Essais

Nissan X-Trail: La rusticité à la trappe!

Hormis quelques icônes assumant leur statut de baroudeur pur et dur, le 4X4 se veut de plus en plus SUV, un genre qui a marqué le glas du monospace. L'ami des familles se veut maintenant plus ludique et plus valorisant.

  • Wouters Bruno
  • 30 janvier 2015
  • Nissan
Avantages et inconvénients
  • Consommation raisonnable
  • Habitacle agréable
  • Prestations du moteur
  • Qualité de la finition et de l'équipement
  • Boîte auto seulement disponible en deux roues motrices
  • Manque de motricité du train avant (4x2)

Pour mieux séduire ce public familial, le 4X4, devenu SUV voire crossover (le vocabulaire marketing! Je ne m'en lasse pas!), en perd même souvent sa transmission intégrale, certains constructeurs ne la proposant même plus! Nissan évite ce travers avec son nouveau X-Trail. De son prédécesseur il a perdu le style rustique, mais la transmission intégrale reste disponible en option. Aucune velléité toutefois de hors piste sérieux: hormis une garde au sol généreuse de 21 cm, rien n'est prévu pour vous faciliter la vie. Blocage de différentiel ou autres rapports courts sont aux abonnés absents, tout simplement!

Qashqai X-Size

Au niveau look, par contre, Nissan a bien retenu la leçon. Face au large succès du Juke et du Qashqai, le style rustaud du précédent peinait à faire encore recette. Sur la nouvelle plateforme CMF de l'Alliance Renault-Nissan inaugurée par le Qashqai, Nissan a pensé le nouveau X-Trail comme le successeur du Qashqai +2. Le style se veut relativement proche, avec de plus généreuses proportions.

Plus haut sur pattes, on l'a vu, plus haut aussi (170 cm), le X-Trail gagne aussi en longueur (464,3 cm) et en empattement (2.706 mm), de quoi même prévoir (en option) une troisième rangée de sièges. Ne rêvez pas à l'habitabilité et au confort de l'avant dernière génération de Renault Espace! La dernière rangée de sièges ne pourra servir qu'en dépannage: garde au toit et espace pour les jambes sont comptés. Mais en mode cinq places, le X-Trail ravira ses occupants.

Généreux

La banquette arrière 60/40 coulisse sur plus de 20 cm et ses dossiers se règlent en inclinaison, de quoi soigner le confort de ses occupants, baignés de lumière par le toit ouvrant panoramique, et moduler à loisir le volume du coffre! Le style intérieur se veut lui aussi plus séduisant, largement inspiré une fois encore par le récent Qashqai.

Matériaux de qualité, ajustements soignés, équipement généreux convainquent à défaut de révolutionner le genre. Certains détails horripilent à l'usage, comme le port USB, en retrait dans le bas de la console, introuvable parce que pas éclairé!

Sur notre version Connect Edition, nous disposions d'une foultitude d'équipements de confort et de sécurité, dont la reconnaissance des panneaux de signalisation, l'alerte de franchissement de ligne, le freinage automatique en cas d'urgence, l'accès et le démarrage mains libres, le Bluetooth et le port USB, le "NissanConnect" qui inclut l'écran tactile de 7 pouces avec cartographie Europe, info trafic, éco-conduite et quelques gadgets connectés, mais aussi la vision 360° avec quatre caméras, un "plus" bien pratique pour les manœuvres, tant que l'objectif des caméras n'est pas maculé des projections de la route…

Un seul moteur

Sous le capot, le dorénavant bien connu dCi 130, un bloc quatre cylindres cubant précisément 1.598 cc. Il développe 130 ch, avec un couple de 320 Nm. Nous disposions de la transmission CVT, par ailleurs uniquement disponible en deux roues motrices, un choix discutable.

L'agrément de cette transmission ne peut être remis en cause. La variation continue est plutôt bien maîtrisée, et hormis un patinage encore un peu trop prononcé en certaines circonstances, le système fait parfaitement illusion, imitant à merveille les passages de rapports d'une boîte auto conventionnelle. Malheureusement, le couple généreux du diesel turbocompressé a du mal à ne passer que sur le train avant.

Les pertes de motricité sont fréquentes, beaucoup trop fréquentes en ces mois d'hiver. Le SUV montre ici les limites du genre. Avec sa masse haut perchée et ses débattements de suspension plus généreux que sur une berline conventionnelle, le comportement se dégrade, ne bénéficiant pas de l'apport de la transmission intégrale.

4X4, 4X2

Nous ne rouvrirons pas ici le débat sur l'intérêt des crossovers. Un style flatteur et valorisant (prétentieux diront certains!) et une position de conduite un peu plus haute agréable à vivre et facilitant l'accès à bord se paient cash à l'autel de l'efficacité et de l'agrément, en tous cas en deux roues motrices. Mais puisque le monospace ne plaît plus…

Revenons sur le dCi 130, qui suffit à mouvoir la masse du X-Trail dans la plupart des cas. Notre enthousiasme sera sans doute tempéré avec armes et bagages dans les cols alpins, un cas de figure qui ne se présentera pas souvent dans notre plat pays. Un moins pour la direction, légère et peu communicative, un plus pour les freins, réactifs et faciles à doser.

Peu de reproches au final pour ce X-Trail nouveau, hormis les pertes de motricités du train avant. En profitant de la conduite apaisée que procure la boîte CVT, on profite d'un habitacle aussi accueillant que généreux, en maintenant une consommation moyenne aux environs de 7,1 L/100km sur les 1.300 kilomètres de notre essai…

Lire plus:

À propos de l'auteur : Wouters Bruno Bruno Wouters collabore avec Vroom depuis 2005. Tant qu’il y a des roues et un moteur, c’est un homme heureux.
Et s’il apprécie les progrès technologiques, rien ne le lui plaît plus que de parcourir les routes de campagne au volant d’une Morgan ou d’une moto, pour les sensations!
Photos ©: Bruno Wouters. Source ©: Nissan.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,5 /5 Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Essai : BMW iX2, polyvalence coupée et électrique

Fini le petit SUV premium, le BMW X2 est désormais devenu la version coupée du SUV X1. Mais est-il également devenu plus alléchant ? La réponse au volant de sa dérivée 100 % électrique iX2.

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
52 990 €
2019
105 433 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km