Un demi‑siècle de félins rageurs

Devant moi, le long capot et les ailes galbées se jouent des reflets renvoyés par les platanes plantés en bord de route. A l’oreille, le ronron feutré du moteur donne le frisson. Je presse l’accélérateur. Le doux feulement mue en grondement rauque et la poussée s’intensifie. Nous sommes en 1959 et Jaguar vient d’inventer la berline de grand sport. Quelque 52 années plus tard, la XFR est-elle capable d’assumer un si lourd héritage ?

PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ
PUBLICITÉ