Essais

Essai : Smart #1, ludique petit SUV électrique premium

Plus convaincant par sa technologie et son look que par sa taille, le #1 a-t-il les armes pour se faire une place dans le marché des SUV électriques ?

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 02 décembre 2023
  • Smart
3,6
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 3,5
    Tenue de route
  • 3,5
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • Look sympathique
  • Comportement homogène
  • Justement tarifée
  • Quelques plastiques durs dans habitacle
  • Temps de latence de l’E-Pedal
  • Pas de pompe à chaleur en entrée de gamme

Smart est de retour pour nous jouer de plus grands tours. Finies les micro-citadine que l’on pouvait garer n’importe où, du moins pour l’instant, le constructeur revient sur le devant de la scène avec un SUV électrique baptisée #1. Produit en Chine, ce jumeau des Volvo EX30 et Zeekr X mesure 4,27 m de long, 1,64 m de haut et 1,82 m de large, autrement dit, il ne reste pas bien grand. En revanche, il affiche un look pour le moins attrayant et dynamique avec sa large signature lumineuse avant et arrière, ses jantes décalées et ses détails amusants plus ou moins bien cachés. Sympa tout ça !



Un look ludique et sympathique pour la Smart #1

À l’intérieur, on retrouve également une présentation alléchante au look décalé. La planche de bord tout en rondeur est surplombée par un grand écran central de 12,8 pouces. Ce dernier embarque un système d’info-divertissement ludique avec son petit renard, mais également réactif et plus ou moins facile d’utilisation. On regrette simplement que certains boutons ne soient pas un plus grands et que les commandes de climatisations ne soient pas toujours affichées à l’écran. Elles disparaissent par exemple lorsqu’on utilise Apple CarPlay ou Android Auto. Deux systèmes qui fonctionnent d’ailleurs sans fil. Un second écran de 9,2 au look plus minimaliste remplace le combiné d’instruments alors qu’un affichage tête haute de 10 pouces complètent l’équipement digital de la planche de bord. Pour le reste, malgré une console centrale élevée, les rangements sont nombreux et pratiques et les matériaux et finitions sont dignes d’un véhicule premium, ou presque. Dommage que l’on retrouve quelques plastiques durs notamment sur les flancs de la console centrale.

Ni trop grande, ni trop petite

La Smart #1 repose sur un empattement de 2,75 m. Ça n’a rien de gigantesque à l’heure actuelle, mais cela permet tout de même aux passagers arrière de ne pas manquer de place une fois à bord. Un bon point. En plus d’un tout petit volume de chargement caché sous le capot, le coffre du SUV sino-allemand évolue de 313 à 979 l une fois tous les sièges rabattus. Encore une fois, ce n’est pas un énorme, mais c’est plus que suffisant pour un petit SUV tel que le #1.



Pro+, Premium et Brabus

Actuellement, 3 versions de la #1 peuvent être commandées sur le site de Smart. En entrée de gamme, la Pro + est équipée d’un unique moteur arrière de 200 kW (272 ch) et 343 Nm. Il lui permet d’abattre le 0 à 100 km/h en 6,7 s et de culminer à 180 km/h. Sa batterie de 66 kWh dont 62 sont réellement utilisables lui fournit 420 km d’autonomie WLTP. La variante Premium est techniquement identique à la Pro+, si ce n’est qu’elle profite d’une pompe à chaleur pour afficher une autonomie maximale de 440 km. Finalement, tout en haut de la gamme trône la Brabus et ses deux moteurs développant ensemble 315 kW (428 ch) et 584 Nm de couple pour abattre le 0 à 100 km/h en 3,9 s. Toujours équipée de la même batterie, elle offre jusqu’à 400 km d’autonomie. Toutes les #1 disposent d’une puissance de charge maximale de 150 kW pour passer de 10 à 80 % de niveau de charge en 30 min ainsi que d’un chargeur embarqué de 22 kW pour faire le plein en 3h.

