Essais

Hyundai Tucson : Viser toujours plus haut !

Le Hyundai ix35 n’est plus, vive le Tucson ! Le Coréen ressort l’appellation originelle du frigo pour désigner son nouveau best-seller. En effet, le modèle le plus vendu de la marque (en Belgique) se voit entièrement renouvelé et avance un objectif fort : marcher sur les plates-bandes du marché premium !

  • Piette François
  • 03 juillet 2015
  • HYUNDAI
  • 2 vues
Avantages et inconvénients

      Le Tucson premier du nom était particulièrement plébiscité pour son prix plancher. Avec le ix35, l’argument financier n’était plus la première raison d’achat, car la clientèle voyait surtout en lui un engin au design attirant. Cette évolution est encore plus marquée aujourd’hui avec ce nouveau Tucson : les arguments financiers n’ont pas eu raison de la qualité du produit et cela se ressent immédiatement !

      SUV : un marché capital pour Hyundai

      Chez Hyundai, une voiture vendue sur quatre est un SUV. Plus fort encore, le ix35 était non seulement la Hyundai la plus vendue, mais également le SUV du segment C le plus plébiscité ! C’est dire si la pression est lourde sur les épaules de ce nouveau Tucson. Hyundai n’a donc pris aucun risque : racé et costaud, il préserve les gênes de robustesse des modèles précédents, tout présentant des lignes plus tendues et plus dynamiques. Le Tucson ne bouleverse rien, il se présente comme une évolution logique du ix35…

      Très soigné

      Dans l’habitacle, pas de doute, Hyundai a mis les petits plats dans les grands. Le Tucson présente une finition au meilleur niveau, qui n’a franchement rien à envier à ses concurrents européens. La qualité des plastiques, des ajustements et la présentation très soignée sont dignes du segment premium. Si l’ambiance est sombre et peu festive, l’univers n’en est pas moins agréable, surtout avec l’immense toit panoramique ouvrant. Aucune raison de se plaindre donc, d’autant que l’habitabilité est particulièrement généreuse, tant à l’avant qu’à l’arrière et que les passagers sont choyés : sièges avant et arrière chauffants et sièges avant ventilés.

      Séduits nous sommes

      A tourner autour de ce nouveau produit, on se dit que Hyundai a soigné les détails : hayon électrique qui s’ouvre si vous restez à proximité du bouclier arrière, coffre généreux (513 litres) avec banquette rabattable et formant un plancher plat (hélas, la manœuvre ne peut se faire depuis le coffre), dossier de banquette inclinable… On continue avec les bonnes nouvelles en lorgnant sur le nouveau système multimédia qui offre une connexion Internet et quelques applications en ligne.

      Et ce n’est pas tout !

      Critiqué pour son équipement peu innovant, le ix35 cède sa place à un Tucson nettement mieux armé et qui rattrape son retard. En effet, le nouveau venu se voit équipé d’un freinage automatique à trois niveaux : piétons, ville et hors agglomération. Pour ceux qui éprouvent des difficultés à se garer, sachez que ce Tucson possède également une assistance active au stationnement, y compris pour ceux en bataille (entrée et sortie). Rajoutons à cela le système anti-dévoiement de voie, avec alerte sonore et réactions dans le volant à la clé. Il ne lui manque que le régulateur de vitesse adaptatif !

      Motorisations

      Sans surprise, on retrouve des moteurs bien connus : 1.6 GDI essence de 135 chevaux, 1.6 T-GDI essence de 177 chevaux (qui peut s’accoupler à une boîte à double embrayage et 7 rapports) et en diesel, les 1.7 l 115 ch, 2.0 l 136 ch et 2.0 l 184 ch. Ces deux derniers peuvent soulager la jambe gauche du conducteur par le biais d’une boîte automatique (6 rapports). Enfin, en bon SUV et même s’il se vend principalement en deux roues motrices, il est évidemment disponible en 4 roues motrices sur les motorisations les plus puissantes.

      Un bout d’Autobahn pour vérifier !

