Essais

Essai : Audi Q5 55 TFSIe Sportback, le SUV qu’on attendait ?

Face au dernier X4 de BMW ainsi qu’au nouveau Mercedes GLC, Audi se devait de mettre son Q5 à jour. Une opération qui ne se limite pas à un simple lifting, avec l’apparition d’un nouveau "coupé", puisque le modèle hérite également de nouveautés technologiques, en ce compris mécaniques !

  • Sepulchre  Pierre-Benoit Sepulchre Pierre-Benoit
  • 08 janvier 2022
  • AUDI
  • 6 085 vues
4,1
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 4,5
    Tenue de route
  • 4,0
    Confort
  • 4,0
    Équipement
  • 4,5
    Sécurité
  • 4,5
    Prix/Qualité
  • 3,0
    Consommation
  • 4,0
    Global
Avantages et inconvénients
  • Performances
  • Design intemporel
  • Qualité des matériaux et de la finition 
  • Confort général
  • Prix élevé
  • Autonomie en conduite musclée

Premier SUV compact de la marque aux quatre anneaux, l’Audi Q5 est apparu en 2008, trois ans après la naissance de son frère aîné le Q7. Renouvelé en 2017, le modèle a subi un léger lifting en 2020 tandis qu’une déclinaison coupé, qui répond au nom de Sportback chez Audi, vient de faire son apparition dans la gamme. Avec sa carrosserie pourvue d’une ligne de toit plongeante, le Q5 Sportback est à même de mieux batailler face à ses rivaux que sont les BMW X4 et Mercedes GLC Coupé, d’autant que la Bavaroise ne compte aucune mécanique hybride plug-in…

Mensurations quasi inchangées 

Le gabarit de ce Sportback demeure à peu de choses près inchangé par rapport au Q5 classique. Le modèle affiche une longueur de 4,69 m pour une largeur de 1,89 m (hors rétroviseurs). Par contre, par rapport au Q5 de base, cette déclinaison coupé perd quelques millimètres en garde au toit (20 pour être exact, toiture plongeante oblige) tandis que le coffre a dû concéder 40 l de volume utile (lorsqu’on opte pour la mécanique hybride rechargeable, mais seulement 10 l pour le Sportback conventionnel).

Technologie au top 

En bonne Audi, le Q5 Sportback dégage une impression de qualité exceptionnelle, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, surtout lorsqu’il se pare de sa robe S Line, retenue sur notre modèle d’essai. Il hérite de toutes les mises à jour que le constructeur a introduites en 2020 sur son frère le Q5, dont les boucliers de pare-chocs modifiés et les optiques arrière légèrement resserrées qui peuvent désormais adopter la technologie OLED. Dans l’habitacle, rien de bien révolutionnaire non plus si ce n’est un écran multimédia plus généreux (10,1 pouces), équipé de la dernière version du système d’infodivertissement maison (MIB3). Ce dernier est à même de répondre à de nouvelles commandes vocales tandis que quelques commodos de la console centrale ont été remplacés par des commandes tactiles.

Un SUV branché 

Le Q5 Sportback 55 TFSIe hérite donc d’une motorisation hybride rechargeable qui développe pas moins de 367 ch pour un couple de 500 Nm. Techniquement, il s’agit d’un bloc essence turbocompressé de 2 litres, combiné à un moteur électrique intégré dans la boîte de vitesses. Malgré un poids supérieur à deux tonnes, ce SUV pulvérise le 0 à 100 km/h en 5,3 secondes tandis qu’il est à même de pointer jusqu’à 240 km/h. 

Ce dernier millésime embarque une batterie à la capacité revue à la hausse, qui passe de 14,1 kWh à 17,9 kWh. De quoi lui permettre de passer la barre des 50 km en tout électrique (selon le cycle WLTP). Au cours de notre essai, avec une batterie chargée à bloc, nous sommes parvenus à rouler durant 52 km (principalement en ville) sans que le moteur à essence ne se mette en route. Pour recharger celle-ci, les Q5 TFSIe peuvent compter sur une unité de 7,2 kW qui permet d’effectuer une recharge complète en seulement 2h30… à condition de disposer d’une borne de la même puissance. Sur secteur (16 A), il faudra par contre patienter durant 8 heures.

