Essais

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Sur le segment des SUV premium compacts, le Range Rover Evoque est un concurrent immanquable ! Le plus petit Land Rover en arrive maintenant à sa deuxième génération. Il introduit des versions hybrides, en attendant une version plug-in. Voici venue l'heure d'une première introduction.

  • Bervoets Wim
  • 19 mars 2019
  • Land Rover
  • 1 759 vues
3,7
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 3,5
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Confort réussi
  • Design attrayant
  • Moteurs puissants
  • Rapport encombrement/habitabilité
  • Boîte auto parfois lente
  • Poids
  • Quelques bruits de vent et de roulement
  • Quelques détails de finition

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Depuis ses débuts en 2011, le Range Rover Evoque a été écoulé à 800.000 exemplaires. Son introduction sur le segment des SUV compacts premium a dont été fructueuse pour le groupe. Pour cette deuxième génération, les Britanniques annoncent viser davantage de raffinement et de confort de conduite, un intérieur plus qualitatif, tout en gardant un design immédiatement reconnaissable.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Cependant, il semble s’être inspiré du Velar ?

Certes, en termes de design, le nouvel Evoque reprend les caractéristiques stylistiques du reste de la famille des Range Rover. En tant que plus petit Range, il reçoit également les phares et feux arrière étirés, le profil lisse avec les poignées de porte encastrées et la bande noire reliant les feux arrière. Les designers britanniques voulaient aussi garder les caractéristiques stylistiques de l'Evoque. Sous certains angles, on se demande donc s'il s'agit de l'ancien ou du nouveau… Si vous voyez un modèle à trois portes ou un cabriolet, vous pouvez être sûr qu'il s'agit d'un Evoque de première génération. Ce deuxième modèle n'est disponible qu'en version cinq portes.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !
Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Le nouvel Evoque est-il plus grand que son prédécesseur ?

Non : à 4,37 mètres, le nouvel Evoque reprend les dimensions de son prédécesseur. Mais cette deuxième génération repose sur une toute nouvelle plateforme « Premium Transverse Architecture » qui ouvre la voie à la propulsion hybride. Mais nous reviendrons plus tard sur ce sujet.

En ce qui concerne l'espace à bord, sachez que la nouvelle plate-forme implique un empattement plus long de 21 millimètres, ce qui augmente légèrement l'espace à l'arrière. Bien que le siège arrière reste plus adapté à deux passagers qu’à trois. Le coffre progresse également : 591 litres avec la banquette arrière relevée, 1.383 litres avec la banquette arrière rabattue.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Quid de l'atmosphère à bord ?

En bonne Anglaise, l’ambiance est luxueuse et confortable, avec un beau mélange de raffinement et de haute technologie. Le Range Rover Evoque offre désormais des alternatives encore plus respectueuses de l'environnement que le cuir, même si les sièges en eucalyptus semblent offrir moins de soutien que les sièges classiques. Autre inconvénient : le rembourrage en plastique dur du montant B, quelque chose que l'on ne s'attend pas à retrouver sur un mini-Range Rover.

L'Evoque échange ses boutons classiques sur le volant contre des pavés tactiles que nous connaissons du Velar et du Range Rover. Il utilise aussi le système multimédia Touch Pro Duo. Il dispose de deux écrans tactiles de 10 pouces séparés : l'un supérieur pour le multimédia, l'autre inférieur pour le confort. Le tableau de bord est également numérique et mesure 12,3 pouces. Manipuler le tout demande un peu d'adaptation, mais au bout d'un certain temps, on s'en sort facilement.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !
Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Que retrouvons-nous sous le capot ?

Tous les moteurs sont des 4 cylindres de 2 litres de la famille Jaguar Land Rover Ingenium. Le moteur diesel est disponible en trois versions : D150 (150 ch), D180 (180 ch) et D240 (240 ch). Côté essence, nous notons également trois variantes de puissance : les P200 (200 ch), P250 (250 ch) et P300 (300 ch). Tous les moteurs sont reliés à une transmission quatre roues motrices et à une boîte automatique à neuf rapports, signée ZF. Seul le diesel de base de 150 ch est également disponible en traction avant avec une boîte mécanique à six rapports.

