Essais

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Skoda lance son offensive électrique en mode majeur avec son SUV Enyaq iV dérivé du Volkswagen ID.4. La polyvalence réincarnée ?
  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 07 mai 2021
  • SKODA
  • 2 298 vues
3,8
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 3,5
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Autonomie réelle confortable (iV 80)
  • Compromis confort/dynamisme
  • Finition/ambiance
  • Habitabilité et capacité de chargement
  • Charge rapide limitée à 50 kW en série
  • Pompe à chaleur en option
  • Prix final

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Après sa citadine Citigo e iV, Skoda lance son deuxième modèle électrique griffé iV : l’Enyaq. Il s’agit, à nouveau, d’un modèle basé sur un produit Volkswagen. Mais on évolue cette fois clairement moins dans l’univers du « clonage » qu’avec le duo Citigo e iV / VW e-up !. Cousine technique de la VW ID.4, la Skoda Enyaq iV en reprend la même plateforme MEB et ses solutions techniques. Mais l’Enyaq, que nous avions pu découvrir en avant-première en septembre dernier à bord de la voiture du patron du Tour de France, possède une personnalité propre assez affirmée. Et un style globalement assez « sportif ».

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Crystal Face

Du côté des innovations, on pointera sa « Crystal Face » qui permettra d’éclairer les nervures de sa calandre via 131 LED pour les amateurs d’options « m’as-tu-vu ».

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Mais outre son style spécifique, l’Enyaq se démarque aussi de sa cousine VW ID.4 par des dimensions un peu plus généreuses. Le SUV tchèque s’étire ainsi sur 4,65 m de long contre 4,58 m pour son cousin allemand. L’Enyaq est aussi un peu plus large (1,88 m contre 1,85 m) et un poil plus bas que l’ID.4 (1,62 m contre 1,64 m). En revanche, l’empattement est quasiment identique dans les deux cas : +- 2,77 m.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Habitabilité généreuse

Ce qui reste sensiblement plus petit que l’empattement XXL offert à Hyundai à sa nouvelle Ioniq 5 (3 m !) affichant pourtant le même encombrement (4,64 m) total que cet Enyaq. Mais inutile de pinailler : l’habitabilité offerte aux places arrière est royale.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Deux adultes se glisseront sans problème sur la banquette arrière de l’Enyaq. Et un troisième larron pourra aussi s’y inviter à l’occasion grâce à l’absence totale de tunnel de transmission.

Coffre « familial »

Le coffre est, lui aussi, parfaitement adapté à un usage familial. Il libère 585 l en configuration 5 places et peut engloutir jusqu’à 1.710 l avec les dossiers repliés.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Côté pratique, on pointera la présence d’une petite zone de rangement dédiée aux câbles de recharge sous le double plancher.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

En revanche, contrairement à certains modèles électriques concurrents, l’Enyaq ne propose pas de second coffre sous son capot avant. Cela aurait pourtant été parfait comme rangement « Simply Clever » pour Skoda !

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Mais notez tout de même que la marque tchèque n’a pas oublié de disséminer ses petites attentions pratiques un peu partout à bord de son Enyaq. On pointera par exemple la présence d’un « nettoyeur de câble ». Une petite boîte à faire coulisser le long du câble avant de le manipuler pour éviter de se salir les mains. Sans oublier, bien sûr, le fameux parapluie caché dans l’épaisseur de la portière conducteur.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Habillage durable

À bord, on pointera la présence de nombreux matériaux dits « durables ». Comme les tapis de sol fabriqués en fibres obtenues à partir de bouteilles PET recyclées ou les housses de siège composées (en partie) de laine naturelle ou en cuir traité sans produit chimique (mais plutôt à base d’extrait de feuilles d’olivier).

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Plus globalement, la présentation de l’habitacle se veut assez soignée. Et la présence de textile sur la planche de bord et les contre-portes confère un côté assez « lounge » à cet Enyaq. La qualité perçue paraît, de plus, meilleure qu’à bord des « ID. » présentées jusqu’ici par Volkswagen dont le tableau de bord fait très « plastoc ». Reste à voir comment ce textile retenu par Skoda (parfois clair) va vieillir…

