Essais

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

La nouvelle Seat Leon, une Golf 8 avec un enrobage plus « sexy » ?
  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 12 juin 2020
  • Seat
3,7
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,5
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Comportement routier efficace
  • Finition/technologie embarquée
  • Habitabilité à l'arrière
  • Présentation avenante
  • Comportement « sage »
  • Nouvelle ergonomie à appréhender
  • Volume et accès du coffre

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

La stratégie du groupe Volkswagen a bien changé. Dorénavant, plus question de réserver les primeurs technologiques à Audi et Volkswagen tout en « recyclant » des solutions éprouvées ou moins sophistiquées chez Skoda et Seat. Cela se confirme avec le nouveau quatuor qui arrive conjointement sur le marché : les nouvelles VW Golf, Audi A3, Skoda Octavia et Seat Leon bénéficient toutes du même bond technologique.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Lumineuse dehors…

S’ils partagent les mêmes dessous techniques (en l’occurrence la plateforme MQB Evo), les mêmes motorisations et les mêmes technologies, ces quatre modèles bénéficient tout de même de carrosseries assez différenciées. Dans le chef de la Leon, cela se traduit surtout du côté de la poupe, assez fuyante. Mais aussi du côté de sa signature lumineuse très travaillée. À nouveau, cela se voit surtout de dos avec l’apparition d’un long ruban rouge à la nuit tombée.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?
Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

…et dedans !

Cette nouvelle Seat Leon aime aussi parer son intérieur de LED. En option, on retrouve un bandeau qui surligne toute la partie avant du tableau de bord. Bien sûr, sa couleur et son intensité lumineuse sont configurables. Heureusement, d’ailleurs, car sur des petites routes de nuit, surtout quand il pleut, le bandeau LED peut gêner la visibilité quand il éclaire à son maximum.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Comme ses cousines, cette nouvelle Leon opte aussi pour une planche de bord dépouillée en misant exclusivement sur des écrans, des zones tactiles et un système de commande vocal perfectionné. Si le contenu technologique proposé est impressionnant, force est tout de même de constater qu’il faudra un petit temps d’adaptation pour maîtriser cet environnement techno-chic épuré à la perfection.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Le pire, l’ennemi du bien

D’autant plus que Seat pousse la traque des raccourcis encore plus loin que Volkswagen ! Par exemple, contrairement à la Golf 8, il n’y a plus de raccourci pour glisser d’un mode à l’autre. C’est dommage, car la Leon présente des visages assez différents entre les modes « Comfort » et « Sport », surtout avec son amortissement piloté DCC. Mais devoir naviguer dans les menus de l’écran fait rapidement passer l’envie de jongler d’un mode à l’autre… Finalement, mieux vaut configurer le mode personnalisé à sa sauce et rouler constamment en « Individual »…

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

5 cm, ça change tout !

À bord, la Leon présente un habitacle bien fini, avec des matériaux qualitatifs, et suffisamment d’espaces de rangement. Bonne nouvelle : elle ne reprend pas l’empattement de la Golf 8 (2.636 mm) mais profite de la modularité de sa base technique pour l’étendre à 2.686 mm. Cinq centimètres qui changent tout : l’espace disponible pour les genoux à l’arrière semble bien plus généreux ici.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

En revanche, côté coffre, la Leon reste dans la moyenne du segment et s’aligne sur sa cousine allemande avec 380 l. A l’usage, le coffre de la Seat se montre en revanche moins accessible en raison d’un seuil de chargement situé plus haut et d’un plancher plus encaissé.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Efficacité clinique

Testée avec sa motorisation essence micro-hybride 1.5 eTSI 150 DSG 7, en exécution FR, et avec son amortissement piloté optionnel, cette Seat Leon impressionne par son double visage. Silencieuse et confortable en conduite coulée, elle peut devenir nettement plus tranchante au détour de petites routes sinueuses. Indéniablement efficace, elle conserve toutefois toujours un comportement neutre plus rassurant que joueur. Avec ses jantes de 18 pouces et son amortissement configuré sur le mode le plus ferme, il faudra bien sûr aussi composer avec un toucher de route nettement moins prévenant…

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Le duo moteur/boîte confirme la même double impression. Grâce à sa microhybridation, le TSI se coupe très souvent pour laisser la voiture filer en roue libre dans la majorité des situations. La boîte DSG lisse, quant à elle, les changements de rapports. En mode Sport, la Leon tire en revanche nettement plus sur ses intermédiaires et offre des accélérations assez toniques.

Combien ça coûte ?

Comme ses cousines, cette génération de Leon est appelée à proposer à terme une palette très vaste de motorisations allant des solutions thermiques classiques à l’hybridation rechargeable en passant par le gaz naturel et l’hybridation légère. Actuellement, la Leon Reference 1.0 TSI en boîte manuelle est proposée à partir de 21.210 € en 90 ch ou 21.900 € en 110 ch. A titre de comparaison, la Golf 8 1.0 TSI commence, quant à elle, à partir de 26.490 € en 110 ch.

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Une Leon 1.5 eTSI DSG 7 en exécution haut de gamme/sportive FR, comme le modèle mis à notre disposition, réclame de son côté au moins 29.435 € (comptez 35.725 € options comprises dans notre cas). Le même groupe motopropulseur débute à partir de 31.760 € sous le capot de la Golf.

Notre verdict

L’opération séduction de la Leon est convaincante. Compte tenu de sa montée en gamme manifeste, elle devient en effet plus que jamais une alternative « plus sexy » à la classique Golf. Mais elle devient aussi une Golf plus habitable grâce à son empattement étiré. Sans oublier de rester une Golf… moins chère !

Essai Seat Leon : alternative lumineuse ?

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,5 /5 Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

SsangYong devient KGM. Pour marquer son nouveau départ, le Tivoli modernise son visage. Un nouveau nez suffisant pour relancer l’intérêt d’un modèle déjà « éculé » ?

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
53 990 €
2019
105 433 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km