Essais

Essai BMW 218i Active Tourer, le calme après la tempête

Il y a quatre ans, les amateurs de BMW criaient au scandale : Munich présentait un monovolume traction avant ! Ce fut un grand succès : la Série 2 Active Tourer a attiré de nombreux nouveaux clients chez BMW. En début d'année, elle s'est fait repoudrer le museau. Pour quel résultat au volant ?

  • Bervoets Wim
  • 05 novembre 2018
  • BMW
  • 2 506 vues
3,5
score VROOM
  • 4,0
    Performance
  • 4,0
    Tenue de route
  • 3,0
    Confort
  • 3,5
    Équipement
  • 4,0
    Sécurité
  • 3,0
    Prix/Qualité
  • 3,0
    Consommation
  • 3,5
    Global
Avantages et inconvénients
  • 3 cylindres agréable
  • Comportement routier dynamique
  • Intérieur modulable
  • Consommation à surveiller
  • Manque d'un peu de tempérament?
  • Prix, options comprises

En 2014, la Série 2 Active Tourer a été la première BMW traction avant. Cela a passablement marqué les fidèles de la marque, mais les Allemands savaient ce qu’ils faisaient ! L'Active Tourer est déclinée en version à sept places, la Gran Tourer, et a profité d’un trois cylindres et d'une version hybride plug-in. Il ne s’agit pas d’un produit de niche pour satisfaire quelques clients, mais d’un membre à part entière de la famille BMW qui a attiré de nombreux nouveaux clients !

Concept

Une carrière de quatre ans signifie qu'une cure de rajeunissement est maintenant nécessaire. Au début de cette année, la version revisitée de l’Active Tourer fût présentée en avant-première au salon de Bruxelles. Ce modèle se distingue surtout par son nouveau museau, avec une calandre plus grande et des phares hexagonaux. La poupe a également été légèrement remise à jour. Enfin, on relève les classiques, comme de nouvelles teintes de carrosserie et des jantes.

A l'intérieur, le lifting se limite principalement à quelques détails : un nouveau levier de vitesses pour les boîtes automatiques, une mise à jour pour le système multimédia et quelques modifications dans l'aménagement intérieur. Les sièges sont devenus un peu plus confortables, mais restent toujours un peu dur à l'arrière.

En parlant de la banquette arrière, il est surprenant de constater ce que BMW peut faire avec un monovolume de 4,35 mètres de long. La banquette arrière coulissante en option est un must. Le volume du coffre varie alors de 468 litres à 1.510 litres. De série, la banquette arrière peut être rabattue selon un rapport 40/20/40 et le dossier rabattu offre un plancher de chargement plat.

Le banc d’essai

Nous avons fait l'essai de la 218i équipée du fameux trois cylindres turbo essence de 1,5 litre. Il développe ici 140 ch, soit un peu plus que les 136 ch de la version pré-facelift. La 218i n'est pas le modèle essence d'entrée de gamme : ce rôle est réservé à la 216i de 109 ch. « Notre » 218i était reliée à la Steptronic de BMW, une boîte automatique à 7 rapports avec double embrayage qui remplace l'ancienne boîte automatique à 6 rapports. Ce modèle est livré de série avec une boîte manuelle à 6 rapports.

La 218i accélère à 100 km/h en 9,3 secondes et atteint 205 km/h. Mais ce trois cylindres tire le meilleur parti de ses 220 Nm de couple : l'Active Tourer suit sans problème la circulation en ville comme sur autoroute. De plus, il ne donne presque jamais l'impression de tourner sur trois cylindres : il est parfaitement isolé.

Sur le plan de la tenue de route, la Série 2 Active Tourer n'a pas à rougir de quoi que ce soit : avec des réactions alertes, une direction directe et un train avant précis, elle procure un plaisir de conduite plus que suffisant. Elle maintient les mouvements de carrosserie sous contrôle grâce à un amortissement ferme, mais cela a l'inconvénient de procurer un confort tout aussi ferme.

Aides à la conduite

Si vous disposez du budget nécessaire, les assistances à la conduite de cette Série 2 Active Tourer sont très complètes. On y trouve le régulateur de vitesse adaptatif avec assistance en cas d'embouteillage et au maintien de voie. L'aide au stationnement figure également sur la liste, de même que la reconnaissance des panneaux de signalisation et même un affichage tête haute.

Les gadgets

Comme d'habitude chez BMW, la connectivité est particulièrement étendue. Le système d'infodivertissement a été remis à jour, de sorte que vous pouvez désormais l'utiliser également via l'écran tactile. La recharge par induction et Apple CarPlay permettent également d’intégrer au mieux votre smartphone dans cette nouvelle Série 2 Active Tourer. Un hotspot Wi-Fi et des applications pour smartphone complètent cette intégration. Si vous payez un supplément bien sûr...

L’addition

Cela nous amène à la facture finale. La nouvelle Série 2 Active Tourer est proposée à partir de 27.550 € pour la 216i en version de base. La 218i que nous avons conduit coûte 29.500 € pour la version manuelle et 31.600 € pour la version avec boîte auto. Si vous voulez la Gran Tourer - qui profite également du même lifting - vous payez en moyenne 1.400 € de plus. Veuillez noter qu'avec les options, vous pouvez rapidement payer 10.000 € de plus...

Pour la 218i, BMW annonce une consommation moyenne de 5,8 l/100 km et des émissions de CO2 de 132 g/km. Après une petite semaine d'essai, nous avons obtenu 7,4 l/100 km.

