Essais

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Audi poursuit son offensive électrique en mariant cette fois son étiquette e-tron à une carrosserie évoluant au ras du sol : l’e-tron GT. Rencontre avec ce missile sol-sol survolté dans sa version de pointe RS… de près de 650 ch !
  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 02 mars 2021
  • Audi
  • 2 715 vues
4,1
score VROOM
  • 5,0
    Performance
  • 4,5
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 3,5
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Confort conservé
  • Finition / équipement de pointe
  • Habitabilité à l'arrière décente
  • Performances météoriques
  • Recharges rapides (800 volts)
  • Autonomie réelle en conduite "soutenue"
  • Coût des options
  • Prix final


Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Surfant à la fois sur l’effet de mode de cette silhouette tout en profitant de la possibilité de caser les organes techniques nécessaires à la technologie dans un packaging au format moins contraignant, Audi a débuté son offensive électrique en mode SUV avec ses « pachydermes » e-tron et e-tron Sportback. Un duo « made in Belgium » qui a visiblement trouvé une large audience. Du moins à l’échelle de l’électromobilité encore balbutiante.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Mais aujourd’hui, la marque aux anneaux accélère son offensive électrique en conjuguant sa famille e-tron en mode Grand Tourisme avec sa bien-nommée e-tron GT. Par rapport à ses sœurs hautes sur pattes, cette troisième e-tron du nom profite d’attentions techniques plus perfectionnées. Elle se campe notamment sur la plateforme électrique de la Porsche Taycan et hérite de sa batterie 800 volts, contrairement aux SUV e-tron élaborés sur une version « adaptée » de la plateforme des grandes Audi thermiques et disposant d’une batterie de 396 volts. Voilà qui ouvre de nouvelles perspectives !

Sculpture « pratique »

Notamment du côté de l’intégration de la batterie (93 kWh dont 85 kWh utilisables). « Creusée » spécifiquement aux endroits stratégiques (au niveau des caves à pieds), la batterie lithium-ion installée dans le soubassement de l’e-tron GT permet aux occupants de s’assoir bas pour une voiture électrique. Et donc de profiter d’un dégagement suffisant pour la tête, même pour les passagers arrière, malgré le pavillon implanté à seulement 1,41 m du sol. Ce toit fuyant soigne non seulement le style de cette sculpture longiligne. Mais il l’aide aussi à fendre efficacement le vent (Cx de 0,24 et surface frontale de 2,35 m²) avec l’aide de sa calandre quasiment close, de son soubassement caréné et de ses appendices aérodynamiques actifs.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Certes, même si l’e-tron GT est officiellement une 5 places, on réservera bien sûr la place centrale arrière à de courts dépannages… Mais les places latérales arrière s’avèrent dignes du blason GT de ce coupé 4 portes. De ce long coupé 4 portes devrait-on écrire puisque la bête s’étend tout de même, l’air de rien, sur 4,99 m… Une limousine en tenue de sport, donc !

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Quitte à faire le tour des aspects pratiques de l’engin, apprécions l’accès plutôt aisé du coffre arrière grâce à son ouverture généreuse. Il libère 405 l sur l’e-tron GT ou 366 l avec l’installation audio haut de gamme Bang & Olufsen. Au quotidien, ce coffre ne sera toutefois pas encombré des câbles de recharge puisqu’un second coffre, de 85 l, se situe aussi sous le capot avant.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Ergonomie « conventionnelle »…

En se glissant aux places avant, on découvre un poste de conduite Audi « conventionnel ». Ne cherchez donc pas un écran vertical format XXL accaparant toutes les commandes ! On retrouve l’atmosphère classique et l’ergonomie générale des récentes Audi haut de gamme. Quoique dans ce cas-ci, on ne retrouve pas le duo d’écrans superposés sur la console centrale. L’infodivertissement combine un cockpit virtuel de 12,3 pouces à un seul (« petit ») écran central de 10,1 pouces. Les commandes de climatisation restent, quant à elles, traditionnelles et facilement accessibles.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

… mais matériaux durables

Pour coller à la philosophie « durable » de son nouveau porte-drapeau, Audi recourt à des matériaux recyclés pour habiller certaines zones. Les tapis de sol et la moquette sont ainsi fabriqués à partir de filets de pêche usagés par exemple. En option, les sièges sport peuvent également être habillés de revêtements fabriqués majoritairement à base de polyester recyclé. Quoiqu’il en soit, l’impression de qualité typique des produits Audi émane aussi de l’habitacle de cette e-tron GT !

Jusqu’à 646 ch !