Quatre modes de conduite 

La mise à jour du Q5 a introduit un nouveau mode de conduite, portant désormais ceux-ci à quatre. À côté des modes EV, Hybrid et Hold, il faut désormais aussi composer avec un mode Charge qui permet à la batterie de se recharger durant la conduite grâce au moteur à essence. De quoi engranger quelques kilowatts durant les minutes que vous passez sur voie rapide pour ensuite les utiliser en ville, sans générer la moindre émission. 

Un mot sur la consommation, annoncée à 2 l/100 km pour des émissions de CO2 inférieures à 50 g/km. Des chiffres que l’on peut atteindre en conduite mixte, lorsque la batterie est chargée et avec un œuf sous le pied, mais plus compliqués à tenir lorsqu’on adopte une conduite sportive ou que l’on roule principalement sur autoroute. Dans notre cas, en combinant ville et autoroute, conduites calme et plus musclée, notre consommation a tourné autour des 7,5 l, ce qui reste raisonnable au vu des prestations offertes par le modèle. Petit bémol : cette version hybride hérite d’un réservoir qui ne contient que 54 l, contre 70 l pour le Q5 TDI. 

On notera enfin que les 367 ch sont bel et bien distribués sur les quatre roues du modèle, et ce tant en hybride qu’en full électrique. Les amateurs de sports d’hiver apprécieront !

Au volant 

Installé dans les excellents sièges qui équipent le modèle, on profite d’un véhicule au comportement sain et serein, qui invite à une conduite zen. La répartition des rôles entre la mécanique essence et le bloc électrique se fait sans heurt ce qui encourage naturellement à recourir au mode Hybrid. Une fois lancé, le Q5 vous gratifie de performances de premier plan, ponctuées de reprises fulgurantes ce qui facilite le dépassement sur voie rapide. Et c’est d’autant plus vrai lorsqu’on passe du réglage Comfort à celui intitulé Dynamic, qui vous permet de profiter de toute la puissance développée par ce duo tonitruant, secondé par une boîte S Tronic qui passe alors les rapports plus promptement. 

Mais c’est dans les virages que le modèle se révèle le plus bluffant, grâce aux quatre roues motrices certes, mais aussi à la direction dynamique ainsi qu’à la suspension pneumatique (optionnelle). Équipé de la sorte, le Q5 n’a plus rien d’un SUV, fort d’un comportement qui se rapproche de celui d’une berline voire d’un coupé sportif !

Notre verdict 

N’y allons pas par quatre chemins : la nouvelle Audi Q5 55 TFSIe Sportback est une excellente voiture. Efficace, confortable et dynamique quand on le sollicite, le modèle ne souffre d’aucun défaut majeur. Certes, la ligne de toit fuyante ampute quelque peu le coffre et la garde au toit aux places arrière mais cela ne gênera qu’une minorité. On peut aussi relever le prix élevé de ce 4x4, avec une addition qui grimpait à 89.320 € dans le cas de notre modèle d’essai (sans option, le Q5 55 TFSIe Sportback est proposé à 60.010 € TTC). Mais ces considérations mises à part, cette Audi frôle la perfection avec une finition exceptionnelle, un confort général de premier ordre et des prestations routières mêlant habilement dynamisme et sécurité. Cette variante hybride plug-in est en outre très convaincante, tant sa mécanique se distingue par sa douceur de fonctionnement, sa discrétion et sa gestion intelligente de l’énergie.

 

Vous cherchez une Audi ? 

Choisissez parmi plus de 30.000 voitures sur VROOM.be. Neuves et d’occasion ! Découvrez nos dernières annonces Audi en cliquant ci-dessous :

Lire plus:

Sepulchre  Pierre-Benoit
À propos de l'auteur : Sepulchre Pierre-Benoit Automobile, cosmétiques pour hommes, voyage ou encore hi-tech, Pierre-Benoît Sepulchre rédige les rubriques lifestyle de plusieurs magazines belges et les actus de Vroom depuis 2013.
Citadin, il est passionné par les nouvelles solutions de mobilité mais ne dit jamais non à un beau coupé vintage.

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
La Volvo XC40 se repoudre le nez

La Volvo XC40 se repoudre le nez

Le SUV suédois reçoit un facelift de mi-carrière, mais les évolutions esthétiques et technologiques sont pour le moins minimes.  

VW e-Up : elle nous fait son grand retour !

VW e-Up : elle nous fait son grand retour !

Volkswagen a confirmé vouloir remettre l'e-Up en production, la version électrique de sa petite citadine. La marque avait arrêté la production de ce modèle à la fin 2020, mais elle est manifestement revenue sur cette décision.