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Service minimum

Comme à bord des VW ID., le cockpit virtuel du Skoda Enyaq se contente du service minimum. Le petit écran (5,3 pouces) n’offre que quelques informations finalement assez basiques. Il faudra impérativement naviguer dans la grande (13 pouces) tablette tactile trônant sur la planche de bord si l’on souhaite être informé de sa consommation moyenne par exemple.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Ce cockpit virtuel minimaliste peut néanmoins être complété par un affichage tête haute assez perfectionné. Il recourt, pour la première fois sur une Skoda, à un système de réalité augmentée. Il peut ainsi « projeter » sur le pare-brise des informations liées à la navigation ou aux aides à la conduite par exemple.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

60 ou 80

En Belgique, D’Ieteren ne proposera pas la version « de base » Enyaq iV 50 équipée d’une batterie de 55 kWh (52 kWh nets) proposée par Skoda sur d’autres marchés. Si l’on souhaite, à l’inverse, jouir des versions de pointe disposant de quatre roues motrices, cela sera possible chez nous. Mais il faudra attendre encore quelques mois. Pour le moment, l’offre se concentre sur les Enyaq iV à deux roues (arrière) motrices. L’Enyaq iV 60 dispose d’une batterie de 62 kWh (58 kWh nets) et d’un moteur électrique de 132 kW (180 ch).

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

L’Enyaq iV 80, comme le modèle mis à notre disposition, peut compter quant à lui sur un module de 82 kWh (77 kWh nets) et un moteur développant 150 kW (204 ch).

+- 385 km d’autonomie

Avec cette version, on peut tabler sur une autonomie réelle de l’ordre de +- 385 km. Durant notre boucle, nous avons relevé une consommation moyenne réelle tournant autour des 20 kWh/100 km avant d’un peu forcer le tempo et monter sur l’autoroute. La moyenne totale a alors grimpé, sur l’ensemble de notre périple, vers les 25 kWh/100 km. Ce qui laisse néanmoins encore présager un rayon d’action de +- 300 km en conduite plus exigeante.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

À titre d’information, le rayon WLTP officiel annonce 537 km. Mais il faudra alors certainement « éco-conduire » à l’extrême si l’on veut tirer la consommation moyenne vers la barre des 15 kWh/100 km…

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Confort surprenant

En route, l’Enyaq séduit. Sans être sportif, son agrément dynamique est plaisant. Nettement plus que celui de l’ID.3 élaborée sur la même plateforme et clairement plus allergique à tout tempo plus rapide… On pointera aussi le bon confort de marche offert par cet Enyaq malgré ses grandes jantes optionnelles de 21 pouces.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Si l’Enyaq offre plusieurs niveaux de récupération, le fonctionnement de son freinage régénérateur automatique se montre efficace dans la plupart des situations. Inutile donc de basculer vers le mode B, via le sélecteur sur la console central, ou de jongler avec les palettes situées derrière le volant dans la pratique.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Performances « honnêtes »

Dans sa version iV 80, l’Enyaq fait preuve de performances très « honnêtes ». On n’est pas collé dans le fond du siège comme avec certaines concurrentes électriques premium. Mais avec des accélérations sans rupture de charge et un 0 à 100 km/h couvert en 8,6 s, le « lourd » SUV électrique (jusqu’à 2.390 kg) tchèque se montre suffisamment armé pour évoluer sereinement dans le flot du trafic.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

On notera tout de même que l’iV 60 affiche exactement le même couple (310 Nm) malgré sa puissance maximale réduite. Et qu’elle promet quasiment le même sprint jusqu’à 100 km/h (8,7 s).

125 kW en option

De série, l’Enyaq iV 80 embarque un chargeur intégré de 11 kW et peut digérer la recharge rapide en courant continu jusqu’à seulement 50 kW. Si l’on veut réduire son temps d’immobilisation en cas de besoin lors des recharges rapide, c’est possible. Mais il faudra débourser 520 € pour jouir de la possibilité de recharger son véhicule jusqu’à la puissance de 125 kW en option. Comptez aussi sur un supplément de 1.205 € pour jouir de la pompe à chaleur pour diminuer sa consommation en fonction de la météo extérieure.

Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Combien ça coûte ?

Skoda propose son Enyaq iV 60 sous la barre des 40.000 € en Belgique (39.775 €). Comptez un peu plus de 45.000 € pour l’Enyaq iV 80 (46.075 €). Ces deux versions sont, en outre, proposées en exécution SportLine moyennant une rallonge de 5.000 € dans le cas de l’iV 60 et 3.800 € avec l’iV 80.