      Nous voici donc enfin à bord de ce joujou tant attendu ! Critiqué pour ses prestations dynamiques assez médiocres, le ix35 cède sa place à un Tucson qui, aux dires de la marque, est nettement plus affûté sur ce plan. A peine sorti du centre Hyundai à Francfort que nous voilà déjà sur l’autobahn, filant bon train au volant de la version diesel de 184 chevaux, boîte automatique et 4 roues motrices. Premier constat, même à ces vitesse hautement répréhensibles (chez nous), il reste d’un mutisme étonnant : le diesel ne claque pas trop, tandis que les bruits de vent sont assez bien contenus.

      Hélas…

      Vient ensuite un sacré joli bout de route, sinueux comme il se doit ! Hélas, il apparaît rapidement que les promesses en matière de dynamisme ne sont pas tenues : la direction trop démultiplié, l’amortissement lâche, les pneumatiques dépassés et une certaine instabilité lors des freinages appuyés rendent l’engin peu adepte de la conduite enthousiaste. Ferme sur revêtement dégradé, le Tucson n’arrive curieusement pas à contenir les mouvements de caisse dès le rythme s’enhardit, avec des mouvements désordonnés qui nuisent à la précision de conduite et un freinage qui s’évanouit assez rapidement. Amateurs de trajectoires chirurgicales, passez votre chemin !

      Le moteur de 184 chevaux, en revanche, ne supporte pas la critique : plein à tous les régimes, il affiche une belle santé tout en restant muet. La boîte automatique reste cependant peu réactive et elle aussi, incite à la conduite détendue.

      Ultra équipé

      Disponible à partir de mi-juillet dans les concessions, le Tucson n’est dans un tout premier temps disponible qu’en version « Launch Edition ». Le prix est costaud (29.649 € pour le GDI essence 135 ch et 32.149 € pour le CRDi 115 ch), mais l’équipement l’est tout autant : cuir, sièges chauffants, jantes alliage (17 ou 19 pouces), équipement sécuritaire, phares automatiques, climatisation automatique, capteurs de stationnement avant et arrière…

      Si cela ne suffit pas, la version Luxury Launch Edition (uniquement avec les 2.0 CRDi et 1.6 T-GDI) rajoute le volant chauffant, les sièges ventilés, les phares LED, le détecteur d’angle mort et même, le toit panoramique ! Les prix s’envolent alors de 33.149 € à 41.099 € ! Il faudra donc un petit peu patienter pour connaître la gamme complète, avec les modèles d’attaque. Côté CO2, Hyundai annonce le Tucson CRDi 115 à 119 g/km.

      Bien entendu, Hyundai rajoute à tout cela sa garantie 5 ans, kilométrage illimité, qui fait référence dans le milieu !

      Conclusion

      De plus en plus coquet, le Tucson affiche une indubitable montée en gamme par rapport à l’ix35. Particulièrement agréable à vivre, le Tucson n’a rien à envier à ses concurrents européens en terme de finition, de présentation, voire même, d’équipement. Seul le comportement dynamique reste encore en retrait. Beau produit, très bien réalisé, il fait logiquement ressentir sa forte montée en gamme sur la note finale. Reste à savoir si la clientèle suivra cette évolution…

      Lire plus:

      À propos de l'auteur : Piette François

      Actualité recommandée pour vous

      Plus d'actualités
      Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

      Scoop : Hyundai Ioniq 6, la « Taycan » coréenne

      La berline-coupé électrique 800 volts signée Hyundai se précise !

      17/09/2021 Lire plus
      Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

      Citroën : une nouvelle C3 « low-cost » !

      Citroën a dévoilé une toute nouvelle C3 au look tirant vers le crossover et aux tarifs qui devraient être contenus. Mais, bien sûr, il y a un hic…

      17/09/2021 Lire plus
      Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

      Polestar 3 : un moteur différent du Volvo XC90 mais un châssis commun !

      La filiale chinoise semble jouir d'une étonnante liberté de la part de Volvo (et de Geely).

      17/09/2021 Lire plus
      Ford Fiesta : souffle de fraicheur

      Ford Fiesta : souffle de fraicheur

      Ford rafraîchit sa populaire Fiesta en modernisant son style et en étoffant son équipement. Sans oublier de redonner un petit coup de fouet à sa version sportive ST !

