Essais

apparences trompeuses

Sous ses airs de déjà vu (elle ressemble comme deux gouttes d’eau à sa devancière), la Swift 2010 est une toute nouvelle voiture caractérisée par la volonté affichée par Suzuki de monter en gamme.
  • Piette François
  • 25 juin 2010
  • SUZUKI
  • 72 vues
Avantages et inconvénients
  • Agrément moteur-boîte-direction
  • Conso en baisse
  • Finition en progrès
  • Garantie 5 ans
  • Position de conduite
  • Accès à l'arrière
  • Seuil de coffre trop haut
  • Tarifs
  • Volume du coffre

Produite dans sept usines à travers la planète et distribuée dans plus de cent pays, la Swift est le modèle qui a permis à Suzuki de lancer sa stratégie mondiale. Et ça lui a plutôt bien réussit puisqu’elle a glané pas moins de 63 trophées de voiture de l’année dans une vingtaine de pays. Alors, au moment de remplacer un modèle qui s’est écoulé à 4,2 millions d’exemplaires de 1983 à 2009 (les trois précédentes générations confondues), forcément, on se pose des questions. Et la réponse saute aux yeux en observant la nouvelle venue : Suzuki n’a pas voulu prendre de risque et préféré l’évolution plutôt que la révolution. Dessinée en Europe et pour l’Europe (les premières ébauches du nouveau modèle ont vu le jour dans les bureaux parisiens et turiniens du constructeur japonais), la nouvelle Swift ressemble beaucoup à sa devancière. Pourtant, ne vous y trompez pas : tout, ou presque, a changé.

Plus grande

Le but des designers était de donner naissance à une voiture qui ne vieillisse pas prématurément (l’ancienne n’était d’ailleurs pas devenue obsolète). Ils sont donc repartis de l’aspect visuel de l’ancienne, tout en le faisant évoluer en douceur. A peine remarque-t-on les phares avant et les feux arrière plus effilés, et la partie arrière un peu plus musclée. La précédente était déjà bien « posée » sur la route, celle-ci s’inscrit presque naturellement dans cette lignée. Pourtant, les dimensions ont changé. L’empattement progresse de cinq centimètres, tout comme la largeur. Au total, la Swift a gagné neuf centimètres, notamment en raison de la partie avant conçue pour absorber les chocs avec les piétons. Malheureusement, cela ne profite donc pas au volume du coffre, qui ne progresse pas. Plus embêtant, la volonté des Japonais de rigidifier la voiture (+ 15% dans le but d’améliorer le comportement routier et de décrocher les fameuses 5 étoiles au crash-test Euro-NCAP) les a contraint de revoir la découpe du hayon. Du coup, le seuil de chargement est particulièrement haut et peu pratique. Même raison et même constat au niveau de la découpe des portes qui rend l’accès à bord moins aisé que par le passé.

Mieux installé

Dans l’habitacle, les passagers arrière sont un peu plus à leur aise grâce aux cinq centimètres d’empattement supplémentaires. A l’avant, le conducteur est mieux installé que par le passé. Les réglages du siège et du volant (hauteur et profondeur) sont suffisant pour que tous les gabarits puissent trouver une bonne position de conduite. La finition d’ensemble a également bien progressé, même si les plastiques de la planche de bord sont toujours durs au toucher. Notez également que la banquette arrière, si elle est rabattable en 2/3-1/3, n’est pas coulissante.

Stop-start en option

Sous le capot de la nouvelle Swift, on trouve deux motorisations : le 1.3 diesel bien connu d’origine Fiat, et un nouveau moteur 1.2 à essence. Enfin, nouveau, pas vraiment, puisqu’il provient de la Splash. Mais les ingénieurs de chez Suzuki ont bien planché dessus avant de l’installer dans la Swift. Ils ont travaillé sur la réduction des frictions pour optimiser le rendement et diminuer l’impact environnemental, et l’ont doté d’un système VVT à admission variable. Du coup, les émissions de CO2 passent de 140 à 116 g/km et la consommation de 5,8 à 5 l/100 km. Dans le même temps, la puissante progresse un peu en passant de 92 à 94 chevaux et le couple évolue de 116 à 118 Nm. Durant les six premiers mois de la commercialisation en Belgique, ce moteur sera le seul disponible, le diesel n’arrivant que plus tard. Un système stop-start sera également au programme, en option, en combinaison avec la boîte manuelle, et uniquement sur cette version essence. Suzuki nous a également confié travailler actuellement sur le développement d’une version sport, probablement animée par un petit moteur suralimenté d’origine Volkswagen. Enfin, une version hybride plug-in roule déjà en phase de test au Japon.