A l’exception de ce moteur diesel de base, tous les moteurs sont également équipés d'un entraînement dit « mild-hybrid » avec alterno-démarreur. Le moteur à combustion s'arrête plus tôt lorsque le système start/stop entre en fonction, et l'énergie stockée dans la batterie pendant le freinage alimente un moteur électrique qui soutient les accélérations. Selon Land Rover, il en résulte une baisse de consommation allant jusqu'à 6 %, soit jusqu'à 8 g/km d'émissions de CO2 en moins. Une version hybride plug-in, reprenant un moteur essence trois cylindres, suivra dans le courant de l'année.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Qu'est-ce que cela signifie sur la route ?

Nous avons fait notre premier essai avec le diesel le plus puissant, le D240, et l'essence du milieu de gamme, le P250. Ce dernier, avec 365 Nm de couple, a moins de coffre que le diesel aux 500 Nm, mais il reste le plus énergique : le 0-100 km/h demande 7,5 secondes contre 7,7 secondes et sa vitesse maximale est supérieure de cinq unités, 230 km/h contre 225 km/h.

Cette différence est principalement due au poids plus élevé du diesel : malgré ses dimensions compactes, l'Evoque D240 pèse facilement deux tonnes. Le P250 revendique près de 100 kg en moins. Ces kilos se font sentir dans les virages, même si Land Rover parvient une fois de plus à préserver un comportement assez dynamique. A ce sujet, sachez que la version essence présente un train avant plus léger.

Malgré la puissance des deux moteurs, la boîte automatique à neuf rapports manque de réactivité en conduite dynamique, surtout avec le diesel. Heureusement, il reste possible de changer soi-même, notamment en actionnant les palettes derrière le volant. Le moteur essence est remarquablement bien isolé, le diesel un peu moins. En revanche, les bruits de roulement et de vent (en particulier autour des rétroviseurs latéraux) restent trop présents.

Le confort est excellent : le nouveau Range Rover Evoque dispose d'une suspension bien développée qui, même dans des conditions difficiles, exécute parfaitement son travail. En parlant de conditions difficiles, il n'est pas surprenant que ce nouvel Evoque reste un maître en tout-terrain !

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Et les équipements ?

C'est là que l'Evoque surprend avec quelques gadgets intéressants. Comme le " ClearSight Rear View Mirror", un rétroviseur qui fonctionne à la fois comme un rétroviseur normal et comme un écran pour la caméra de recul. Le système "ClearSight Ground View" reflété sur l'écran multimédia, rend le capot transparent. Enfin, les "Smart Settings" mémorisent les préférences du conducteur en termes de climatisation, de position du siège, etc.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Combien coûte le nouveau Range Rover Evoque ?

Land Rover demande un minimum de 38.600 € pour ce nouvel Evoque. Il s'agit du modèle de base diesel D150 avec traction avant et boîte six manuelle. Pour une version à quatre roues motrices, boîte automatique à neuf rapports et groupe hybride, vous payez 43.850 €. Le Range Rover Evoque existe en quatre exécutions : 'S', 'SE' et 'HSE' en plus de la version de base. Sur tous ces modèles, vous pouvez toujours opter pour le pack R-Dynamic, au look plus sportif et réclamant un supplément d'environ 2.500 €.

Enfin, dans sa première année de production, l'Evoque est disponible en une version « First Edition » exclusive, avec un équipement ultra complet et un prix en rapport. Cette « First Edition » ne peut être combinée qu'avec le D180 et le P250, aux tarifs de respectivement 68.100 € et 70.600 €.

En conclusion ?

Oui, le Range Rover Evoque a été entièrement renouvelé. Ce « trend setter » bénéficie même d'une toute nouvelle plateforme, ce qui lui permet de franchir le pas vers l'hybride. Son confort de conduite et sa technologie s'améliorent également. Quelques détails mineurs ne changent rien au fait que l'Evoque sera à nouveau un concurrent incontournable sur ce segment concurrentiel.

