Essais

Freetrack des champs, Altea des villes

Premier véhicule tout terrain de la marque et basé sur l’Altea XL, mais de 4 cm plus haute, cette nouvelle mouture se dote d’un look on ne peut plus explicite. Outre des boucliers conférant une impression de robustesse, l’auto chausse des jantes de 17 pouces. Mais au delà de cet attirail esthétique, Seat donne quelques prétentions en tout terrain à son dernier bolide.
  • Piette François
  • 05 juillet 2007
  • SEAT
  • 234 vues
Avantages et inconvénients
  • Espaces de rangement
  • Habitabilité
  • Punch moteur (tfsi)
  • Quelques aptitudes en tout chemin
  • Tarifs
  • Tenue de route
  • Équipement de série
  • Confort de suspension assez ferme
  • Creux à bas régime (tdi 170)
  • Finition pas toujours parfaite
Présentation Pas vraiment orientée vers le tout terrain pur et dur, cette Altea se destine plutôt à un usage « tout chemin ». Seat a malgré tout eu la bonne idée de joindre le geste au look, et sous cette parure se cache une transmission intégrale. Enfin intégrale, de temps à autre seulement : simple traction avant dans la plupart des situations, l’Altea Freetrack se transforme en 4 roues motrices (avec jusque la moitié du couple distribuée aux roues arrière) lorsque les conditions le requièrent. Niveau convivialité, la Freetrack est basée sur l’Altea XL, autrement dit, l’habitabilité est excellente, tant à l’avant qu’à l’arrière. Même les grands gabarits pourront s’installer à l’arrière, sans pour autant donner naissance à une relation intime entre la chevelure et le ciel de toit ! Les sièges arrière peuvent notamment se déplacer longitudinalement jusqu'à 16 centimètres. Avec un coffre de 593 litres, le Freetrack permet d'emporter tous les bagages d’une famille complète en vacances. Contrairement à l’Altea XL, cette version ne s’équipe uniquement que de motorisations « pêchues » : en essence, c’est le très efficace 2.0 TFSI de 200 chevaux qui rempile, tandis qu’en diesel, c’est sur l’excellent 2.0 TDI de 170 chevaux que l’on peut compter. Pour la version essence, Seat annonce une vitesse de pointe de 214 km/h, 7,5 secondes pour le 0 à 100 km/h et une consommation moyenne de 9,4 litres aux cent. Pour la diesel, ces valeurs sont respectivement de 204 km/h, 8,7 secondes et 6,8 litres. Une version 2.0 TDI de 140 chevaux uniquement traction avant sera disponible ultérieurement. Au niveau des tarifs, la version à deux roues motrices 2.0 TDI 140 chevaux sera affichée à 25.990 €, la TFSI essence de 200 chevaux à 29.590 € et la 2.0 TDI 170 chevaux à 30.390 €. L’équipement fourni est pléthorique, avec, pour la version à quatre roues motrices, un attirail d’aides à la conduite impressionnant (ABS, TCS, ESP et contrôle de la pression des pneus), des espaces de rangement dans le pavillon du toit avec un écran 7 pouces, des jantes alliage de 17 pouces avec boulon antivol, une radio CD MP3 avec prise auxiliaire et huit haut-parleurs, l’assistance au parking à l’arrière, des sièges sport à l’avant,… Les options ne sont finalement, pas si nombreuses que cela : on remarque, entre autres, les phares bi-xénon à 784 €, le toit électrique en verre à 506 €, la peinture métallisée à 411 € (195 € pour le rouge « emotión »). Sur la route Nous avons essayé les deux versions à transmission intégrale, et force est de reconnaître que l’Altea Freetrack se montre très agréable à mener. Les liaisons au sol sont rigoureuses, la voiture ne prend quasiment pas de roulis et les freins sont impressionnants d’efficacité. Un petit reproche toutefois concernant la motorisation diesel 170 : un creux très perceptible sous les 2.000 tours. La version essence s’est montrée bien plus « pêchue », avec des montées en régimes réjouissantes… Les routes empruntées lors de cette première prise en main (dans la région de Saint Jacques de Compostelle) étaient superbement revêtues, nous empêchant dès lors de nous prononcer sur l’efficacité de la suspension sur nos routes défoncées… Nous suspectons toutefois que dans ce genre de situation, le confort d’amortissement devrait apparaître assez ferme. Une fois la route quittée, l’Altea Freetrack fait preuve de qualités étonnantes pour un crossover. Elle ne rechigne pas devant des chemins composés de roches, de cailloux voire de gués. Inutile, bien sûr, d’en espérer les qualités de franchissement d’un Panzer, mais là n’est pas la vocation du modèle. Elle n’est d’ailleurs pas équipée de blocage de différentiel ou de gamme courte. Point de vue confort, on l’a dit, l’habitabilité est impressionnante et cinq joueurs de basket-ball n’éprouveront aucun mal à s’y installer. Les sièges sport offrent un excellent maintien, à défaut d’un confort souverain. Signalons aussi que les espaces de rangement sont nombreux et bien pensé. L’insonorisation est très bonne, même en diesel. Conclusion L’Altea Freetrack est une excellente surprise. Au delà du look de baroudeur, on trouve une auto vraiment sympathique faisant preuve, et c’est là la surprise, de quelques aptitudes en tout chemin. La base étant une Altea XL, cette Freetrack garde des qualités d’habitabilités et de modularité excellentes. Le rendez-vous est déjà pris pour un essai plus en profondeur du premier SUV de la marque hispanique !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Cette AIR4 peut vraiment atteindre 700 m d’altitude !