Dans un premier temps, Audi propose son sculptural coupé 4 portes électrique en deux versions : e-tron GT et RS e-tron GT. Dans les deux cas, on dispose de deux moteurs électriques. Celui chargé de donner vie aux roues avant développe toujours 175 kW (238 ch). Seul celui installé sur l’essieu arrière se montre plus puissant sur la version RS. Il développe alors en l’occurrence 335 kW (456 ch) contre 320 kW (435 ch) pour la simple GT.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

La puissance maximale de l’ensemble atteint 350 kW (476 ch) voire temporairement jusqu’à 390 kW (530 ch) avec l’« overboost » sur l’e-tron GT. La version RS pousse le curseur jusqu’à 440 kW (598 ch) voire même 475 kW (646 ch) durant les 2,5 s de « bonheur » offertes par le boost lors du launch-control. Côté couple, la RS offre jusqu’à 830 Nm pour coller ses passagers dans le fond des sièges contre 640 Nm pour l’e-tron GT. Ce qui, cela dit, doit certainement déjà être largement suffisant pour malmener les cervicales… Mais puisque c’est la version RS qu’Audi a mise à notre disposition pour cette première courte prise en main, ne boudons pas notre plaisir !

Confort surprenant

Mais avant de souligner les accélérations démoniaques offertes par cette première Audi RS sevrée de tout carburant fossile, remarquons son impressionnant confort de marche. Malgré ses grandes jantes optionnelles de 21 pouces, cette RS e-tron GT profite en effet de son amortissement pneumatique à trois chambres (de série, en option sur la simple GT) pour offrir un toucher de route particulièrement filtrant. Du moins pour une sportive de cette trempe !

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Voilà qui fait honneur au caractère Gran Turismo de cette Audi électrique. En conduite coulée dans le flot du trafic, nous avons relevé une consommation moyenne sur l’ordinateur de bord de 22 kWh/100 km. Un chiffre assez proche de la consommation WLTP annoncée (de 20,6 à 22 kWh/100 km en fonction de l’équipement). Avec un peu de bonne volonté et en usant au maximum du freinage régénératif (soit automatique via les nombreux capteurs bardant l’engin, soit réglable manuellement via les palettes au volant) il doit donc être possible de s’approcher des 400 km d’autonomie (l’homologation WLTP annonce de 433 à 472 km).

Efficacité redoutable !

Difficile de tester tout le potentiel de cette redoutable machine durant cette première courte prise en main au départ de Kortenberg… Mais un launch-control (le 0 à 100 km/h est pulvérisé en 3,3 s), quelques dépassements éclairs et deux/trois virages abordés en appui suffisent pour comprendre que cette e-tron GT virilisée par Audi Sport mérite ses lettres « RS » ! Surtout dans le cas de notre modèle d’essai équipé de tout l’attirail optionnel pour en magnifier encore l’efficacité, comme les roues arrière directrices et le système de freinage carbone-céramique.

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Bref : ce coupé format XXL accusant 2.422 kg sur la balance cache bien son poids ! Il n’a rien à envier à une Audi RS7 Sportback. En basculant en mode Dynamic, on jouit en plus d’une sonorité artificielle assez travaillée venant renforcer l’expérience « sensorielle » à bord de cette sportive nouvelle mouture.

Au bout de notre petite boucle comprenant plusieurs accélérations soutenues, la consommation moyenne est montée à 31 kWh. Avec les 85 kWh utilisables, on devrait donc pouvoir encore tabler sur un peu plus de 250 km d’autonomie à ce rythme. Mais en exploitant au maximum le potentiel de l’engin, le rayon d’action réel pourra bien sûr encore fondre plus drastiquement…

800 volts

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Autre atout de taille de cette GT par rapport à ses sœurs e-tron : sa batterie de 800 volts lui autorise des recharges rapides jusqu’à la puissance de 270 kW en courant continu. De quoi récupérer l’équivalent de 100 km d’autonomie en 5 minutes ou de repasser de 5 à 80 % de charge en 22,5 minutes selon les chiffres avancés par Audi. Sinon, pour des recharges plus conventionnelles, l’e-tron GT s’équipe d’une chargeur 11 kW en série et proposera d’ici peu un chargeur optionnel de 22 kW.

Combien ça coûte ?

