Dacia Spring : relooking… de façade

Dacia n’entend pas laisser sa Spring se faire bousculer par les nouvelles citadines électriques « accessibles ». Mais sa séance de relooking lui suffira-t-elle pour rester « branchée » sans évolution technique ?

  • Christiaens  Jean-Francois Christiaens Jean-Francois
  • 21 février 2024
  • Lancement

Avec sa Spring, Dacia a décidé d’appliquer sa philosophie du prix canon à l’univers de la mobilité électrique. Avec un prix de départ de 16.990 € en 2021, la Spring était sans concurrence. Elle a ensuite modernisé son visage grâce à la nouvelle identité de marque de Dacia en 2022 puis a étoffé son offre mécanique en 2023 en s’offrant une seconde motorisation plus puissante. Depuis son lancement, elle a séduit plus de 140.000 clients. Mais la concurrence n’est pas restée les bras croisés pendant ce temps… Citroën, notamment, va lancer bientôt sa ë-C3 électrique à des tarifs abordables. Un modèle qui peut, en outre, se targuer d’une production « européenne », lui ouvrant certains avantages en fonction des marchés, contrairement à la Spring qui reste fabriquée en Chine. Mais notons que cette étiquette « ‘Made in China » n’empêche pas la Spring de prétendre aussi à la prime flamande prévue pour 2024 chez nous.

Inspiration Duster

Pour l’aider à rester séduisante, Dacia offre une profonde cure de jouvence à sa Spring. En tous les cas cosmétique. Toute l’apparence extérieure est, en effet, refondue en s’inspirant du nouveau style Dacia étrenné par le nouveau Duster. On pointera notamment les nouveaux bandeaux noirs, dont celui à l’avant dissimule toujours la connectique de charge, ainsi que la présence de phares en « Y ». Autre détail notable : la Spring abandonne ses barres de toit. Un gain de poids mais aussi une amélioration aérodynamique.

« Frunk » en accessoire

La base technique restant identique, les proportions générales restent proches de la version sortante. Les nouveaux pare-chocs diminuent un peu l’encombrement extérieur, qui descend juste à la barre des 3,70 m. Le coffre reste spacieux au vu de ce gabarit. Il gagne même encore 6 % de volume en glissant dorénavant jusqu’à 308 l. En accessoire, Dacia proposera dorénavant aussi un bac se logeant sous le capot avant afin d’ajouter 35 l de volume utile en plus.

Intérieur moderne

On découvre aussi à une révolution en se glissant aux places avant. Le tableau de bord intègre le nouveau design intérieur Dacia, plus horizontal, mais aussi une nouvelle gamme d’écrans digitaux. Pour sa nouvelle vie, la Spring reçoit un tableau de bord numérique personnalisable de 7 pouces en série sur toutes ses versions. Au centre de la planche de bord, on retrouve un système d’intégration de smartphone Media Control sur les versions d’accès. Les versions plus huppées héritent, quant à elles, d’un grand écran central multimédia de 10 pouces (Media Live Nav). Il offre un système de navigation connectée pendant 8 ans et les fonctionnalités Apple CarPlay et Android Auto sans fil.

Equipements de sécurité

Dacia profite aussi de l’occasion pour intégrer à sa Spring différentes aides, notamment celles imposées par les dernières normes européennes de sécurité : le freinage automatique d’urgence, la reconnaissance des panneaux de signalisation avec alerte de survitesse, l’aide au parking arrière, le signal d’arrêt d’urgence, l’alerte de changement de voie, l’aide au maintien dans la voie, le système de surveillance de l’attention du conducteur et l’appel d’urgence (eCall). Dacia a ajouté alors pour l’occasion un bouton appelé « My Safety » qui offre un accès rapide à la configuration des aides à la conduite.