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Pour sa nouvelle vie, le Niro reste exclusivement hybride, hybride rechargeable ou électrique pur. Et s’offre, en sus, maintenant aussi un style tout aussi branché !

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine renouvelle la gamme de l’A110 et en profite pour pimenter davantage la recette de sa sportive.  

Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki dévoile la nouvelle génération de son S-Cross. Il est présenté comme un « véritable SUV au design innovant ». Et s’équipe exclusivement d’un 1.4 l turbo essence micro-hybride 48 volts.

Essais recommandés pour vous

3,4 /5 Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Après l’ë-C4, la marque aux chevrons nous revient avec une déclinaison 100 % électrique de son ludospace le plus populaire. Un ë-Berlingo dénué de toute émission nocive qui ravira les familles nombreuses en quête d’un véhicule à la fois propre et pratique.

3,9 /5 Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Alors que la Série 1 est devenue une sage traction, BMW a conservé une architecture de propulsion sur sa nouvelle Série 2. Mais transmet-elle toujours « le plaisir de conduire » cher à la marque ?

4,0 /5 Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Plus agressive, sportive et dynamique, cette version GT du SUV américain ne se comporte pourtant pas comme le pur-sang indomptable qu’on aurait imaginé…

3,4 /5 Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Pour célébrer l’actuel Ranger et nous rappeler qu’il reste encore et toujours en vente, Ford n’en présente pas moins de 4 éditions spéciales ! Zoom sur les Wolftrack, Stormtrak, Raptor SE et MS-RT !

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Au salon de Genève en 2007, Lotus présente un engin radical, destiné à limer l’asphalte des circuits : la Lotus 2 Eleven. Chose surprenante pour un engin de ce calibre, certains exemplaires seront homologués pour la route, moyennant un supplément assez raisonnable !

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

Une carrière de 26 ans et la réputation d’avoir inauguré le segment des 4X4 de luxe; aussi à l’aise sur les plus huppées des avenues que dans la brousse: le Range Rover Classic sait absolument tout faire, à commencer par donner un air super cool à son conducteur ! Avant de craquer, que faut-il savoir ?

Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Comme promis, Tesla ouvre son réseau de recharge rapide Supercharger aux voitures d'autres marques. Les Texans font un début prudent, avec un projet pilote aux Pays-Bas.

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Les marques japonaises affichent, à nouveau, d’excellents résultats dans cette nouvelle étude de fiabilité.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Manuelle

31 250 €
2021
70 km

Essence, Manuelle

17 990 €
2020

Diesel, Automatique

69 900 €
2021
56 km

Électrique, Automatique

35 990 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

20 995 €
2015
128 149 km

Essence, Automatique

85 900 €
20 000 km

Diesel, Manuelle

2 500 €
2008
131 665 km

Diesel, Manuelle

13 995 €
2014
95 505 km