Le verdict

Le lifting de cette Série 2 Active Tourer est très classique. Les changements se limitent principalement aux aspects visuels, ce qui signifie que le monovolume de BMW a été bien conçu dès le départ. Le moteur de la 218i a été à son tour optimisé et bénéficie d'une meilleure boîte de vitesses, mais est un peu porté sur la boisson...

Lire plus:

À propos de l'auteur : Bervoets Wim Wim Bervoets est rédacteur chez Vroom depuis 2016. Il s'intéresse à tout, depuis les citadines jusqu'aux voitures de sport, et garde un esprit ouvert sur la mobilité et les carburants du futur.
Mais il rêve encore et toujours d'une Lotus Elise...

Actualité recommandée pour vous

Plus d'actualités
Porsche Design a 50 ans et cela se fête !

Porsche Design a 50 ans et cela se fête !

Un anniversaire célébré avec une 911 exclusive !

Concept oublié : Jaguar XF10, la supercar au V10 délirant !

Concept oublié : Jaguar XF10, la supercar au V10 délirant !

Elle aurait pu secouer les Ferrari et autres Lamborghini avec sa technologie héritée de la Formule 1. Elle aurait pu redorer le blason d’une marque britannique et la repositionner parmi les marques les plus prestigieuses du monde. Hélas, la Jaguar XF10 ne vit jamais le jour…

BMW dit adieu au V12 dans sa gamme …

BMW dit adieu au V12 dans sa gamme …

Cette noble motorisation est utilisée pour la dernière fois dans une édition limitée de sa Série 7. Après quoi, tous les modèles du constructeur bavarois lui feront leurs adieux.

Volkswagen Lamando, mini Arteon

Volkswagen Lamando, mini Arteon

La Golf se dérive en un grand coupé 4 portes à la façon d’une Arteon. Malheureusement, ce modèle est destiné uniquement au marché chinois.

Essais recommandés pour vous

4,1 /5 Essai : Audi Q5 55 TFSIe Sportback, le SUV qu’on attendait ?

Essai : Audi Q5 55 TFSIe Sportback, le SUV qu’on attendait ?

Face au dernier X4 de BMW ainsi qu’au nouveau Mercedes GLC, Audi se devait de mettre son Q5 à jour. Une opération qui ne se limite pas à un simple lifting, avec l’apparition d’un nouveau "coupé", puisque le modèle hérite également de nouveautés technologiques, en ce compris mécaniques !

3,6 /5 Essai : Hyundai Kona N, hot SUV !

Essai : Hyundai Kona N, hot SUV !

Qui a dit que le temps des sportives thermiques était révolu ? Pas Hyundai en tous les cas ! Le géant coréen étoffe encore sa famille de sportives griffées « N ». Avec, cette fois, une version épicée de son atypique SUV Kona.

Alpine A110 vs Toyota GR Yaris : le plaisir à son paroxysme !

Alpine A110 vs Toyota GR Yaris : le plaisir à son paroxysme !

Qui de l’agile et légère Française ou de la folle et décalée Japonaise parviendra-t-elle à nous offrir le plus de plaisir ?

3,5 /5 Essai : Ssangyong Korando e-Motion, dans le mille !

Essai : Ssangyong Korando e-Motion, dans le mille !

Sur papier, le premier SUV électrique de Ssangyong a tout pour faire un carton : habitabilité, équipement complet et tarif compétitif. Mais dans la réalité, ce Korando e-Motion est-il vraiment si intéressant ?

Conseils recommandés pour vous

Plus de conseils
Voici combien coûte la Renault Megane E-Tech, la compacte française uniquement électrique

Voici combien coûte la Renault Megane E-Tech, la compacte française uniquement électrique

Les commandes de la version 100 % électrique de la compacte française s’ouvriront juste à temps pour Noël ! Mais combien ce gros cadeau vous coûtera-t-il ?

5 choses à savoir avant de craquer : Citroën C3 Pluriel, le cabrio le moins cher du marché ?

5 choses à savoir avant de craquer : Citroën C3 Pluriel, le cabrio le moins cher du marché ?

Acheter un cabriolet en plein hiver, une idée saugrenue ? Pas du tout : vu que personne n’en veut, c’est le moment de faire des bonnes affaires ! Aujourd’hui, nous nous penchons sur la Citroën C3 Pluriel, probablement l’un des cabriolets les plus originaux de ces 20 dernières années !

L'intérieur de cette Porsche 911 "unique" va vous surprendre !

L'intérieur de cette Porsche 911 "unique" va vous surprendre !

Les cheiks des pays du Golfe se distinguent régulièrement lorsqu’il s’agit de configurer leurs voitures... En la matière, cette Porsche 911 Turbo S 1998 ne vous décevra pas !

Voici les marques les plus et les moins fiables de notre marché

Voici les marques les plus et les moins fiables de notre marché

Test Achats a publié les résultats de sa grande étude concernant la fiabilité des marques automobiles présentes sur notre marché. Une étude dans laquelle les marques asiatiques dominent clairement…

Voitures neuves recommandées pour vous

Plus de voitures neuves

Électrique, Automatique

68 246 €
2022
1 km

Essence, Automatique

30 470 €
2021
6 km

Essence, Automatique

30 470 €
2021
6 km

Diesel, Automatique

29 490 €
2022
24 361 km

Voitures d'occasion recommandées pour vous

Plus de voitures d'occasion

Essence, Automatique

24 990 €
2021
33 843 km

Diesel, Manuelle

7 500 €
2013
197 167 km

Essence, Automatique

59 490 €
500 km

Essence, Manuelle

23 590 €
2018
54 472 km