Essais

Essai : Audi RS3 Performance et TT RS Iconic Edition, le 5 cylindres dans tous ses états !

Après le V10 de la R8 GT, nous avons pu profiter du 5 cylindres des Audi RS3 Performance et TT RS Iconic Edition ! Décidément, les séries limitées se suivent chez Audi ! Mais elles ne ressemblent pas pour autant…  

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 25 novembre 2022
  • Audi
  • 3 712 vues
Audi TT RS
  • Efficacité 
  • Quel look
  • Plus de 100.000 € pour une TT 
  • Caractère un brin aseptisé
  • Disponibilité
  • Fermeté des suspensions
Audi RS3
  • Comportement amusant
  • Moteur et sonorité charismatique
  • Polyvalence
  • Mode « RS Torque Rear » toujours caricatural
  • Prix !
  • Disponibilité

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en cette fin d’année, Audi nous a gâté ! Non content d’avoir pu s’amuser en Audi R8 GT sur le circuit de Monteblanco, on s’est aussi glissé au volant des dernières TT RS Iconic Edition et RS 3 Performance Edition. Cette fois sur routes ouvertes dans le cas de la première et une nouvelle fois sur la piste pour la seconde. Alors, on commence par laquelle ? Pourquoi pas la TT puisque c’est elle qu’Audi a présenté en premier…

TT-out est dans le look 

Avant de sauter dans l’habitacle et parcourir les routes qui entourent Séville, faisons un petit tour du propriétaire, car cette Iconic Edition est nettement plus radicale que les autres TT RS ! Et pour cause, elle arbore une teinte grise Nardo spécifique ainsi que de très nombreux appendices aérodynamiques, tous de noir ou de carbone vêtus : aileron avant et arrière, bas de caisse et diffuseurs sont uniques à cette version. 



L’habitacle, en dehors des coutures et détails dorés, est quant à lui identique à celui d’une RS « classique ». C’est d’ailleurs également le cas de sa mécanique et du reste de sa fiche technique. Cette Iconic Edition embarque donc un 5 cylindres de 2,5 litres qui produit un total de 400 ch et 480 Nm de couple. Une puissance qui est envoyée sur les 4 roues via une boîte à double embrayage et 7 rapports. La barre des 100 km/h est franchie en seulement 3,7 s alors que l’Allemande continue de grimper jusqu’à 280 km/h ! Ça pousse, ça va vite, et ce tout le temps ! 



Missile en approche ! 

Malgré sa mécanique à la sonorité si particulière, une fois sur les routes de campagne espagnoles, cette TT RS est étonnamment docile et discrète. Son caractère est unique en son genre, aucun doute là-dessus, mais il est malheureusement assez aseptisé à vitesse modérée. Pour véritablement profiter de son 5 cylindres, il faut rouler à vitesse (trop…) élevée ! Un exercice qui n’est pas compliqué tellement son châssis est sain, mais surtout riveté au sol. Quant à sa direction, elle peut se vanter d’être on ne peut plus directe et précise. Peu importe la vitesse de passage en courbe, ça ne bouge pas ! Rien ne bouge jamais d’ailleurs… Bien qu’équipé d’une suspension adaptative tout en revendiquant une masse relativement contenue de 1.475 kg, l’amortissement de cette TT RS est assez ferme. Autrement dit, cette TT RS est d’une efficacité redoutable ! Dommage que le compteur soit obligé d’afficher une allure « déraisonnable » pour en profiter… 



Chère exclusivité… 

Tout comme pour la R8 GT, il faudra être chanceux pour croiser un jour un exemplaire sur la route. À peine 100 TT RS badgées Iconic Edition seront assemblés par Audi ! La Belgique n’en aura droit qu’à 5 facturées 114.050 € pièce ! C’est près de 35.000 € de plus qu’une TT RS classique qui partage pourtant une fiche technique identique ! L’exclusivité, ça se paye cher… 

Diamétralement opposée ? 

De retour de notre petite balade dans la campagne espagnole, il est maintenant temps de s’intéresser à la RS 3 Performance Edition. Ici, le traitement qu’Audi a apporté est pratiquement diamétralement opposé à celui appliqué sur la TT : rien dans le visuel, tout dans la technique ! Seuls quelques détails noirs et un jeu de teintes spécifiques permettront de faire la différence avec une RS3 classique. Du moins à l’extérieure. 