V2L et YouClip



Sur le plan pratique, on appréciera également l’apparition de la fonction « vehicle to load » (V2L) sur la nouvelle Spring. Autrement dit, la possibilité d’alimenter des accessoires électriques directement depuis l’énergie stockée dans sa batterie haute tension via un adaptateur spécifique qui se branche sur le connecteur de recharge. Dacia a également ajouté ses nouvelles fixations « YouClip » à bord de la Spring. Elles permettent de fixer différents accessoires dans l’habitacle, comme un support smartphone avec ou sans chargeur à induction ou encore un dispositif « 3 en 1 » qui combine un porte-gobelet, un crochet pour sac et une lampe nomade.

Technique identique, mais freinage régénératif

Si la présentation du modèle évolue de manière substantielle à l’occasion de cette refonte, les caractéristiques techniques restent quasiment identiques. Dacia annonce juste l’arrivée d’un freinage régénératif, enclenchable via un mode « B », indisponible jusqu’ici.

Mais pour le reste, on retrouve toujours une batterie de 26,8 kWh ainsi que la double offre de moteurs électriques. Les finitions Essentiel et Expression disposent du moteur de 45 ch aux performances plutôt taillées pour les villes, avec un 0 à 100 km/h couvert en quasiment 20 s. La motorisation de 65 ch devient toutefois un peu plus accessible, puisque proposée dorénavant dès la finition intermédiaire Expression et plus exclusivement sur la finition « de pointe » Extreme. Avec ce moteur, la Spring s’échappe plus facilement sur les grands axes, avec un 0 à 100 km/h effectué en moins de 14 s.

Charge « rapide » 30 kW en option

L’homologation est en cours, mais la nouvelle Spring (à peine plus lourde, + 6 kg compte des nouveaux équipements) devrait toujours avancer un rayon d’action WLTP de plus de 220 km sur toutes ses versions. De série, le chargeur de 7 kW permet une recharge complète en +- 4 h sur une Wallbox. La recharge sur une prise domestique reste possible en plus ou moins 11 h. En option, on peut cocher une recharge « rapide ». Mais limitée à 30 kW, elle réclamera encore au moins 45 minutes d’immobilisation sur une borne en courant continu pour repasser de 20 à 80 %.

Vous cherchez une nouvelle voiture ?

Vous cherchez une Dacia ? Choisissez parmi plus de 40.000 voitures sur VROOM.be. Neuf et d'occasion ! Découvrez nos dernières annonces Dacia maintenant ici :

Lire plus:

Christiaens  Jean-Francois
À propos de l'auteur : Christiaens Jean-Francois Jean-François Christiaens est journaliste automobile depuis 2005. Passionné par tout ce qui roule, il prend autant de plaisir à découvrir une voiture électrique que de rouler dans une hypercar. Mais son cœur penche tout de même plutôt vers l’univers des petites bombinettes héritières de l’ère GTI. Quoique dorénavant, un bon break confortable ne le laisserait pas indifférent. C’est ça, vieillir ?

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
5 voitures méconnues pourvues d’un moteur V10

5 voitures méconnues pourvues d’un moteur V10

Il fut un temps où la consommation et les émissions de CO2 avaient peu d’importance…

Tout ce que vous devez savoir à propos de Lynk & Co

Tout ce que vous devez savoir à propos de Lynk & Co

Peut-être le savez-vous déjà, mais Lynk & Co, c’est bien plus qu’un simple constructeur automobile dont seul le SUV 01 est commercialisé en Europe…

La nouvelle Toyota Land Cruiser en 5 points

La nouvelle Toyota Land Cruiser en 5 points

Les prix belges de la nouvelle Toyota Land Cruiser sont connus. L’occasion de revenir plus en détail sur la dernière génération de ce 4x4 mythique.

Quel avenir pour la Smart Fortwo ?

Quel avenir pour la Smart Fortwo ?

Le constructeur est à la recherche d’un partenaire industriel pour produire la prochaine génération de sa biplace électrique.

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Automatique

27 547 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Manuelle

21 500 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km
52 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km