Avec la nouvelle génération d’A8, Audi affirme que c'est la première voiture de série qui remplit les conditions pour la conduite autonome de niveau 3. Hélas, cette technologie n'est pas encore disponible. Heureusement, l'Audi A8 a bien d'autres qualités.

Wim Bervoets
11/04/2018
4,1
Score VROOM
3,5
4,5
5
3,5
3
5
4
4

Points positifs et négatifs

  • Confort de qualité
  • Equipement technologique
  • Finition de qualité
  • Comportement sans caractère
  • Indisponibilité de certaines technologies
  • Offre limitée pour les motorisations et les finitions

Que signifie exactement ce niveau 3 ? Que l'Audi A8 possède tout le matériel et les logiciels nécessaires pour actionner l’accélérer, les freins et le volant dans certaines situations comme par exemple, un embouteillage. La grande différence avec les autres niveaux est que dans cette situation, vous n'avez plus à garder votre attention sur la route. Cependant, vous devez être en mesure d'intervenir immédiatement si la voiture le demande.

Le système s'appelle Audi AI Traffic Jam Pilot, mais n'est pas encore disponible. Ni dans nos pays voisins d’ailleurs : cela a à voir avec la législation. Mais pas seulement : Audi avance des raisons d'homologation. En effet, à l'heure actuelle, la voiture ne peut utiliser le volant qu'à une vitesse de 10 km/h. Comme avec une fonction de parking autonome, donc. Audi annonce qu’en 2019, il pourra entrer dans le système.

Concept

Mais faisons un zoom arrière. L'A8 est le sommet de la gamme Audi avec 5,17 mètres de long. Ou si vous la commandez dans sa version longue L, 5,30 mètres. L'A8 est donc une voiture impressionnante qui, à cause de son design classique, n'a pas l'air si imposante à première vue. Jusqu'à ce que vous vous promeniez autour de la voiture : phares LED avec technologie laser à l'avant, feux arrière OLED reliés par une bande de LED...

À l'intérieur, l'A8 est la première Audi à présenter la nouvelle conception pour le tableau de bord. Tout comme dans l'A7 et maintenant les A6 et A6 Avant, vous avez deux écrans tactiles sur la console centrale. La partie supérieure pour l'infodivertissement, la partie inférieure pour les fonctions de conduite et de confort. Le tableau de bord est bien sûr digital. La qualité de finition est impeccable, comme toujours, mais aussi très sobre en dépit de quelques gadgets comme les aérateurs. La finition est donc beaucoup plus portée sur le luxe que jusqu’à présent où une atmosphère techno-cool prévaut.

A l’essai

Encore une innovation de l'A8 : une nouvelle dénomination indéchiffrable ! Notre modèle d'essai – l’importateur Audi avait judicieusement supprimé la désignation - était la 55 TFSI. Il s’agit d’un 3.0 TFSI, un V6 de 3 litres qui produit 500 Nm (entre 1.370 et 4.500 tours par minute) et 340 ch (entre 5.000 et 6.400 tours par minute). Elle atteint les 100 km/h en 5,6 secondes (l'A8 pèse un peu moins de deux tonnes) et est limitée à 250 km/h.

Le TFSI est crémeux et doux, en particulier en combinaison avec la boîte automatique à huit rapports. Il aime particulièrement les bas régimes, mais donne sa puissance de manière linéaire plus haut dans les tours. L’insonorisation est de qualité, mais les concurrentes de Munich et Stuttgart s'en sortent un peu mieux. À ce niveau, cela relève de petits détails... Il convient de noter le circuit 48 volts qui fait de cette 55 TFSI - et par extension tous les modèles A8 - une « Mild Hybrid ». Cette fonction se remarque lorsque vous relâchez l'accélérateur, ainsi que lors des démarrages/arrêts.

La suspension pneumatique standard rend l'A8 confortable, avec un confort de conduite parfait et un filtrage correct, bien que la sensation de cocon soit un peu plus élevée sur la Mercedes Classe S. Et la dynamique de conduite ? Dans ce domaine, elle fait mieux que la Classe S, mais moins bien que la BMW Série 7. Les quatre roues motrices fournissent un très bon travail, mais l'Audi vous isole un peu trop et la combinaison moteur/boîte de vitesses préfère un tempo plus tranquille.

Les équipements

Le système d'infodivertissement MMI à bord de l'Audi peut être utilisé intuitivement. La commande haptique de certaines fonctions sur l'écran tactile nécessite une certaine habitude. Mentionnons également la navigation intelligente qui prend en compte les informations de trafic, les places de parking, les dangers sur la route, etc. De plus, vous pouvez tout attendre d'une limousine de ce niveau comme des sièges avec fonction massage, des tablettes dans le dos des sièges avant ainsi que des écrans tactiles, une ambiance parfumée et ionisée… L'A8 L promet même un traitement de première classe avec massage des pieds sur la banquette arrière. Une première !

Sécurité avant tout !

La fonction Audi AI n’étant pas encore disponible, on attend également les fonctions de parking via télécommande. Une aide au stationnement classique est disponible, tout comme un avertissement de sortie qui arrête les portes lorsqu'une voiture ou un cycliste approche. On note également un système d’avertissement pour le trafic transversal avant, la vision nocturne, un assistant de virage dans les intersections et des classiques tels que l'assistance au freinage d'urgence avec reconnaissance des piétons, le régulateur de vitesse adaptatif, l'assistance au maintien de voie, la reconnaissance des panneaux de signalisation, et ainsi de suite.

L'addition

Et le prix de tout cela? A partir de 87.500 €, un prix qui concerne le seul autre moteur pour l’instant disponible : le 50 TDI. Plus tard, il y aura une e-tron Plug-In Hybride et une W12, mais pour l'instant c'est 50 TDI ou 55 TFSI ! Celle-ci est annoncée à 97.300 €. Pour personnaliser votre Audi, vous devez passer par la liste d'options pour la plupart des articles de confort et de sécurité, de sorte que le prix final finisse par faire mal !

Pour la 55 TFSI, Audi annonce une consommation moyenne de 7,7 l/100 km et des émissions de CO2 de 175 g/km. Nous avons enregistré une consommation moyenne de 9,3 l/100 km. Ce qui n’est pas un mauvais résultat, compte tenu de la taille et du poids de l'A8.

Le verdict

L'Audi A8 est une limousine de luxe high-tech. Elle met la sécurité à un niveau plus haut que les concurrentes, mais elle est gênée par la législation qui n’autorise pas encore toutes les fonctionnalités. Ces mêmes compétiteurs font parfois mieux en termes de raffinement, de luxe ou de dynamique de conduite, mais cela ne change rien au fait que cette A8 gagne sa place sur le podium des limousines de luxe. Elle sait en effet chouchouter son conducteur ou son propriétaire assis à l'arrière...

Vous utilisez une ancienne version d'Internet Explorer. Veuillez mettre à jour votre navigateur.
Vous utilisez une ancienne version de Safari et/ou iOS. Veuillez mettre à jour votre navigateur.