Notre verdict

L’Enyaq iV offre un package global intéressant : habitable, fonctionnel et moderne, ce SUV électrique présente également un rapport confort/dynamisme appréciable. La version iV 80 ajoute, de plus, une autonomie réelle suffisante au quotidien. Mais « bien équipée », la Skoda Enyaq iV glissera rapidement au-delà des 50.000 € pour finalement se rapprocher du tarif avancé par sa cousine VW ID.4…
Premier essai : Skoda Enyaq iV 80, pour familles branchées

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Skoda Enyaq iV ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Skoda Enyaq iV maintenant ici:

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Polestar 3 : le futur Volvo XC90 « sportif » se précise

Polestar 3 : le futur Volvo XC90 « sportif » se précise

Polestar a dévoilé la première image officielle de son futur SUV. Cette Polestar 3 sera fabriquée aux Etats-Unis, au côté du futur Volvo XC90, et est attendue pour 2022.

La Toyota Corolla Cross arrive en Europe

La Toyota Corolla Cross arrive en Europe

Un nouveau SUV viendra donc encore gonfler le catalogue de Toyota en Europe. En outre, cette Corolla Cross inaugurera la nouvelle génération de mécanique hybride du spécialiste japonais.

Volvo n’installera pas son usine géante de batteries en Belgique

Volvo n’installera pas son usine géante de batteries en Belgique

Jan Jambon n’est pas parvenu à convaincre le constructeur suédois.

Cette Toyota GR Yaris brûle de l’hydrogène… pour sauver les moteurs à combustion !

Cette Toyota GR Yaris brûle de l’hydrogène… pour sauver les moteurs à combustion !

Toyota continue le développement de ses motorisations thermiques capables de brûler de l’hydrogène. Cette Yaris sportive devrait dès lors donner de l’espoir aux puristes…

Essais recommandés pour vous

4,0 /5 Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Essai : Ford Mustang Mach E-GT, couteau suisse électrique

Plus agressive, sportive et dynamique, cette version GT du SUV américain ne se comporte pourtant pas comme le pur-sang indomptable qu’on aurait imaginé…

3,9 /5 Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Essai : BMW M240i xDrive, le plaisir en ligne de mire

Alors que la Série 1 est devenue une sage traction, BMW a conservé une architecture de propulsion sur sa nouvelle Série 2. Mais transmet-elle toujours « le plaisir de conduire » cher à la marque ?

Renault Kangoo vs VW Caddy : chers amis des familles !

Renault Kangoo vs VW Caddy : chers amis des familles !

Pour leur nouvelle vie, les Renault Kangoo et Volkswagen Caddy montent indiscutablement en gamme. De quoi faire oublier leur origine roturière tout en offrant toujours un habitacle modulable et spacieux. Mais à quel prix ?

3,4 /5 Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Essai : Ford Ranger, éditions spéciales à la « benne » !

Pour célébrer l’actuel Ranger et nous rappeler qu’il reste encore et toujours en vente, Ford n’en présente pas moins de 4 éditions spéciales ! Zoom sur les Wolftrack, Stormtrak, Raptor SE et MS-RT !

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
L’une des trois Bugatti EB 112 est en vente !

L’une des trois Bugatti EB 112 est en vente !

Le spécialiste allemand Schaltkulisse vient d’enrichir son catalogue de vente d’une rarissime EB 112. Seuls 3 exemplaires de cette Bugatti 4 portes ont été assemblés !

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Top 10 des marques automobiles les plus fiables en 2021

Les marques japonaises affichent, à nouveau, d’excellents résultats dans cette nouvelle étude de fiabilité.

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Futur collector : Lotus 2 Eleven, plus radicale, tu meurs !

Au salon de Genève en 2007, Lotus présente un engin radical, destiné à limer l’asphalte des circuits : la Lotus 2 Eleven. Chose surprenante pour un engin de ce calibre, certains exemplaires seront homologués pour la route, moyennant un supplément assez raisonnable !

Voici combien coûte la Dacia Jogger, la familiale 7 places abordable

Voici combien coûte la Dacia Jogger, la familiale 7 places abordable

Le nouveau Jogger sera commercialisé chez nous dès le 24 décembre, pour une arrivée en concession prévue à partir de mars 2022. Mais combien coûte ce nouveau crossover familial imaginé par Dacia ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

22 695 €
2021
15 km

Essence, Automatique

32 295 €
2021
25 km

Électrique, Automatique

119 990 €
2021
16 km

Essence, Automatique

26 950 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Automatique

32 995 €
2018
74 901 km

Essence, Manuelle

138 500 €
1954
24 040 km

Diesel, Automatique

17 500 €
148 000 km

Essence, Manuelle

30 295 €
2021
4 080 km