Essais

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Rien ne vaut un cabriolet avec un moteur atmosphérique pour terminer l'été. Nous avons emprunté les clés de la Ford Mustang V8 Cabriolet pour un dernier concert à ciel ouvert !

  • Bervoets Wim
  • 06 septembre 2019
  • Ford
  • 4 017 vues
3,6
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 3,0
    Tenue de route
  • 3,5
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,5
    Sécurité
  • 3,5
    Prix/Qualité
  • 2,5
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Ambiance
  • Bruit fabuleux
  • Moteur plein de caractère
  • Consommation et émissions du V8
  • Ergonomie et finition perfectibles
  • Manipulation de la capote souple

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Depuis son retour en 2015, les ventes de Ford Mustang sont au beau fixe. Ford ne pensait pas en vendre autant, encore moins en V8. D’autant que le bien plus raisonnable 2.3 EcoBoost a été introduit spécialement pour nous. Toutefois, le prix de base attrayant du V8 est pour quelque chose dans ce succès, d’autant que ce moteur parle à de nombreuses personnes…

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Concept

La version cabriolet de la Mustang est immédiatement reconnaissable à sa grande capote en tissu. Il s'agit d’une capote que l'on déverrouille manuellement à l'aide d'un levier et que l'on ouvre ensuite automatiquement via un bouton. Le déverrouillage et le verrouillage manuels sont quelque peu pénibles et, une fois repliée, la capote n'est pas complètement dissimulée dans la carrosserie. Sachez également que la Mustang Cabriolet adopte les mêmes changements visuels que la Fastback en 2018, avec un capot redessiné, de nouveaux pare-chocs et une calandre différente.

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !
Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

A l'intérieur, on retrouve le même mobilier que dans la version fermée. Le tableau de bord se compose d'une grande instrumentation digitale qui peut être personnalisée, notamment en fonction du mode de conduite choisi. Si l’on dénombre encore un grand nombre de boutons et d'interrupteurs, l'ensemble dégage une atmosphère agréablement typée américaine. L'aspect et le toucher des matériaux peuvent être améliorés, à l’instar des quelques inserts brillants.

%dpbox_5%%

L'espace ne manque pas : à l'avant, deux adultes sont confortablement installés, bien que les sièges soient un peu trop hauts. A l'arrière, deux enfants auront leurs aises. Les adultes y seront un peu plus à l’étroit et devront braver un accès compliqué, une garde aux jambes limitée et des remous assez importants. Le coffre n'est pas très généreux compte tenu de la longueur de 4,79 mètres, mais avec 332 litres, il est utilisable et conforme aux normes.

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Le banc d'essai

La Fastback reprend également le fameux V8 5.0 l atmosphérique. Il peut être choisi avec une boîte de vitesses manuelle à six rapports, mais dans notre cas, il était lié à la boîte automatique Selectshift à dix vitesses. Le moteur huit cylindres de 450 ch grimpe à 100 km/h en 4,5 secondes et atteint une vitesse de pointe de 249 km/h. L'accélération est une expérience sensorielle, surtout dès les moyens régimes. Pas tant en termes de poussée qu’en termes de bruit ! Le V8 hurle sa rage et avec l'échappement sur le bon mode, il y en a quatre, il se rappelle toujours à votre souvenir, que la capote soit ouverte ou fermée.

Mieux vaut laisser la boîte automatique changer elle-même les rapports. Non pas parce que vous ne pouvez pas intervenir manuellement, mais parce que la Mustang a tellement de vitesses que vous vous y perdez rapidement. Si vous laissez la voiture faire le travail elle-même, alors les changements passeront inaperçus. Les chiffres défilent sur le compteur de manière linéaire, alors que la boîte égrène les rapports en douceur. Tout comme sur la Fastback, le cabriolet possède six modes de conduite qui peuvent être réglés séparément : la consistance de la direction, l'antipatinage et l'échappement. Finalement, nous avons surtout joué avec ce dernier…

Avec les bons paramètres, la Mustang décapotable maintient un rythme élevé relativement facilement. Mais on ne peut vraiment parler de comportement dynamique : la masse est trop élevée et l’ensemble manque de rigidité. Heureusement, elle ne déboîte du popotin que lorsque vous la provoquez ! Cette Mustang se savoure surtout avec un style de conduite détendu, avec le coude à la portière…

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Les aides à la conduite

La Mustang Cabriolet est étonnamment bien équipée en matière d'assistances. Le régulateur de vitesse adaptatif est de série, tout comme les phares automatiques, le détecteur de pluie, une caméra de recul, une assistance au changement de voie et un avertisseur de collision avec assistance au freinage d'urgence. Il n'y a pas d'assistance au stationnement ou d'avertisseur d'angle mort, pas même sur la liste d'options.

Les gadgets

Encore quelques bonnes nouvelles pour la connectivité et le multimédia : une radio numérique avec écran tactile de 8 pouces est proposée de série. Le tout est relié à Apple CarPlay et Android Auto. Sur la liste des options, notons la navigation avec une installation stéréo Bang&Olufsen. Les sièges chauffants et climatisés sont également sur la liste des options.

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Le compte

La Mustang Cabriolet est affichée à partir de 45.750 €, mais il s’agit alors de la 2.3 EcoBoost. Si vous optez pour le V8, vous payez alors 51.650 €. Comptez un supplément de 2.500 € pour la boîte automatique, et de 4.500 € pour le cabriolet. En ce qui concerne la Mustang V8 Cabriolet avec boîte automatique, Ford annonce une consommation moyenne de 12,5 l/100 km et des émissions de CO2 de 279 g/km. Nous avons fait un peu mieux et avons consommé 11,8 l/100 km.

Le verdict

La Ford Mustang V8 cabriolet correspond parfaitement à l'image que l’on se fait de la Mustang. La version sans toit n’est pas sans défaut, mais son caractère et son look compensent largement. Si vous êtes à la recherche d'une voiture sportive, la Fastback est un meilleur choix, mais si vous préférez la balade détendue, ce cabriolet est le bon choix.

Essai : Ford Mustang V8 Cabriolet, concert à ciel ouvert !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Essais recommandés pour vous

Plus d'essais
3,7 /5 Essai : Toyota RAV4 GR Sport, en tenue de gymnastique

Essai : Toyota RAV4 GR Sport, en tenue de gymnastique

Le sage RAV4 hybride enfile sa parure de sportif avec la nouvelle finition GR Sport. Au-delà de l’aspect cosmétique, le SUV hybride japonais durcit aussi ses articulations. Voyons si ça rend son coup de volant plus tranchant.

3,7 /5 Essai : Opel Astra GSe, dynamisme onéreux

Essai : Opel Astra GSe, dynamisme onéreux

Le badge GSe s’est mué en « Grand Sport Electric » chez Opel. Mais ces Astra hybrides sont-elles véritablement sportives ?

3,6 /5 Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Essai : Mercedes EQV 300, expérience VIP

Quoi de mieux, finalement, qu’une mécanique offrant beaucoup de couple et un silence de cathédrale pour une expérience VIP ? Alors partons à l’aventure avec l’EQV 300, la version exclusivement électrique du transporteur de troupes polyvalent de Mercedes.

3,7 /5 Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Essai : Alpine A110 R, ode à la légèreté

Alpine chapeaute sa gamme A110 d’une version griffée R, comme radicale. Et surtout radicalement légère grâce à l’usage intensif de carbone ! L’apothéose avant… le grand saut vers l’électrique ?

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Essence, Manuelle

23 748 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Manuelle

28 990 €
2021
32 000 km

Essence, Manuelle

6 999 €
2014
214 750 km