Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

Certains experts la considèrent comme la première supercar au monde. Avec ses performances hallucinantes pour l’époque (240 km/h en 1954 !), la 300 SL est rentrée par la grande porte au Panthéon des plus belles automobiles, ce qu’elle n’a pas manqué de saluer de ses portes « papillon »… Mais connaissez-vous vraiment tout de cette légende sur roues ? En voici 5 secrets…
  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 03 juillet 2020
  • Divers
  • 1 105 vues

Après les 5 secrets de la Citroën 2 CV, de la Fiat Nuova 500, de la Mini classique, de la VW Golf , de la Porsche 911 et de la Ferrari 250 GTO, continuons notre petite série en nous penchant cette fois sur 5 « secrets » d’une autre icône automobile : la Mercedes 300 SL.

 

1.      Mercedes n’avait aucune intention de la produire !

Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

1952. Mercedes remporte une éclatante victoire à la Carrera Panamericana avec la W194. L’allure fuselée et les performances éblouissantes de cette voiture de course donnent des idées à un certain Max Hoffman, importateur américain de voitures européennes de prestige. Mercedes se montre un peu réticent à l’idée de commercialiser cette voiture mais Max Hoffman, flairant le bon coup, en commande… 1.000 exemplaires ! En 1954, la voiture est présentée au salon de… New York, signe que la marque visait d’abord la clientèle américaine !

2.      Une injection d’avion de chasse

Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

Sous le capot de la 300 SL, on retrouve une mécanique qui peut paraître bien menue aujourd’hui : un 6 cylindres en ligne de 3 litres. Pour lui trouver des chevaux, les mécaniciens lui ont greffé une injection mécanique directe, une première sur une voiture de série. Mais ce qui est moins connu, c’est que cette injection était dérivée de celle qui équipait les Messerschmitt de la Seconde Guerre Mondiale. Ainsi paré, le gros 6 cylindres délivrait 215 chevaux à 5.800 tr/min. Notez également la lubrification par carter sec.

3.      Un essieu arrière meurtrier

Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

Pour des raisons de… confort, Mercedes a opté pour un essieu arrière oscillant. Hélas, les variations de carrossage de ce système pouvaient engendrer de très fortes frayeurs en cas de « lever de pied » dans les virages…

4.      Des portes magnifiques… Mais épouvantables au quotidien !

Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

Le châssis tubulaire et les énormes seuils de porte ont imposé à Mercedes ce choix de portes, à ouverture « papillon ». Aussi spectaculaires soient-elles, ces portes étaient un calvaire au quotidien : outre un accès à bord franchement acrobatique, ces portes interdisaient l’utilisation de fenêtres descendantes. Oui, la 300 SL était un four ! De plus, en cas de pluie, toute l’eau tombée se déversait sur la tête des occupants de la voiture ! Enfin, les personnes de petite taille avaient un mal fou à fermer la porte…

5.      Un roadster bien plus abouti

Les 5 secrets de la Mercedes 300 SL

Lancé à la suite du coupé, en 1957, le roadster est un peu moins recherché aujourd’hui, car forcément dénué des portes « papillon ». Pourtant, son essieu arrière amélioré, l’aération de l’habitacle et les freins à disques introduits en 1961 en faisaient une bien meilleure voiture.

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Lanzante a retiré le toit de la McLaren P1

Lanzante a retiré le toit de la McLaren P1

10 ans après la sortie de l’hypercar hybride, la P1 se découvre enfin ! Quoi que Lanzante a quand même dû l’aider un peu…

Record d’autonomie : 1.202 km en une charge pour la Vision EQXX

Record d’autonomie : 1.202 km en une charge pour la Vision EQXX

Un long périple conclu, de plus, en beauté par quelques tours de piste du circuit de Silverstone !

Concept oublié : cette Mercedes est devenue… une Audi !

Concept oublié : cette Mercedes est devenue… une Audi !

Cela peut sembler improbable à première vue et pourtant, l’ancêtre de l’Audi 60 était bel et bien… un concept Mercedes !

Mini Cabriolet : bientôt en version électrique !

Mini Cabriolet : bientôt en version électrique !

La prochaine génération de la Mini décapsulée sera également proposée en version électrique !

Essais recommandés pour vous

4,0 /5 Essai : Toyota GR86, la copie parfaite ?

Essai : Toyota GR86, la copie parfaite ?

Voilà exactement comment la Nipponne aurait dû sortir des chaines de montage en 2012. Mais il y a encore un petit quelque chose à lui reprocher…

3,6 /5 Essai : Citroën C5 Aircross, maturité esthétique

Essai : Citroën C5 Aircross, maturité esthétique

Le style du SUV français évolue vers plus de maturité et sobriété. Mais retrouve-t-on encore son sublime toucher de route ouaté ?

3,7 /5 Essai : Toyota bZ4X, le SUV électrique réconfortant

Essai : Toyota bZ4X, le SUV électrique réconfortant

Le bZ4X sera le premier véhicule électrique de Toyota en Europe. Toyota entend d’ailleurs le produire à grande échelle ! Avec sa garantie de 10 ans, va-t-il convaincre les sceptiques ? Quels sont ses réels atouts ?

3,5 /5 Premier essai : Nissan Juke Hybrid, simple complexité !

Premier essai : Nissan Juke Hybrid, simple complexité !

Le pétillant Juke hérite de la « complexe » chaine cinématique hybride de son cousin Renault Captur. Complexe certes, mais qui s’apprivoise néanmoins très facilement !

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Toyota travaille sur un concept de cartouches d’hydrogène portables

Toyota travaille sur un concept de cartouches d’hydrogène portables

Un projet destiné à l’automobile, mais pas que !

Toyota lance la garantie 10 ans

Toyota lance la garantie 10 ans

Relax. C’est le nom retenu par Toyota pour sa nouvelle offre de garantie 10 ans / 200.000 km. Un programme gratuit tant valable pour les Toyota neuves que d’occasion.

Voici combien coûtent les nouveaux Kia Niro HEV, PHEV et EV

Voici combien coûtent les nouveaux Kia Niro HEV, PHEV et EV

La nouvelle génération du crossover exclusivement électrifié de Kia arrive sur le marché. Mais à quels prix ?

Recharge par induction dynamique : vers une autonomie illimitée ?

Recharge par induction dynamique : vers une autonomie illimitée ?

Les résultats enregistrés sur cette piste équipée de boucles de recharge à induction se montrent très encourageants.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 490 €
2022
5 km

Essence, Manuelle

19 571 €

Essence, Automatique

44 490 €
2022
5 km

Diesel, Automatique

55 990 €
2022
5 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Essence, Automatique

17 790 €
2017
10 571 km

Essence, Manuelle

20 900 €
2018
54 490 km

Essence, Manuelle

22 990 €
2022
2 720 km