Essais

Essai : Mazda CX-60 PHEV, dynamique et convaincant !

Le constructeur japonais aurait-il trouvé la recette gagnante du premier coup avec son nouveau et imposant SUV hybride rechargeable ?

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 02 septembre 2022
  • Mazda
  • 6 644 vues
3,8
score VROOM
  • 3,5
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 4,0
    Prix/Qualité
  • 4,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Véritablement dynamique ! 
  • Finition et matériaux premium 
  • Groupe motopropulseur intéressant 
  • Habitabilité limitée pour son gabarit
  • Insonorisation perfectible 
  • Suspension ferme 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce CX-60 est important pour Mazda. Et pour cause, il s’agit de l’une des plus imposantes, mais surtout de la plus puissante voiture jamais produite par le constructeur ! Sans oublier que ce SUV est également le tout premier plug-in hybride de la marque ! Autant dire que ça promet : 4,74 m de long pour 1,95 m de large et 1,68 m de haut, le tout propulsé par un 4 cylindres électrifié développant un total de 327 ch et 500 Nm de couple. Effectivement, voilà de bien belles mesures… Et même pas besoin de regarder sa fiche technique pour s’en rendre compte. Il suffit de poser les yeux sur sa carrosserie pour remarquer que cette Japonaise est sportive, mais surtout massive ! Afin de dynamiser son look, les designers ont allongé son capot et reculé son habitacle. Une astuce de style qui fait son effet, mais qui a aussi ses inconvénients…

Grand à l’extérieur, mais pas tellement à l’intérieur… 

Aucun doute, ce SUV en impose et ça se ressent à l’intérieur où l’on ne manque pas de place ! Du moins à l’avant... Jambes, genoux, tête, épaules : les passagers de la première rangée n’ont aucun souci à se faire. Il faut dire que ce CX-60 revendique pratiquement 2 m de large ! Au niveau de la seconde rangée en revanche, ça pourrait bien coincer pour les genoux des plus grands passagers. Arrive finalement la déception du coffre. Malgré ses dimensions généreuses à l’extérieur, son volume n’évolue que de 570 à 1.726 litres, la faute à son look. Malgré son empattement important de 2,87 m, l’habitacle ne démarre réellement que plusieurs dizaines de centimètres après l’essieu avant. Un trait de caractère qui lui donne beaucoup de style et de présence sur la route, mais au détriment de son habitabilité.



Qualitatif

Mazda a de l’ambition et souhaite devenir le premier constructeur premium non-européen dans le monde dans les années à venir. Et pas simplement en l’annonçant, plutôt en le montrant à travers ses produits. Autant le dire tout de suite, ils sont sur la bonne voie en matière de qualité des matériaux et des finitions : ce CX-60 excelle ! Seuls certains boutons, notamment au niveau de la climatisation, disposent encore d’un toucher un peu « plastique ». En revanche, ils ont le mérite d’exister ! Pas besoin de plonger dans des sous-menus de l’écran central pour activer un siège chauffant ou augmenter la température. À noter justement que ce panel de 12,3 pouces n’est toujours pas tactile ! Ce qui n’est peut-être pas une mauvaise chose comme l’a prouvé une étude récente, mais on s’écarte du sujet. Bref, ce CX-60 offre un bel environnement dans lequel il est (très) agréable de passer du temps, surtout pour son conducteur.

Dynamiquement impressionnant ! 

Ce SUV a beau être imposant, il n’en est pas moins (très) agréable à conduire ! Sa direction offre une bonne et agréable résistance tout en étant précise et communicative. Qui plus est, ce CX-60 est parfaitement équilibré, aucun sous ou survirage à l’horizon même si l’on sent son système 4 roues motrices agréablement typé propulsion. Mazda l’a également et très intelligemment équipé de son système de contrôle cinématique de la posture (KPC). Ce dernier freine légèrement la roue arrière intérieure en virage. Résultat, il ne prend que très peu de roulis une fois en courbe ! Le dynamisme de ce CX-60 est véritablement impressionnant pour un véhicule de son gabarit ! Malgré tout, même si Mazda a fait du très bon boulot, ses ingénieurs n’ont pas fait des miracles non plus. On est bien à bord d’un SUV et pas d’une MX-5. Un excellent SUV qui cache bien ses 1.980 kg, mais un SUV de près de 2 tonnes tout de même…



Ferme, mais pas inconfortable 

Pour afficher un tel dynamisme et maintenir plus ou moins droite l’assiette de son SUV en toutes circonstances, Mazda a dû opter pour une suspension ferme. Alors forcément, il n’est pas le plus confortable de son segment. Mais bien que ce CX-60 soit très dynamique, ce n’est pas du béton pour autant. Il faut sans doute remercier la technologie KPC pour ce compromis finalement pas désagréable. La preuve, aussi bien lancé sur autoroute qu’en pleine campagne, on aurait bien enchainé les kilomètres à son volant ! Les seuls petits désagréments proviennent de quelques bruits de vent à haute vitesse et du 4 cylindres un peu sonore une fois en charge.

