Vous souvenez-vous de la Valour dévoilée en 2023 à l’occasion des 110 ans d’Aston Martin ? Cette pépite de collection produite à seulement 110 exemplaires était destinée à être personnalisée selon les désidératas de ses clients via le département spécial « Q » de la noble marque anglaise. Et la création de l’un de ces fameux clients a visiblement inspiré Aston Martin. Au point d’inciter la marque à relancer une autre série limitée, encore plus exclusive, avec ce modèle baptisé Valiant. Il faut dire que ce client n’est autre que Fernando Alonso, le pilote de Formule 1 du team Aston Martin Aramco. Et qu’il souhaitait une Valour encore un peu plus épicée.

Ode au plaisir de conduite

Cette Valiant née de ce désir s’offre le V12 5.2 l biturbo d’Aston Martin mais dans une version portée ici à 745 ch (contre 715 ch sur la Valour). Destinée à porter le plaisir de conduite à son paroxysme, elle conserve néanmoins bien sûr la boîte manuelle à 6 rapports de la Valour.

Présentée comme une sportive taillée pour la piste, mais toujours homologuée pour un usage routier, cette Valiant a bénéficié d’une cure d’allégement à coups de matériaux exclusifs, profite d’un plus grand appui aérodynamique et aussi de liaisons au sol retravaillées. Fernando Alonso est allé jusqu’à faire confectionner un volant spécifique, à la jante plus fine pour améliorer le contact homme /machine, et dépourvu de commandes pour éviter toute distraction.

Chef d’œuvre

Selon le pilote espagnol, « cette Valiant est née de ma passion pour la conduite à la limite. J’ai apprécié de travailler en étroite collaboration avec l’équipe Q by Aston Martin sur son design et ses spécifications techniques et je pense que nous avons créé un chef-d’œuvre. » Un chef d’œuvre qui ne sera produit qu’à 38 unités. Tous les exemplaires sont déjà vendus. Les premiers clients seront livrés d’ici la fin de cette année 2024. Ce chef d’œuvre sera à découvrir dans l’effort, aux mains de Fernando Alonso, lors du Festival of Speed de Goodwood 2024, en juillet prochain.