Aucune voiture américaine n’aura autant marqué les esprits que la Ford Mustang. La version la plus récente venant d'être inaugurée, nous énumérons dix faits sur la pony car la plus populaire au monde.

Wim Bervoets
12/04/2018

1. La Ford Mustang a créé le terme "pony car"

Une voiture compacte sportive avec un design élégant, un prix de base attractif et une jeune clientèle cible : ce sont les caractéristiques de la « pony car », un terme qui désignait la Ford Mustang en dépit de son nom et du cheval galopant comme logo ! Sous le capot, les chevaux (vapeur) étaient eux, bien présents ! Avec l'arrivée de concurrentes comme la Plymouth Barracuda (quelques semaines plus tôt) et la Chevrolet Camaro, les pony cars ont créé un véritable segment.

2. Le prototype original de 1962 était beaucoup plus radical

La Ford Mustang I était un prototype de 1962 : il s’agit d’une radicale biplace avec moteur à quatre cylindres en position centrale arrière. Ce roadster plaisait aux ingénieurs, mais pas au grand public. De plus, la Mustang I était bien trop complexe à produire. Le prototype Mustang II se rapprochait beaucoup plus de la version finale de production. Seul le nom est resté.

3. Le nom "Mustang" désigne un avion de combat

Le designer John Najjar, qui a travaillé sur le premier prototype de la Mustang, a suggéré le nom « Mustang » parce qu'il voyait des similitudes avec l’avion de chasse nord-américain, le P-51 Mustang. La légende raconte que Ford n'a pas aimé l'association avec un avion jusqu'à ce qu'il ait proposé un nom d'animal.

4. Elle aurait aussi pu s'appeler Ford Torino

D'autres sources disent qu'une liste de noms d'animaux a été dressée, une coutume populaire à cette époque. Elle aurait pu aussi s’appeler Ford Cougar, ou Ford Allegro, voire Avventura. Comet, Bronco ou Colt qui étaient d’autres noms proposés. Mais selon Ford, rien ne sonnait plus américain que "Mustang".

5. Le logo pointe vers la gauche sans raison

Le logo Mustang est mondialement connu, mais il fût largement étudié. Il y a même eu des tentatives avec juste une tête de cheval ! Mais finalement, Ford a opté pour un Mustang au galop. Il pointe vers l'Ouest sauvage, à en croire quelques-uns. D'autres disent que les chevaux marchent vers la droite sur une piste de course, alors qu’un cheval sauvage va dans la direction opposée. Mais l'explication la plus plausible est que c'était la version préférée des différents modèles dessinés par le designer Phil Clark.

6. A deux reprises, il y a eu une Mustang au sommet de l'Empire State Building à New York

En 1965, Ford a voulu garer une Mustang sur le pont d'observation de l'Empire State Building à New York comme promotion. Problème : les ascenseurs étaient trop petits pour faire monter la voiture. La Mustang a donc été démontée et remontée au sommet. En 2014, Ford a répété cette cascade pour le 50e anniversaire de la Mustang.

7. Le tout premier modèle a été vendu par accident

La Ford Mustang avec le numéro de série 1 était un modèle de pré-production et n’aurait jamais dû être vendue. Jusqu'à ce que le Canadien Stanley Tucker rende visite à son concessionnaire Ford et l'ait convaincu de lui vendre une Mustang. Problème: les ventes officielles n'avaient pas encore démarré. Tucker a refusé de rendre sa Mustang, et ne l’a donnée que deux ans plus tard quand Ford lui a offert la millionième Mustang en retour.

8. Elle a également été construite aux Pays-Bas pendant un certain temps

La Mustang était devenue si populaire dans le monde entier, que Ford a cherché du support dans ses usines en dehors des États-Unis. Ainsi, la Mustang a même été construite pendant un certain temps chez nos voisins du nord : de 1965 à 1967, les Ford Mustang furent produites au sein de l’usine d'Amsterdam.

9. En Allemagne, elle aurait dû s’appeler Ford T5

Dans les années 1950, le constructeur allemand de camions Krupp avait un modèle appelé Mustang. Le constructeur ayant protégé le nom, Ford n'a pas été autorisé à appeler sa voiture « Mustang » en Allemagne. Au lieu d'acheter les droits, Ford a attendu jusqu'en 1979 que les droits sur le nom Mustang furent libérés. Toutes les Mustangs exportées en Allemagne entre 1965 et 1979 ont été nommées T5, d'après le nom du projet de la Mustang.

10. La Mustang a été un succès immédiat

Les gars du marketing aiment raconter que leur campagne était réussie, mais peut-être que la Mustang a réussi à combler une lacune du marché. Il n'en reste pas moins que le 17 avril 1964, les concessions Ford étaient inondées de clients : plus de 22.000 voitures furent vendues et les concessionnaires se retrouvèrent bientôt sans stock. Ford espérait en vendre 100.000 la première année, mais il vendra finalement 400.000. Après deux ans, le compteur était déjà sur un million de voitures. 54 ans après cette date, elle est toujours au catalogue et depuis 2015 elle est officiellement de retour chez nous !

Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.