Essai : Fiat 500e, la reine urbaine s’électrise !

C’est sous la robe de la plus belle des citadines que Fiat a décidé de dévoiler son premier modèle 100 % électrique destiné au marché européen. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le métissage est réussi !
  • VROOM  Team VROOM Team
  • 15 janvier 2021
  • Électrique

C’est incontestablement l’une des citadines électriques qui fera le plus parler d’elle en ce début d’année. Si les ingénieurs du groupe FCA ont pris leur temps pour développer ce modèle, c’est pour mieux nous combler ! Et ce d’autant que ce segment du marché automobile décolle seulement : l’an dernier, le nombre de voitures électriques sur les routes européennes a pour la première fois passé la barre du million.

Inédite sur toute la ligne

La nouvelle 500 électrique ne partage aucun élément de carrosserie avec la génération thermique actuelle qui demeurera encore quelque temps au catalogue. Cette nouvelle version « branchée » conserve néanmoins tout ce qui a fait le succès de la citadine italienne : un look rétro très réussi doublé d’une bouille à croquer, des teintes de carrosserie uniques sur le marché et un haut degré de personnalisation. Malgré cela, les designers sont parvenus à moderniser la 500 grâce, notamment, à l’arrivée de nouveaux phares LED et de poignées de portes… électriques.

Montée en gamme

À l’intérieur, cette 500e marque aussi une évolution sensible, notamment grâce à une planche de bord plus épurée et résolument high-tech. Sur les versions haut de gamme, la nouvelle 500 peut ainsi compter sur un grand écran tactile de 10,25 pouces, doublé d’un nouveau système multimédia à l’interface très réussie. Outre les habituelles applications connectées, celui-ci intègre également la commande vocale ainsi que l’Apple CarPlay et Android Auto.

La lisibilité du combiné d’instrumentation, lui aussi numérique, est un modèle du genre, d’autant qu’il peut être personnalisé via les commandes au volant. On notera aussi que de l’espace a pu être épargné dans l’habitacle grâce à l’absence de frein à main mécanique et de levier de vitesse. Le tout a été remplacé par des boutons P, R, N et D, placés au centre du tableau de bord. Tout aussi bien pensée est la petite console prévue pour déposer son smartphone. Dotée de l’induction, elle recharge votre téléphone mobile durant vos déplacements. Une « cabine » qui frôle le donc sans-faute, Fiat étant parvenu à créer un intérieur moderne, à la fois pratique et cosy !

À la carte !

Actuellement, la 500e est déclinée en quatre versions : la première embarque une batterie de 23,7 kWh qui lui assure une autonomie proche de 200 km. Il s’agit là de la version d’accès, baptisée Action, qui sera disponible d’ici peu, et qui se démarquera par une tarification abordable. Les versions Passion et Icon constitueront le milieu de la gamme tandis que la Prima jouera les porte-étendards, avec un équipement ultra complet et un pack de batteries de 42 kWh, qui permet de passer allègrement la barre des 300 km d’autonomie !

Notez aussi que le modèle est disponible tant en coupé qu’en cabriolet mais également dans une inédite version 500 3+1. Disposant d’une petite portière supplémentaire à l’arrière, elle permet de ménager un accès plus pratique vers ses places postérieures !

Que du bonheur !

C’est au volant de la version qui affiche 42 kWh que nous nous lançons sur les routes du Royaume. Lorsqu’on démarre l’engin, on a droit aux premières notes de la mélodie du film Amarcord de Fellini, sorti en 1973. Un détail sympathique qui rappelle les origines transalpines du modèle. Une fois en route, on ne ressent nullement les 1.360 kg affichés par la 500, tant la mécanique électrique fait preuve d’une belle santé. La disponibilité immédiate des 220 Nm de couple (118 ch) est plus qu’appréciable en ville. On « bondit » ainsi de 0 à 50 km/h en seulement 3 secondes !

Une citadine au sang bleu

Véritable reine des villes, la nouvelle Fiat 500e fait preuve d’une aisance incroyable dans un environnement urbain, sa direction légère et parfaitement calibrée permettant de manœuvrer très facilement. D’autant que le diamètre de braquage est bien en deçà de la moyenne ! Bon point aussi pour l’amortissement qui préserve un confort de bon aloi, malgré la présence de jantes de 17 pouces. Les citadins apprécieront aussi le mode Range qui permet de freiner automatiquement le véhicule, jusqu’à l’arrêt complet, sans devoir solliciter la pédale de frein. De quoi, en plus, recharger efficacement la batterie et donc de prolonger l’autonomie.

Notre verdict

Électrifier la Fiat 500 relevait de l’évidence, celle-ci étant avant tout destinée à fouler le macadam de nos cités. Mais la version flanquée d’une batterie de 42 kWh permettra aussi de s’évader en province, sans craindre la panne ! Au-delà de ces considérations pratiques, il faut saluer le travail effectué par les ingénieurs et les designers de Fiat. Dotée d’un équipement à la page, très agréable à conduire, confortable et diablement belle, la 500 a su se renouveler sans pour autant démoder la génération actuelle. Il n’y a pas à dire, en la matière, les Italiens dament le pion à toute la concurrence ! 


Un essai ou une offre ?

Envie de découvrir les avantages de cette mécanique électrique par vous-même ? Et/ou d'en recevoir une offre de prix ? Alors réservez vite votre essai et/ou demandez votre offre de prix en cliquant ici :

Lire plus:

VROOM  Team
À propos de l'auteur : VROOM Team

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Mazda CX-80 : CX-60 à 7 places

Mazda CX-80 : CX-60 à 7 places

Mazda se paye déjà un nouveau porte-étendard pouvant embarquer jusqu’à 7 passagers : le SUV CX-80 qui se loge au-dessus des Mazda CX-60 et CX-5 dans la gamme du constructeur.

Audi e-tron GT facelift, plus de 1.000 chevaux ?

Audi e-tron GT facelift, plus de 1.000 chevaux ?

Après la mise à jour de la Porsche Taycan, il est tout à fait logique que l'Audi e-tron GT, techniquement similaire, soit la suivante à passer sur le billard ! Audi lève aujourd’hui le voile sur cette version révisée en publiant quelques photos de cette berline sportive électrique… Il reste à savoir si elle sera équipée des moteurs de 1.108 ch de la Taycan Turbo GT !

Nos 5 détails préférés de l'Alfa Romeo Junior (ex-Milano) 2024

Nos 5 détails préférés de l'Alfa Romeo Junior (ex-Milano) 2024

L’ex-Alfa Romeo Milano a de beaux arguments à faire valoir.

Le Citroën C3 Aircross à 7 places se dévoile

Le Citroën C3 Aircross à 7 places se dévoile

Tout comme sa petite sœur, ce nouveau Citroën C3 Aircross sera disponible en version thermique et hybride, mais également 100 % électrique !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

21 500 €

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

27 547 €

Diesel, Manuelle

32 584 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km
52 990 €
2019
105 433 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Diesel, Automatique

52 900 €
2021
1 500 km