obligés de régler à nouveau leur siège après l'embarquement de passagers arrières.

La Mazda2 trois portes sera proposée en trois exécutions. Chaque version de la Mazda2 bénéficie du verrouillage centralisé, de rétroviseurs à réglages électriques, d’une direction assistée électrique et de l’ABS. La dotation comprend également - en fonction de l’exécution - six airbags, des rétroviseurs extérieurs chauffants et escamotables, des jantes en alliage de 15 ou 16", la climatisation manuelle ou automatique, les lève-vitres électriques à l’avant, un détecteur de pluie avec capteur d’ensoleillement, le limiteur de vitesse, le régulateur de vitesse (en 1.5 essence avec ordinateur de bord uniquement), le contrôle dynamique de stabilité DSC (en fonction de la motorisation) entre autres équipements.

La Mazda2 trois portes est proposée avec les mêmes motorisations que la version cinq portes, à savoir : le MZR 1.3 de base qui bénéficie d’une distribution variable et est décliné en deux versions de puissance. La version "Standard Power" développe 55 kW/75 ch et la version "High Power" offre une puissance de 63 kW/86 ch. Ces deux moteurs ne consomment que 5,4 litres d’essence aux 100 km, ce qui équivaut à des émissions de CO2 de 129 g/km. En motorisation essence, le moteur affichant la cylindrée la plus élevée est le MZR 1.5. Il développe une puissance de 76 kW/103 ch et consomme 5,9 litres/100 km, soit 140 g/km de CO2. La Mazda2 est également proposée avec un moteur MZ-CD 1.4 turbodiesel Common Rail d'origine PSA-Ford et qui développe une puissance maximale de 50 kW/68 ch à 4.000 t/min et délivre un couple de 160 Nm dès 2.000 t/min. Ce dernier ne consomme que 4,3 litres/100 km et ne produit que 114 g/km de CO2 (ce qui donne droit à la prime gouvernementale de 3% sur le prix catalogue). Tous les moteurs sont associés à la boîte manuelle à cinq vitesses de Mazda.

Quant aux prix de cette nouvelle version, ils débutent à 11.550 EUR pour la 1,3 Challenge 75 ch pour atteindre 15.850 EUR pour la 1,4 CDVi Sport 68 ch soit 440 EUR moins chère que la version cinq portes correspondante.

Sur la route

Les qualités de la Mazda2 version 5 portes sont intégralement retrouvées dans cette version un fifrelin plus légère : on retrouve donc sa légèreté, son agilité et sa motricité qui ont bâti sa réputation et lui ont permis de recevoir de nombreuses distinctions. Même la version de base 75 ch se défend plus qu'honorablement. L'intérieur est très bien fini malgré le règne des plastics durs et sombres. Une petite touche de fantaisie comme les Italiens ont le secret n'aurait certainement pas été superflue. Bref, une petite citadine attachante qui ne rechigne pas sortir de la ville où sa taille aurait pu la confiner…

 

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François
Photos ©: Manufacturer, François Piette. Source ©: Mazda.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,9 /5 Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

Essai : Audi SQ8 Sportback e-tron, règne en péril ?

La SQ8 Sportback e-tron détient officiellement le titre de SUV électrique de pointe dans la famille Audi. Un rang qu’elle pourra encore tenir même avec l’arrivée de la SQ6 e-tron ?

3,7 /5 Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

Essai : Skoda Kodiaq 2024, aucune crise du logement à bord !

La deuxième génération du Skoda Kodiaq enfonce encore le clou par rapport à son prédécesseur, en offrant davantage d'espace ! En outre, il offre quelques fonctionnalités bien pratiques, ainsi qu’une motorisation hybride rechargeable. Peut-on encore lui reprocher quelque chose ?

3,3 /5 Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

Essai : Volkswagen Polo, toujours pas une mini-Golf…

La 6e génération de la Volkswagen Polo est-elle suffisamment armée grâce à son facelift pour sortir de l’ombre de sa grande sœur, l’iconique et légendaire Golf ?

3,5 /5 Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

Essai : Mercedes Classe B, une familiale polyvalente et injustement sous-estimée !

On en a assez peu parlé, mais la Mercedes Classe B a elle aussi, profité d’un récent facelift. Un comble, sachant qu’elle pourrait bien être la meilleure des Mercedes compactes ! Hélas, le plaisir sera de courte durée…

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion
52 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km