Brabus présente un Classe G complètement déluré !

Brabus présente un Classe G complètement déluré !

Le préparateur de l’extrême ne s’est pas contenté de lui donner une immense quantité de chevaux supplémentaires ainsi qu’un gros kit carrosserie. Il a même modifié le châssis pour en faire pick-up !

Volvo baisse le prix de son C40 Recharge de 10.000 €

Volvo baisse le prix de son C40 Recharge de 10.000 €

Après le SUV XC40 électrique, c’est au tour de la version coupé C40 Recharge de se décliner en version équipée d’un seul moteur électrique. Résultat : des tarifs plus attractifs pour une autonomie pratiquement inchangée.

Essais recommandés pour vous

Alpine A110 vs Toyota GR Yaris : le plaisir à son paroxysme !

Alpine A110 vs Toyota GR Yaris : le plaisir à son paroxysme !

Qui de l’agile et légère Française ou de la folle et décalée Japonaise parviendra-t-elle à nous offrir le plus de plaisir ?

4,1 /5 Essai : Audi Q5 55 TFSIe Sportback, le SUV qu’on attendait ?

Essai : Audi Q5 55 TFSIe Sportback, le SUV qu’on attendait ?

Face au dernier X4 de BMW ainsi qu’au nouveau Mercedes GLC, Audi se devait de mettre son Q5 à jour. Une opération qui ne se limite pas à un simple lifting, avec l’apparition d’un nouveau "coupé", puisque le modèle hérite également de nouveautés technologiques, en ce compris mécaniques !

3,6 /5 Essai : Hyundai Kona N, hot SUV !

Essai : Hyundai Kona N, hot SUV !

Qui a dit que le temps des sportives thermiques était révolu ? Pas Hyundai en tous les cas ! Le géant coréen étoffe encore sa famille de sportives griffées « N ». Avec, cette fois, une version épicée de son atypique SUV Kona.

3,5 /5 Essai : Mazda2 e-Skyactiv G 90 2022, le plaisir de la simplicité

Essai : Mazda2 e-Skyactiv G 90 2022, le plaisir de la simplicité

Mazda offre des améliorations ciblées à sa compacte 2 pour son millésime 2022. On en profite pour en reprendre le volant, avec sa récente mécanique micro-hybride e-Skyactiv G 90 sous le capot.

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
5 choses à savoir avant de craquer : Citroën C3 Pluriel, le cabrio le moins cher du marché ?

5 choses à savoir avant de craquer : Citroën C3 Pluriel, le cabrio le moins cher du marché ?

Acheter un cabriolet en plein hiver, une idée saugrenue ? Pas du tout : vu que personne n’en veut, c’est le moment de faire des bonnes affaires ! Aujourd’hui, nous nous penchons sur la Citroën C3 Pluriel, probablement l’un des cabriolets les plus originaux de ces 20 dernières années !

Voici combien coûte la Renault Megane E-Tech, la compacte française uniquement électrique

Voici combien coûte la Renault Megane E-Tech, la compacte française uniquement électrique

Les commandes de la version 100 % électrique de la compacte française s’ouvriront juste à temps pour Noël ! Mais combien ce gros cadeau vous coûtera-t-il ?

L'intérieur de cette Porsche 911 "unique" va vous surprendre !

L'intérieur de cette Porsche 911 "unique" va vous surprendre !

Les cheiks des pays du Golfe se distinguent régulièrement lorsqu’il s’agit de configurer leurs voitures... En la matière, cette Porsche 911 Turbo S 1998 ne vous décevra pas !

Voici les marques les plus et les moins fiables de notre marché

Voici les marques les plus et les moins fiables de notre marché

Test Achats a publié les résultats de sa grande étude concernant la fiabilité des marques automobiles présentes sur notre marché. Une étude dans laquelle les marques asiatiques dominent clairement…

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Diesel, Automatique

49 990 €
2022
18 km

Essence, Manuelle

33 590 €
5 km

Essence, Automatique

27 490 €
2021
50 km

Diesel, Automatique

36 127 €

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Diesel, Manuelle

9 499 €
2014
69 122 km

Diesel, Manuelle

26 290 €
2020
8 887 km

Diesel, Manuelle

26 490 €
2020
5 649 km

Essence, Manuelle

24 500 €
2019
12 679 km