Essai : Range Rover Evoque, clap deuxième !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Fiat : un SUV coupé en préparation !

Fiat : un SUV coupé en préparation !

Le SUV « fastback » aura un nom original : le… Fastback !

Volkswagen Golf : bientôt la fin de la dynastie ?

Volkswagen Golf : bientôt la fin de la dynastie ?

Un lifting du modèle actuel est en préparation, mais il n'est pas certain qu'une 9ème génération voit le jour !

Bardaf, un gendarme français plante une Alpine flambant neuve !

Bardaf, un gendarme français plante une Alpine flambant neuve !

Une première depuis la livraison des bolides au printemps dernier.

Opel proposera bientôt une Astra électrique et… sportive !

Opel proposera bientôt une Astra électrique et… sportive !

C'est ce que suggère Mark Adams, vice-président du design chez Opel.

Essais recommandés pour vous

3,7 /5 Essai : Ford Mustang California Special, le rêve américain !

Essai : Ford Mustang California Special, le rêve américain !

Quoi de mieux qu’une Mustang V8 cabriolet pour vivre son rêve américain ? Encore plus si l’on opte pour son nouveau pack California Special qui sent bon la côte ouest ?

3,6 /5 Essai : Volvo XC40 Recharge, rationnel jusqu’au bout de ses pneus !

Essai : Volvo XC40 Recharge, rationnel jusqu’au bout de ses pneus !

En 2021, le Volvo XC40 était le deuxième modèle le plus vendu en Belgique. En Flandre, à Bruxelles  et auprès des utilisateurs professionnels, c’était même le plus populaire ! Avec le lancement d'une version 100 % électrique à moteur unique, plus abordable, sa popularité ne fera qu'augmenter dans le segment des VE !

BMW iX3 vs Volvo C40 Recharge : chers SUV branchés !

BMW iX3 vs Volvo C40 Recharge : chers SUV branchés !

Votre prochaine voiture de société doit être électrique et la silhouette de SUV vous plaît ? Alors les BMW iX3 et Volvo C40 Recharge pourraient faire partie de votre sélection. Lequel choisir ?

3,8 /5 Essai : Nissan Ariya, électrique, confortable et moderne !

Essai : Nissan Ariya, électrique, confortable et moderne !

Il y a quelques temps, nous avons pu prendre le volant de l'Ariya sur un circuit fermé. Les premières impressions sont-elles confirmées avec cet essai sur routes publiques ?

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Green Zone : quand les Kia hybrides se la jouent électrique

Green Zone : quand les Kia hybrides se la jouent électrique

À l’occasion de renouvellement de sa Niro, Kia en profite pour agrémenter les versions hybrides d’une fonctionnalité « green zone » bien pratique. Mais en quoi consiste-t-elle ?

Voici combien coûtent les Tesla Plaid

Voici combien coûtent les Tesla Plaid

Les Model S et X les plus explosives arrivent enfin chez nous. Mais de quel montant faudra-t-il s’acquitter pour profiter de leurs 1.020 ch ?

La Ford Escort RS Turbo de la princesse Diana est à vendre !

La Ford Escort RS Turbo de la princesse Diana est à vendre !

Conduite pendant près de 3 ans par la princesse, elle totalise aujourd’hui à peine plus de 40.000 km.

Cette chaise de bureau est signée Mercedes-AMG

Cette chaise de bureau est signée Mercedes-AMG

Une rivale du concept "The Rival Rig" développé par BMW.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 490 €
2022
5 km

Essence, Automatique

44 490 €
2022
5 km

Essence, Manuelle

19 571 €

Diesel, Automatique

55 990 €
2022
5 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Manuelle

22 990 €
2022
2 720 km

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Essence, Automatique

29 999 €
2021
24 756 km

Hybride - Essence, Automatique

67 900 €
2020
28 030 km