Essais

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Le très séduisant Kia Sportage a-t-il les armes pour mettre au tapis la voiture la plus vendue dans le monde ? Réponse au terme d’une confrontation entre les versions hybrides rechargeables de ces deux SUV stars.

  • Vanhouche  Sébastien Vanhouche Sébastien
  • 19 septembre 2022
  • Kia
  • 6 371 vues
Kia Sportage
  • Style charismatique
  • Intérieur moderne 
  • Comportement homogène 
  • Suspension un brin ferme 
  • Consommation une fois sa batterie vide
Toyota
  • Confort
  • Consommation de moineau
  • Puissance totale de la chaine cinématique ! 
  • Tarifs (trop ?) élitistes
  • Comportement pataud

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Kia a fait mouche avec son nouveau Sportage : il nous a d’abord mis une claque lors de son essai avant de convaincre un panel d’expertes et devenir le SUV familial préféré des femmes en 2022 ! Mais le RAV4 n’est pas en reste non plus. Il a réussi à séduire plus d’un million de personne à travers le globe en 2021 ! De quoi faire de lui la voiture la plus vendue dans le monde l’année dernière ! Aujourd’hui ce sont les versions hybrides rechargeables qui s’affrontent dans ce qui s’annonce comme un véritable choc des titans !

Finition, équipement : égalité

À bord, aucun doute, Kia ne plaisante pas avec son Sportage : double panel incurvé de 12,3 pouces, aides à la conduite pléthoriques, sans oublier une finition presque irréprochable. Non, vraiment, pratiquement rien à dire dans la Coréenne. On pourrait pinailler sur son système d’infodivertissement parfois pas toujours simple d’utilisation ou son GPS au look un brin daté. Mais c’est véritablement chercher la petite bête, surtout que dans ce domaine, le RAV4 ne fait pas mieux…



Certes, notre exemplaire ne bénéficiait pas encore du nouveau double écran de 12,3 pouces devant le conducteur et 10,5 sur la planche de bord dont la production débutera à la fin de cette année. Cependant, cela ne change rien à son équipement, lui aussi ultra complet, et son excellente finition. Le tout dans une ambiance plus brute de décoffrage. Aussi bien finis et équipés l’un que l’autre, c’est leur style qui permet les départager de ce domaine. Et puisqu’on ne discute pas les goûts et les couleurs : égalité !



Confort : avantage Toyota 

En matière de confort, il n’y a pas photo, le SUV nippon l’emporte haut la main ! Il faut dire que nos deux concurrents jouent dans la même cours lorsqu’on parle d’habitabilité ou d’insonorisation. C’est donc uniquement le confort de leur amortissement qui permet de les départager. Et dans ce domaine, Toyota et Kia ne voient visiblement pas les choses du même œil…

Toyota a tout misé sur la douceur. Le RAV4 est un tapis volant, imperturbable face au revêtement cabossé du réseau routier belge. Une belle prouesse quand on sait qu’il avoisine les 2 tonnes ! Le Sportage, pourtant une centaine de kilos plus léger, est plus ferme. Kia a joué la carte de l’homogénéité en essayant d’harmoniser souplesse et dynamisme. Un choix qui lui joue forcément des tours lorsqu’on parle de confort… 

Moteur : avantage Toyota 

Sous le capot de la Coréenne, on retrouve un 1.6 l turbo associé à une batterie de 13,8 kWh. L’ensemble développe un généreux 265 ch et 350 Nm de couple. Une puissance qui lui permet d’atteindre 100 km/h en 8,2 s et pointer à 191 km/h. Quant à son mode 100 % électrique, Kia annonce une autonomie pouvant grimper jusqu’à 70 km. Pour faire face à cette belle fiche technique, Toyota a sorti l’artillerie lourde. Cette version plug-in du RAV4 embarque un imposant 4 cylindres de 2.487 cm3 associé à une batterie de 18,1 kWh ! Il permet à la Japonaise d’effectuer le 0 à 100 km/h en seulement 6 s pour une vitesse de pointe de 180 km/h. Toyota annonce qu’il peut parcourir 65 km sans se servir de son moteur thermique. 



Dans la pratique, les accélérations du RAV4 sont effectivement plus vives. Quant à leur autonomie 100 % électrique, elle est sensiblement similaire. Et une fois la batterie à plat, c’est encore une fois le SUV japonais qui domine les débats. Sur un trajet varié d’une centaine de kilomètres, le Sportage n’a réclamé que 6,2 l de carburant. Une belle performance. Mais il n’a fallu que 4,9 l au RAV4 pour parcourir le même itinéraire ! Plus rapide, aussi endurant en tout électrique et moins gourmand, c’est logiquement le Japonais qui prend l’avantage dans ce chapitre.



Comportement routier : avantage Kia 

Comme mentionné précédemment, le Sportage dispose d’une suspension plus ferme que son adversaire. Un trait qui dessert son confort, mais qui lui permet finalement de briller avec un comportement plus homogène. Non, ce n’est pas un SUV sportif, mais il maintient bien son assiette en virages et ses relances sont bonnes malgré un moteur moins puissant que celui du RAV4. 