L’Audi e-tron GT est proposée en Belgique à partir de 102.900 €. La version RS réclame quant à elle au minimum 143.200 €. Mais ces prix sont bien sûr « indicatifs »… Les nombreuses options technologiques/techniques parfois facturées à prix d’or peuvent rapidement faire exploser la note. La bonne nouvelle, c’est que l’on peut équiper sa voiture à la carte et jouir d’équipements de pointe (à l’instar de l’éclairage matriciel laser pour ne citer qu’un exemple). Mais attention alors à la facture finale. Le modèle mis à notre disposition coûtait ainsi 191.500 €…

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Notre verdict

Cette RS e-tron GT se profile à la fois comme l’un des coupé GT 4 portes les plus polyvalents du marché mais aussi comme l’une des voitures électriques les plus désirables du moment. Confortable et silencieuse ou rageuse et expressive à la demande. La démonstration technologique est indéniable. Reste maintenant à transposer toutes ces qualités vers un univers « plus abordable » !

Premier essai : Audi RS e-tron GT, missile sol-sol !

Vous cherchez une voiture électrique?

Vous recherchez une voiture électrique ? Sur VROOM.be, vous pouvez choisir parmi plus de 30.000 voitures. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces de voitures électriques ici:

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Modèle oublié : Mitsubishi Lancer 2000 Turbo, la mamy des Lancer EVO

Modèle oublié : Mitsubishi Lancer 2000 Turbo, la mamy des Lancer EVO

Cette Mitsubishi Lancer 2000 Turbo a de nombreuses cartes en main pour séduire les collectionneurs : version d’homologation produite en un nombre d’exemplaires réduit, tempérament de feu, etc. Mais elle reste pourtant boudée par les collectionneurs… Pourquoi ?

Lamborghini Urus S, moteur puissant et look « docile »…

Lamborghini Urus S, moteur puissant et look « docile »…

Aux côtés de la version Performante, le SUV au taureau se dote désormais également d’une nouvelle version S.

Scoop : le facelift de la Volkswagen Golf se prépare !

Scoop : le facelift de la Volkswagen Golf se prépare !

L'intérieur, notamment, sera retouché et profitera d’un plus grand écran d’infodivertissement.

Les Bentley Bentayga S et Azure aussi en hybride

Les Bentley Bentayga S et Azure aussi en hybride

Tous deux profitent d’une motorisation retravaillée développant un total de 462 ch pour une autonomie 100 % électrique avoisinant les 45 km.

Essais recommandés pour vous

3,9 /5 Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Essai : DS 7, plus performant que jamais !

Au début de l’été, DS a mis à jour sa 7. Au programme, quelques améliorations esthétiques et technologiques, mais surtout une nouvelle version signée DS Performance ! Suffisant pour tenir la dragée haute à la concurrence ?

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Kia Sportage vs Toyota RAV4 : affrontement en mode « plug-in » !

Le très séduisant Kia Sportage a-t-il les armes pour mettre au tapis la voiture la plus vendue dans le monde ? Réponse au terme d’une confrontation entre les versions hybrides rechargeables de ces deux SUV stars.

3,5 /5 Essai : Suzuki Vitara Strong Hybrid, discrète efficacité

Essai : Suzuki Vitara Strong Hybrid, discrète efficacité

Le Vitara s’offre le luxe d’étrenner la nouvelle motorisation full-hybrid de Suzuki. De quoi encore ajouter une sérieuse corde à son arc en ces temps de coûts de carburant élevés ?

3,5 /5 Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Essai : Mercedes EQB 250, boîte à malice électrique

Le SUV étoilé est l’une des seules voitures électriques à pouvoir accepter jusqu’à 7 passagers ! Mais cet atout est-il suffisant pour justifier ses tarifs élitistes ?  

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW M3 Touring : les prix sont connus !

BMW demande un peu moins de 100.000 euros pour la version de base, mais la liste des options peut largement faire gonfler la note !

Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

Tesla n'en finit plus d’ouvrir son réseau en Europe !

La quantité de bornes américaines ouvertes à tous est désormais pratiquement équivalente au nombre d’installations Ionity ou FastNed !

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

A vendre : une Ferrari "belge" considérée comme mythique par les experts !

5 exemplaires de la Ferrari 288 GTO Evoluzione furent construits et celui-ci a été livré à un Belge, Jean Blaton.

5 choses à savoir avant de craquer : Toyota Celica MK4, championne du monde !

5 choses à savoir avant de craquer : Toyota Celica MK4, championne du monde !

Championne du monde des rallyes avec Carlos Sainz en 1990, la Toyota Celica MK4 a fait sa grande entrée dans le marché de la collection, tous les exemplaires produits ayant plus de 30 ans. Que devez-vous savoir avant de craquer ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 750 €
2021
6 km

Essence, Manuelle

27 950 €
2021
14 km

Essence, Manuelle

19 990 €
2022
1 000 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

12 800 €
2019
124 771 km

Essence, Automatique

39 990 €
2021
16 500 km

Automatique

67 900 €
2020
28 030 km

Essence, Manuelle

15 490 €
2020
23 750 km