Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Au lieu de faire « comme tout le monde », Renault prend la tangente et développe une toute nouvelle motorisation hybride, à la fois conventionnelle et rechargeable. On vous détaille la stratégie des motorisations E-TECH et E-TECH Plug-in.
  • Bouland Felix
  • 02 mars 2020
  • Lancement
  • 1 924 vues

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Comme la majorité des constructeurs, Renault se jette dans le bain des véhicules hybrides. Bénéficiant d'une bonne connaissance des motorisations électriques, la marque française décide de développer sa propre motorisation combinant sans plomb et électrons. Baptisée E-TECH, on la retrouvera en version hybride conventionnelle sur la Clio et en version rechargeable sur les Mégane et Captur.

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Les bases

Qu'elles soient rechargeables ou non, les futures Renault hybrides seront équipées de la même motorisation thermique. Comme base, on retrouve un moteur essence atmosphérique de 1,6 litre dérivé des blocs turbo étrennés dans l'alliance Renault-Nissan. Pourtant, il n'est pas repris tel quel. Une cure de jouvence l'équipe d'une pompe à eau électrique tandis que la courroie d'accessoires disparaît complètement. Evidemment, les pistons, l'admission et la combustion ont été optimisés au maximum.

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Coup de jus

À ce bloc moteur essence vient s'accoupler une génératrice – qui joue aussi le rôle de démarreur – et un moteur électrique de 35 kW (E-TECH) ou 45 kW (E-TECH Plug-in). Rien de bien atypique. Cela étant, les trois moteurs sont ici reliés par une boîte d'une toute nouvelle génération. Elle fournit deux rapports au côté électrique et quatre rapports au moteur à combustion. La raison ? Le couple pour l'un et l'efficience pour l'autre.

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Crabot avant-gardiste

Plutôt de connecter tous ces acteurs via des embrayages ou autres convertisseurs de couple, les ingénieurs Français ont opté pour une série de crabots. Avec ces sortes d'engrenages à dents droites facilitant l'engagement, l'arbre principal est ainsi toujours en prise. Afin de permuter les côtés électrique et thermique, Renault les passe ainsi l'un et l'autre au neutre.

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Électrique, série ou parallèle

Vous êtes un peu perdu ? Simplifions le tout avec une mise en situation. Au démarrage et à faible vitesse, seul le moteur électrique est engagé. Le bloc essence est lui éteint et au neutre. Aux vitesses plus élevées, le moteur essence prend vie mais sa boîte reste au neutre. Cela lui permet de jouer le rôle d'un générateur qui alimente le moteur électrique en électrons (hybride en série).

Si les forces demandées sont trop importantes, la boîte du moteur essence va engager un rapport et ainsi connecter ce dernier aux roues avant. Il travaille ici conjointement avec le moteur électrique pour faire avancer l'auto (hybride parallèle).

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Rechargeable ou pas

Qu'il équipe la nouvelle Clio E-TECH ou les Captur et Megane E-TECH Plug-in, le principe de ce groupe motopropulseur est identique. Sur la version hybride conventionnelle, il bénéficie d'une puissance combinée de 140 ch. Outre sa batterie rechargeable au lithium-ion de 9,8 kWh placée sous la banquette, la version plug-in peut compter sur une puissance combinée de 160 ch ainsi qu'une autonomie tout électrique de 50 km (WLTP) jusqu'à 135 km/h.

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Bon élève

D'après la marque, les motorisations E-TECH peuvent bénéficier, en conduite idéale, de jusqu'à 80% de temps de roulage en ville en tout électrique. Cela apporterait ainsi une économie de consommation pouvant aller jusqu'à 40% par rapport aux autres moteurs thermiques.

Concentrons-nous sur les chiffres. Bien qu'elle compte quelque 10 kg supplémentaires sur la balance par rapport au diesel, la Clio E-TECH avance des émissions de CO2 en dessous de 100 g/km en cycle WLTP. De son côté, le Captur E-TECH Plug-in consomme 1,5 l/100 km et émet 32 g/km de CO2 (WLTP).

Zoom sur la stratégie hybride de Renault

Rendez-vous d’ici quelques semaines pour des premières impressions « pratiques », après cette découverte théorique !

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bouland Felix Fils d'une famille de mordus d'automobile et de mécanique, Félix Bouland est tombé dedans quand il était petit. Il est passionné par tout ce qui roule, peu importe la motorisation. Ce sont toutefois surtout les ancêtres aux technologies innovantes et aux belles carrosseries qui font réellement battre son cœur.

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Toyota : bientôt 2 nouveaux SUV !

Toyota : bientôt 2 nouveaux SUV !

Outre le bZ Compact SUV concept qui est l'un des 6 modèles électriques « bZ » que la marque prévoit de commercialiser d'ici 2026, Toyota travaille également sur le successeur du C-HR. Et une fois encore, il sera hybride !

Concept oublié : Opel Tigra Roadster, il s’en est fallu de très peu !

Concept oublié : Opel Tigra Roadster, il s’en est fallu de très peu !

La Tigra, chez Opel, c’est soit un petit coupé des années 90, soit un petit roadster à toit en dur des années 2000. Il s’en est fallu de très peu pour que ce nom désigne aussi un roadster des années 90 !

Vidéos : le Tesla Semi et ses 800 km d’autonomie enfin chez Pepsi !

Vidéos : le Tesla Semi et ses 800 km d’autonomie enfin chez Pepsi !

Le constructeur a profité de l’événement pour dévoiler la vidéo d’un Semi tractant une remorque pleine sur 800 km sans s’arrêter pour recharger.

Lexus Electrified Sport : électrique, batterie « solide » et boîte manuelle ?

Lexus Electrified Sport : électrique, batterie « solide » et boîte manuelle ?

La marque premium du groupe Toyota veut mettre l'accent sur le plaisir de conduire avec ses modèles électriques et elle met le paquet pour y parvenir !

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Essence, Manuelle

23 748 €

Essence, Automatique

25 961 €
2021
10 km

Essence, Automatique

40 950 €
2021
4 km

Essence, Automatique

34 950 €
2021
4 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

37 990 €
2021
21 250 km

Diesel, Automatique

43 985 €
2020
29 840 km

Essence, Automatique

23 500 €
2020
30 212 km

Essence, Automatique

28 995 €
2011
65 000 km