Au volant de notre #1 Premium, nous n’avons malheureusement jamais atteint de telles distances avec un seul plein d’ions. Nous avons en réalité mesuré une moyenne de 20,2 kWh/100. De quoi espérer une autonomie avoisinant plutôt les 300 km. Mais, à la décharge de notre petit bolide, les températures durant notre essai étaient très loin d’être clémentes et nous avons passé plus de la moitié de notre temps sur l’autoroute. Finalement, cette consommation n’est donc pas si mal du tout. Et il n’y a pas qu’en matière d’efficacité que la Smart s’en est bien tirée.

Un comportement homogène

La Smart #1 affiche un comportement pour le moins homogène. Malgré ses 1,8 t, elle maintient plutôt bien son assiette en virage, sa direction est assez précise, ses freins suffisamment mordants et l’on sent qu’il s’agit d’une petite propulsion. En conduite dynamique, elle n’a rien d’exceptionnelle, mais elle est plutôt convaincante. Et lorsque l’on lève le pied, c’est le même constat. D’accord, sa suspension aurait peut-être pu être un chouïa moins sèche, mais elle se rattrape avec une bonne insonorisation générale de son habitacle. Bref, on n’a jamais passé un mauvais moment à son volant. Encore une fois, elle ne fait rien d’extraordinaire, mais tout ce que fait cette Smart #1, elle le fait plutôt bien. Seul le mode de conduite à une pédale nous a un peu laissé sur notre faim. Le freinage régénératif marque bien l’arrêt, mais ne se déclenche pas immédiatement quand on lève le pied. Résultat, ne jouer que du pied droit demande un petit temps d’adaptation.

Combien coûte la Smart #1 ?

La Smart #1 débute actuellement à partir de 41.495 € en version Pro+. Pour bénéficier de la pompe à chaleur ainsi que des quelques options supplémentaires de la version Premium, il faut débourser un minimum de 43.995 €. La plus sportive variante Brabus est finalement affichée à partir de 47.995 €. Une version Pulse à deux moteurs et 400 km d’autonomie ainsi qu’une variante Pro dont la batterie LFP de 49 kWh offrira 310 km d’autonomie enrichiront prochainement le catalogue. Elles débuteront respectivement à partir de 45.495 € et de 36.495€. Voilà qui devrait rendre le SUV #1 encore plus intéressant.



Notre Verdict

La Smart #1 est un ludique et sympathique petit SUV électrique premium. Et s’il n’affiche pas un confort, une autonomie ou un dynamisme transcendants et exceptionnels, ses prestations sont homogènes et plus que convenables. Pour convaincre, il peut en revanche compter sur un look décalé, une belle technologie embarquée et une gamme de prix mûrement réfléchie.  

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Smart ? Choisissez parmi plus de 45.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Smart maintenant ici :

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!
Photos ©: Sébastien Vanhouche.

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,5 /5 Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

Essai : KGM Tivoli, « nouveau nez »

SsangYong devient KGM. Pour marquer son nouveau départ, le Tivoli modernise son visage. Un nouveau nez suffisant pour relancer l’intérêt d’un modèle déjà « éculé » ?

3,8 /5 Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

Essai : Mini JCW Countryman ALL4, SUV familial et dynamique

La variante JCW du nouveau Mini Countryman est-elle toujours aussi fun malgré les dimensions plus imposantes que jamais de cette 3e génération du SUV « compact » ?

3,9 /5 Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Essai : Volkswagen Tiguan, le touche-à-tout performant

Après 8 ans de carrière, le Volkswagen Tiguan nous revient tout en rondeur, avec une technologie embarquée améliorée et une majorité de motorisations hybrides.

3,8 /5 Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Essai : Skoda Karoq, la force tranquille

Le Skoda Karoq n'est plus tout jeune et n’est sans doute pas le plus branché de la famille Skoda. Cette force tranquille présente néanmoins de nombreux avantages...

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 599 €
7 km

Essence, Automatique

27 547 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Diesel, Automatique

36 785 €
2020
29 990 km
53 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km