Pour prendre place derrière le volant, on commence par s’installer dans les mêmes sièges baquets que l’on a découvert dans les RS 4 et RS 5 Competiton Plus. Suffisamment confortable tout en maintenant à la perfection le conducteur, c’est un régal de les retrouver ici ! Et ils sont bien nécessaires, car cette RS 3 bombarde plus que jamais… 



Techniquement, cette Performance Edition marque une petite évolution par rapport au reste de la gamme RS 3. Son 5 cylindres affiche désormais 407 ch et 500 Nm de couple pour franchir le cap des 100 km/h en 3,8 s, mais surtout atteindre la vitesse de 300 km/h ! Freins en carbone-céramique, suspension adaptative et pneus semi-slicks de série complètent la liste des particularités de cette version spéciale. 



Machine à tout faire ! 

Comme toutes les RS 3, cette Performance Edition dispose de la fonctionnalité « RS Torque Rear ». Résultat, malgré ses 4 roues motrices, cette Audi peut drifter comme une propulsion ! Enfin presque… Le ressenti est toujours aussi caricatural et pas vraiment naturel. Mais cette fonctionnalité a le mérite d’exister et permet tout de même de bien s’amuser ! Pour autant que l’on ait sous la main un espace adapté… 



Par chance, Audi nous avait fourni bien plus qu’un espace pour drifter avec cette RS 3 puisque nous avions tout le circuit de Monteblanco à notre disposition ! Qu’on soit sur la route ou sur la piste, cette dernière génération de RS 3 ne démérite pas ! L’échappement RS sports laisse plus que jamais s’exprimer le 5 cylindres quand on écrase l’accélérateur en ligne droite ! Et malgré une attaque de la pédale de frein un brin trop douce, les étriers à 6 pistons répondent bien présents pour ralentir l’engin dès le premier virage. Grâce à son châssis équilibré et pas sous-vireur, on n’hésite pas une seconde à viser les points de cordes, le couteau entre les dents, voire à la jeter dans les tournants ! Mais finalement, le plus impressionnant, c’est qu’après s’être amusé sur circuit, il est également possible rentrer à la maison tout en prenant du plaisir même en respectant les limitations de vitesses. Cette RS 3 est une vraie machine à tout faire.  



Près de 6 chiffres pour seulement 300 exemplaires… 

À peine 300 exemplaires de cette RS 3 Performance Edition seront assemblés. Une série limitée que la voiture rappelle à chaque démarrage en affichant le chiffre 300 dans les LED de jour. Amusant. Mais tout comme pour la TT RS, cette RS 3 n’est pas donnée ! Malgré une production 3 fois plus importante que celle du coupé, l’Allemande se monnaie à partir de 95.920 € pour la berline et 94.870 € pour la Sportback ! Sur les 300 exemplaires, seules 2 berlines et 8 Sportback feront le voyage jusqu’en Belgique…  



Notre verdict 

Ces derniers temps, Audi semble se lâcher à coup de séries limitées ! Cette fois, ce sont les TT RS et RS 3 qui y ont eu droit, mais avec une approche bien différente dans les deux cas : tout le style et l’aérodynamisme pour l’une, tout dans la technique pour l’autre. Et à ce petit jeu-là, c’est la polyvalence de la RS 3 Perforamance Edition qui impressionne le plus ! Mais également leur tarif respectif avoisinant (voire dépassant !) les 100.000 €… 

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Audi ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Audi maintenant ici:

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
4,0 /5 Essai court : Audi R8 GT, appellation erronée…

Essai court : Audi R8 GT, appellation erronée…

Dans cette série limitée, l’Allemande est très (très) loin d’être une voiture de « Grand Tourisme ». Il s’agit plutôt d’une super sportive ultra-violente !

3,8 /5 Essai : Alfa Romeo Tonale plug-in hybrid Q4 : esprit, es-tu là ?

Essai : Alfa Romeo Tonale plug-in hybrid Q4 : esprit, es-tu là ?

Le Tonale est un modèle important pour Alfa Romeo. En embarquant un groupe hybride rechargeable, il devient même presque crucial : en effet, les avantages fiscaux auxquels il a droit, devraient renforcer son attrait sur le très important marché des véhicules de société. Mais cette version a-t-elle plus à offrir que de faibles émissions de CO2 ?

Essai : Audi RS3 Performance et TT RS Iconic Edition, le 5 cylindres dans tous ses états !

Essai : Audi RS3 Performance et TT RS Iconic Edition, le 5 cylindres dans tous ses états !

Après le V10 de la R8 GT, nous avons pu profiter du 5 cylindres des Audi RS3 Performance et TT RS Iconic Edition ! Décidément, les séries limitées se suivent chez Audi ! Mais elles ne ressemblent pas pour autant…  

3,6 /5 Essai : Ford Ranger Raptor, la gueule et les crocs !

Essai : Ford Ranger Raptor, la gueule et les crocs !

Ford a enfin équipé son Ranger Raptor d’un puissant moteur essence faisant de lui le plus vif des dinosaures !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Automatique

43 985 €
2020
29 840 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

37 990 €
2021
20 000 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km