Vaillant, mais pas transcendant

Sous son immense capot se cache le plus puissant moteur jamais produit par Mazda ! Ce 4 cylindres de 2.488 cmassocié à un bon moteur électrique de 100 kW développe un total 327 ch et 500 Nm de couple ! De quoi lui autoriser un 0 à 100 km/h en 5,8 s et une vitesse de pointe de 200 km/h. Sa batterie de 17,8 kWh permet à Mazda d’annoncer une autonomie 100 % électrique de 63 km. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’ensemble est efficace ! Les accélérations sont franches et les reprises sont bonnes. Mais à cause des 2 tonnes à animer, ce moteur ne transforme pas non plus ce CX-60 en gazelle… Quant à sa boîte à 8 vitesses, elle est finalement un peu à l’opposé de la philosophie de l’engin. Automatique, mais sans convertisseur de couple, ses passages de rapports sont souples plutôt qu’instantanés. De quoi équilibrer le produit final en atténuant son dynamisme et en renforçant son confort.

Combien ça coute ?

Au moment de cet essai, les tarifs du CX-60 évoluent de 50.890 € en finition basique jusqu’à 57.990 € pour la version Takumi haut de gamme. Comme souvent chez les constructeurs japonais, la liste des suppléments n’est pas bien longue : peinture métallisée, 3 packs d’options et le toit ouvrant panoramique. Résultat, avec absolument toutes les cases cochées, le plus cher de CX-60 avoisine les 65.000 €.



Notre verdict

Avec ce CX-60 PHEV, Mazda livre un premier véhicule hybride rechargeable remarquable ! Puissant, extrêmement bien fini, très dynamique, ferme certes, mais pas inconfortable pour autant, il a de nombreux atouts pour convaincre les acheteurs même les plus exigeants ! Dommage que son habitabilité lui fasse un peu défaut dans un segment orienté directement vers un public familial… 

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Mazda ? Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Mazda maintenant ici:

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Scoop : le facelift de la Volkswagen Golf se prépare !

Scoop : le facelift de la Volkswagen Golf se prépare !

L'intérieur, notamment, sera retouché et profitera d’un plus grand écran d’infodivertissement.

Modèle oublié : Mitsubishi Lancer 2000 Turbo, la mamy des Lancer EVO

Modèle oublié : Mitsubishi Lancer 2000 Turbo, la mamy des Lancer EVO

Cette Mitsubishi Lancer 2000 Turbo a de nombreuses cartes en main pour séduire les collectionneurs : version d’homologation produite en un nombre d’exemplaires réduit, tempérament de feu, etc. Mais elle reste pourtant boudée par les collectionneurs… Pourquoi ?

Les Bentley Bentayga S et Azure aussi en hybride

Les Bentley Bentayga S et Azure aussi en hybride

Tous deux profitent d’une motorisation retravaillée développant un total de 462 ch pour une autonomie 100 % électrique avoisinant les 45 km.

Lamborghini Urus S, moteur puissant et look « docile »…

Lamborghini Urus S, moteur puissant et look « docile »…

Aux côtés de la version Performante, le SUV au taureau se dote désormais également d’une nouvelle version S.

Essais recommandés pour vous

3,5 /5 Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Le SUV étoilé est l’une des seules voitures électriques à pouvoir accepter jusqu’à 7 passagers ! Mais cet atout est-il suffisant pour justifier ses tarifs élitistes ?  

3,9 /5 Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Au début de l’été, DS a mis à jour sa 7. Au programme, quelques améliorations esthétiques et technologiques, mais surtout une nouvelle version signée DS Performance ! Suffisant pour tenir la dragée haute à la concurrence ?

3,5 /5 Essai : Suzuki Vitara Strong Hybrid, discrète efficacité

Essai : Suzuki Vitara Strong Hybrid, discrète efficacité

Le Vitara s’offre le luxe d’étrenner la nouvelle motorisation full-hybrid de Suzuki. De quoi encore ajouter une sérieuse corde à son arc en ces temps de coûts de carburant élevés ?

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Le très séduisant Kia Sportage a-t-il les armes pour mettre au tapis la voiture la plus vendue dans le monde ? Réponse au terme d’une confrontation entre les versions hybrides rechargeables de ces deux SUV stars.

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Toyota Celica MK4, championne du monde !

5 choses à savoir avant de craquer : Toyota Celica MK4, championne du monde !

Championne du monde des rallyes avec Carlos Sainz en 1990, la Toyota Celica MK4 a fait sa grande entrée dans le marché de la collection, tous les exemplaires produits ayant plus de 30 ans. Que devez-vous savoir avant de craquer ?

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

5 exemplaires de la Ferrari 288 GTO Evoluzione furent construits et celui-ci a été livré à un Belge, Jean Blaton.

Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

La quantité de bornes américaines ouvertes à tous est désormais pratiquement équivalente au nombre d’installations Ionity ou FastNed !

BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW demande un peu moins de 100.000 euros pour la version de base, mais la liste des options peut largement faire gonfler la note !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

19 990 €
2022
1 000 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

27 950 €
2021
14 km

Essence, Manuelle

23 750 €
2021
6 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Essence, Automatique

39 990 €
2021
16 500 km

Essence, Manuelle

15 490 €
2020
23 750 km

Automatique

67 900 €
2020
28 030 km