      16/09/2021 Lire plus

      Essais recommandés pour vous

      3,9 /5 Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

      Essai : Peugeot 308, elle a les crocs !

      Le constructeur français a revu la copie de sa berline du segment C. S’il s’agit plus d’une évolution que d’une révolution, les changements vont heureusement tous dans le bon sens pour proposer un produit très convaincant !

      17/09/2021 Lire plus
      3,6 /5 Essai : Opel Grandland, changements efficaces

      Essai : Opel Grandland, changements efficaces

      Opel revoit la copie du Grandland et n’y va pas de main morte : nouvelle face avant, intérieur numérisé ainsi qu’un équipement et des motorisations hybrides améliorés. Est-ce suffisant pour rester compétitif face à la concurrence ?

      13/09/2021 Lire plus
      4,1 /5 Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

      Premier essai Tesla Model Y : un best-seller en herbe ?

      La Tesla Model Y a déjà été dévoilée au printemps 2019, mais elle n'arrive en Europe que maintenant. Cette longue attente a-t-elle permis de développer un produit proche de la perfection ?

      09/09/2021 Lire plus
      Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

      Ford Puma vs Opel Mokka : du dynamisme à revendre !

      L’Opel Mokka joue les outsiders contre le Ford Puma avec des cartes qu’on n’attendait pas spécialement de la part du constructeur allemand : celles de la séduction et de l’émotion ! Mais est-ce suffisant pour détrôner le pétillant Puma ?

      30/08/2021 Lire plus

      Conseils recommandés pour vous

      Plus de conseils
      5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

      5 choses à savoir avant de craquer : Volkswagen Karmann-Ghia Type 14, la Porsche du pauvre ?

      Ultra sexy avec ses rondeurs, la Volkswagen Karmann-Ghia n’a absolument rien perdu de son charme. Beaucoup, d’ailleurs, considèrent la VW « Type 14 » comme une Porsche 356 accessible ! Que faut-il savoir avant de craquer ?

      10/09/2021 Lire plus
      5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

      5 choses à savoir avant de craquer : Renault Twingo RS, sa valeur grimpe !

      De 2008 à 2014, la Renault Twingo RS constituait le ticket d’entrée dans le monde Renault Sport. Si le prix était accessible, il ne s’agissait certainement pas d’une sportive au rabais, bien au contraire !

      03/09/2021 Lire plus
      Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

      Cette Citroën 2CV est estimée à 70.000 euros pour une bonne raison !

      Les amateurs l’auront certainement remarqué : la cote des Citroën 2CV n’a cessé de grimper ces dernières années. Aujourd’hui, pour acquérir un exemplaire en très bon état, il faut compter aux alentours de 10.000 euros ! Mais si c’est cet exemplaire-ci que vous convoitez, il va falloir prévoir une somme entre cinq et sept fois plus importante ! Mais pourquoi ?

      24/08/2021 Lire plus
      5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

      5 choses à savoir avant de craquer : Porsche Boxster 986, dès 7.500 euros !

      Au début des années 90, Porsche est au bord du gouffre. Pour se refaire une santé, la marque lance toutes ses ressources dans un nouveau produit d’appel : le Boxster, une sorte de mini 911 qui suscitera la moue de certains puristes… Mais qui redonnera de l’oxygène aux finances ! Aujourd’hui, certains Boxster s’échangent contre des sommes dérisoires. Est-ce le moment d’en profiter ?

      23/08/2021 Lire plus

      Voitures neuves recommandées pour vous

      Plus de voitures neuves

      CNG, Automatique

      € 27 799

      Essence, Manuelle

      € 21 135
      2021

      Essence, Automatique

      € 20 999
      2020
      7 km

      Diesel, Manuelle

      € 16 475
      2021
      10 km

      Voitures d'occasion recommandées pour vous

      Plus de voitures d'occasion

      Diesel, Manuelle

      € 8 990
      2010
      139 990 km

      Essence, Manuelle

      € 13 990
      2019
      21 000 km

      Diesel, Manuelle

      € 26 015
      2020
      40 991 km

      Essence, Manuelle

      € 49 999
      1996
      67 500 km