Justement, la suspension plus douce de ce dernier lui laisse prendre davantage de roulis en courbe. Disons qu’il a légèrement tendance à se vautrer dans les tournants plus appuyés, sans pour autant que cela ne pose un véritable un problème. Mais face à un concurrent aussi homogène qu’est le Sportage, le comportement du RAV4 ne fait tout simplement pas le poids.

Budget : avantage Kia 

En Belgique, les tarifs du Kia Sportage avec cette motorisation plug-in hybride débutent à 47.190 € en version Pulse. Ce n’est pas rien… En revanche, son plus petit moteur thermique lui permet de bénéficier des taxes (très) clémentes aussi bien au Nord qu’au Sud du pays. 



Le RAV4 est nettement plus onéreux ! Affiché à partir de 58.350 €, il est plus de 10.000 € plus chère que son concurrent du jour ! Et ce n’est pas tout puisque son moteur thermique de 2,5 litres lui joue des tours en matière de taxation, heureusement pour lui, seulement au Sud du pays… 



Conclusion : égalité

Nos deux SUV arrivent à égalité au terme de notre comparatif. Excellent, le RAV4 séduit grâce à son confort de marche et à la frugalité de sa chaine cinématique. Mais le Kia Sportage fait mieux que de se défendre ! Certes, il est moins confortable et plus gourmand une fois sa batterie à plat, mais il peut se vanter d’être plus homogène et surtout… 10.000 € moins cher ! 

Merci à la Sucrerie de Wavre pour nous avoir permis d’utiliser ses installations.

Vous voulez être informé des actualités automobiles ?

Cet article vous a plu et vous souhaitez recevoir les dernières actualités automobiles directement dans votre boîte mail ? Abonnez-vous maintenant gratuitement, tout comme plus de 300.000 amateurs de voitures avant vous :

Lire plus:

Vanhouche  Sébastien
À propos de l'auteur : Vanhouche Sébastien Sébastien a toujours été passionné par le monde de l’automobile, au sens large. Tout l’intéresse dans le domaine, des petits ancêtres à moteur thermique aux mastodontes électriques modernes! Il a cependant toujours eu un petit faible pour les véhicules véloces, mais discrets. Rien de tel qu'un break qui déborde de puissance pour se faire plaisir tout en passant inaperçu!

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Ford GT LM Edition : seuls 20 exemplaires seront produits

Ford GT LM Edition : seuls 20 exemplaires seront produits

Une dernière édition spéciale avant l’arrêt de la commercialisation du modèle.

Alpine A110 R Fernando Alonso, réglages personnels

Alpine A110 R Fernando Alonso, réglages personnels

Le champion du monde de Formule 1 a apporté sa touche à la plus radicale des A110 !

Concept oublié : Opel GT/W, moteur rotatif et allure de rock-star !

Concept oublié : Opel GT/W, moteur rotatif et allure de rock-star !

Si l’Opel GT première du nom a beaucoup fait pour l’image d’Opel, elle n’a cependant pas connu de réelle succession. Pourtant, il s’en est fallu de peu !

La Maserati GranTurismo Folgore en 7 chiffres

La Maserati GranTurismo Folgore en 7 chiffres

C’est donc elle, la première Maserati électrique de l’histoire. On fait un tour de ses principales caractéristiques techniques ensemble ?

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Au début de l’été, DS a mis à jour sa 7. Au programme, quelques améliorations esthétiques et technologiques, mais surtout une nouvelle version signée DS Performance ! Suffisant pour tenir la dragée haute à la concurrence ?

3,9 /5 Essai : Audi RS 4 et RS 5 Competition, davantage de caractère !

Essai : Audi RS 4 et RS 5 Competition, davantage de caractère !

Grâce notamment à une suspension, la sonorité et un différentiel retravaillés, les RS 4 et RS 5 sont désormais plus attachantes que jamais !

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Le très séduisant Kia Sportage a-t-il les armes pour mettre au tapis la voiture la plus vendue dans le monde ? Réponse au terme d’une confrontation entre les versions hybrides rechargeables de ces deux SUV stars.

3,5 /5 Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Le SUV étoilé est l’une des seules voitures électriques à pouvoir accepter jusqu’à 7 passagers ! Mais cet atout est-il suffisant pour justifier ses tarifs élitistes ?  

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

La quantité de bornes américaines ouvertes à tous est désormais pratiquement équivalente au nombre d’installations Ionity ou FastNed !

Futur collector : Alfa Romeo 156, la diva !

Futur collector : Alfa Romeo 156, la diva !

Après une 155 anguleuse et un peu lourdaude d’aspect, Alfa Romeo renoue avec les lignes sensuelles en 1997, avec la 156 ! La ligne, signée Walter da Silva, fait sensation et aujourd’hui encore, la voiture est considérée comme un grand cru de la marque ! Profitez-en : elle est encore très accessible ! Mais à quoi faut-il faire attention ?

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

5 exemplaires de la Ferrari 288 GTO Evoluzione furent construits et celui-ci a été livré à un Belge, Jean Blaton.

BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW demande un peu moins de 100.000 euros pour la version de base, mais la liste des options peut largement faire gonfler la note !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 750 €
2021
6 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

27 950 €
2021
14 km

Essence, Manuelle

19 990 €
2022
1 000 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Automatique

67 900 €
2020
28 030 km

Essence, Manuelle

15 490 €
2020
23 750 km

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Essence, Automatique

39 990 €
2021
16 500 km