Agréable

Au volant, la nouvelle génération de Swift se montre encore plus agréable à conduire que sa devancière, qui était déjà plutôt convaincante à ce niveau. Les supports de suspension plus rigide ont permis de réduire le roulis et la direction a été reparamétrée pour être plus consistante et plus linéaire dans son fonctionnement. Même bonne surprise au niveau de la boîte de vitesse, moins accrocheuse que par le passé même si elle reste un peu trop « légère » à notre goût. Plus légère de vingt kilos (960 au lieu de 980) et bénéficiant du caractère pétillant du nouveau moteur, la Swift est alerte en toutes circonstances et procure même un réel plaisir de conduite lorsque le rythme s’accélère. Les tarifs exacts ne sont pas encore connus, mais ils sont plus élevés de 1.000 euros que la version actuelle qui n'est déjà pas bon marché par rapport à la concurrence. Cela dit, l'ESP et 7 airbags seront de série. Commercialisation en septembre.
 

Lire plus:

À propos de l'auteur : Piette François

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki S-Cross, regard plus affirmé

Suzuki dévoile la nouvelle génération de son S-Cross. Il est présenté comme un « véritable SUV au design innovant ». Et s’équipe exclusivement d’un 1.4 l turbo essence micro-hybride 48 volts.

Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Renault AIR4 : la 4L prête… à s’envoyer en l’air !

Cette AIR4 peut vraiment atteindre 700 m d’altitude !

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine A110, actualisation mécanique et technologique

Alpine renouvelle la gamme de l’A110 et en profite pour pimenter davantage la recette de sa sportive.  

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Officiel : Kia Niro, plus branché que jamais !

Pour sa nouvelle vie, le Niro reste exclusivement hybride, hybride rechargeable ou électrique pur. Et s’offre, en sus, maintenant aussi un style tout aussi branché !

Essais recommandés pour vous

4,0 /5 Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Plus agressive, sportive et dynamique, cette version GT du SUV américain ne se comporte pourtant pas comme le pur-sang indomptable qu’on aurait imaginé…

3,4 /5 Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Pour célébrer l’actuel Ranger et nous rappeler qu’il reste encore et toujours en vente, Ford n’en présente pas moins de 4 éditions spéciales ! Zoom sur les Wolftrack, Stormtrak, Raptor SE et MS-RT !

3,4 /5 Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Essai : Citroën ë-Berlingo, le 100 % électrique en famille

Après l’ë-C4, la marque aux chevrons nous revient avec une déclinaison 100 % électrique de son ludospace le plus populaire. Un ë-Berlingo dénué de toute émission nocive qui ravira les familles nombreuses en quête d’un véhicule à la fois propre et pratique.

3,9 /5 Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Alors que la Série 1 est devenue une sage traction, BMW a conservé une architecture de propulsion sur sa nouvelle Série 2. Mais transmet-elle toujours « le plaisir de conduire » cher à la marque ?

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Pays-Bas : toutes les voitures électriques acceptées dans les Superchargers de Tesla !

Comme promis, Tesla ouvre son réseau de recharge rapide Supercharger aux voitures d'autres marques. Les Texans font un début prudent, avec un projet pilote aux Pays-Bas.

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Les marques japonaises affichent, à nouveau, d’excellents résultats dans cette nouvelle étude de fiabilité.

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

5 choses à savoir avant de craquer : Range Rover Classic, le plus cool des 4X4 !

Une carrière de 26 ans et la réputation d’avoir inauguré le segment des 4X4 de luxe; aussi à l’aise sur les plus huppées des avenues que dans la brousse: le Range Rover Classic sait absolument tout faire, à commencer par donner un air super cool à son conducteur ! Avant de craquer, que faut-il savoir ?

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Au salon de Genève en 2007, Lotus présente un engin radical, destiné à limer l’asphalte des circuits : la Lotus 2 Eleven. Chose surprenante pour un engin de ce calibre, certains exemplaires seront homologués pour la route, moyennant un supplément assez raisonnable !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Électrique, Automatique

35 990 €

Essence, Manuelle

17 990 €
2020

Diesel, Automatique

69 900 €
2021
56 km

Diesel, Manuelle

31 250 €
2021
70 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

4 400 €
2010
143 567 km

Diesel, Manuelle

20 995 €
2015
128 149 km

Diesel, Manuelle

13 995 €
2014
95 505 km

Diesel, Manuelle

2 500 €
2008
131 665 km